La 5G pourrait être déployée à Paris « dans les prochaines semaines »

[et_pb_section fb_built="1" _builder_version="3.22"][et_pb_row _builder_version="3.25" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"][et_pb_column type="4_4" _builder_version="3.25" custom_padding="|||" custom_padding__hover="|||"][et_pb_text _builder_version="3.27.4" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"]

Une « charte parisienne de la téléphonie mobile » - signée par les opérateurs Bouygues Telecom, Orange, Free et SFR - va être proposée au Conseil de Paris dans le courant du mois de mars et ouvre la voie à une commercialisation prochaine.

La France a donc pris le tournant de l’innovation, comme l’indiquait le Président de la République Emmanuel Macron à un parterre d’une centaine d’entrepreneurs de la French Tech, en septembre dernier, se voulant rassurant face aux retards pris face aux autres pays occidentaux dans la course au déploiement de la 5G. Une nouvelle étape vient donc d’être franchie.

La municipalité de Paris a trouvé un accord sur la rédaction d’une « charte parisienne de la téléphonie mobile » avec les opérateurs téléphoniques (Bouygues Telecom, Orange, Free et SFR) visant à déployer la 5G à Paris « dans les prochaines semaines », a-t-elle annoncé dans un communiqué, La charte sera soumise au Conseil de Paris du mois de mars.

Engagements

Les engagements pris par les opérateurs téléphoniques sont issus de la conférence citoyenne métropolitaine sur la 5G (voir ses recommandations dans le PDF ci-dessous) et couvrent les domaines du respect de l’environnement, de la vie privée et des données personnelles ainsi que de la transparence énergétique. La municipalité de Paris va également mettre en place un observatoire de la téléphonie mobile.

La bataille pour la 5G s’intensifie depuis quelques mois. Paris intra-muros rejoint d’autres grandes villes françaises dont le déploiement a déjà été approuvé – non sans quelques réticences - comme Lyon, Bordeaux, Monaco ou encore la proche banlieue parisienne comme Montreuil, Aubervilliers, Nanterre ou Boulogne-Billancourt. Le 1er février, Qualcomm a ouvert un centre de R&D sur la 5G, à Lannion, pour « travailler sur le déploiement de la 5G ».

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure="2_5,3_5" _builder_version="4.6.5" _module_preset="default"][et_pb_column type="2_5" _builder_version="4.6.5" _module_preset="default"][et_pb_text _builder_version="4.6.5" _module_preset="default"]

Rapport final de la conférence citoyenne métropolitaine sur la 5G des 21, 28 novembre et 5 décembre 2020.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="3_5" _builder_version="4.6.5" _module_preset="default"][et_pb_text _builder_version="4.6.5" _module_preset="default" hover_enabled="0" sticky_enabled="0"]

Conférence citoyenne 5 G - rapport final.-VFinale3_11-12-2020-2

Les 21 recommandations présentées au Conseil de Paris.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="4.6.5" _module_preset="default"][et_pb_column _builder_version="4.6.5" _module_preset="default" type="4_4"][et_pb_image src="https://linformaticien.com/wp-content/uploads/2021/02/210223_paris_5g_01.jpg" _builder_version="4.6.5" _module_preset="default" title_text="210223_paris_5g_01" align="center" hover_enabled="0" sticky_enabled="0"][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]