Google chasse les extensions payantes du Web Store de Chrome

Confronté en fin d’année dernière à une explosion du nombre d’extensions frauduleuses disponibles dans Chrome, Mountain View a décidé de faire le ménage d’une manière plutôt radicale, puisqu’il ferme l’API de paiement de son Web Store. En mars dernier, Google suspendait temporairement la publication d’extensions payantes sur Chrome. A l’époque, le géant expliquait avoir observé une augmentation importante du nombre de transactions frauduleuses effectuées au détriment des utilisateurs du navigateur. Il pousse désormais plus loin sa démarche en décidant de fermer son API de paiement et son API de licence. Sont donc concernées toutes les extensions configurées en one-time payment, celles utilisant les fonctions InAppProducts, UserLicenses et Payments de l’API du Web Store ainsi que les applications utilisant certaines méthodes de buy.js. 

Grand ménage

Depuis lundi, les nouvelles extensions payantes ne sont plus acceptées, et ce de manière permanente. Au 1er décembre, les essais gratuits seront désactivés dans le Web Store de Chrome et ceux disponibles in-app renverront vers un message d’erreur. A l'horizon du 1er février 2021, “vos articles existants et vos achats via l'application ne peuvent plus être facturés avec les paiements du Chrome Web Store. Vous pouvez toujours rechercher les informations de licence pour les achats et les abonnements déjà payés. (L'API de licence reflètera avec précision l'état des abonnements actifs, mais ces abonnements ne seront pas renouvelés automatiquement)”. Enfin, l’API de licence sera désactivée, sans doute plus tard en 2021. Aux développeurs, Google conseille de migrer vers une nouvel opérateur de paiement et un nouveau gestionnaire de licences, mais il ne sera pas possible d’exporter en bloc les licences utilisateurs existantes. Il faudra donc migrer les utilisateurs un par un, avec leur consentement ce qui obligera les développeurs de passer par OAuth 2.0.