Oracle quitte la Californie pour le Texas

L’entreprise, basĂ©e en Californie depuis sa crĂ©ation en 1977, a transfĂ©rĂ© son QG vers le Texas, Ă  Austin. Elle rejoint des entreprises comme Hewlett Packard Enterprise ou Palantir Technologies ou des personnalitĂ©s comme Elon Musk.La Silicon Valley n’est plus l’endroit oĂč il fait bon installer ses locaux pour les entreprises amĂ©ricaines de la tech. C’est en tout cas ce que laisse supposer les dĂ©cisions rĂ©centes de certaines d'entre elles, Oracle Ă©tant le dernier Ă  alimenter ce qui s’apparente Ă  un exode. Le spĂ©cialiste des bases de donnĂ©es d'entreprise a annoncĂ© vendredi 10 dĂ©cembre dĂ©placer son siĂšge social de Redwood Shores, en Californie oĂč il fut fondĂ©, vers Austin, au Texas, selon nos confrĂšres de Bloomberg.« Nous pensons que [ce] changement permettra de mieux positionner Oracle quant Ă  sa croissance et fournira Ă  ses employĂ©s plus de flexibilitĂ© Ă  propos de leur lieu et mĂ©thode de travail », a confiĂ© un porte-parole de l’entreprise Ă  CNBC sur les raisons de ce changement.Selon plusieurs mĂ©dias amĂ©ricains, la vĂ©ritable raison serait plutĂŽt financiĂšre. L’entreprise bĂ©nĂ©ficierait d’une fiscalitĂ© plus avantageuse au Texas (6,25 % contre les 7,25 % de la Californie, le taux le plus Ă©levĂ© du pays). La dĂ©cision intervient alors que l’entreprise cherche Ă  rĂ©duire les coĂ»ts de la poursuite de la transition de ses activitĂ©s vers le Cloud, note Bloomberg. L’entreprise avait dĂ©jĂ  installĂ© un campus Ă  Austin en 2018, dans le but d’attirer une main d’Ɠuvre plus jeune et moins chĂšre. D’autres entreprises se sont installĂ©es ces derniĂšres annĂ©es Ă  Austin, au point de surnommer la ville « Silicon Hills ».

Texas mon amour

Oracle est la derniĂšre d’une sĂ©rie d’entreprises dans la technologie profitant des changements comportementaux et Ă©conomiques induits par le coronavirus pour fuir la fiscalitĂ© Ă©levĂ©e de la Californie. Comme elle, Hewlett Packard Enterprise a transfĂ©rĂ© son siĂšge social de San Jose vers Houston le mois dernier ou encore Palantir Technologies vers Denver au Colorado.Elon Musk a Ă©galement annoncĂ© quitter la Californie pour le Texas, comme l’a rapportĂ© le Wall Street Journal le 8 dĂ©cembre, oĂč un nouvel entrepĂŽt est en construction chez Tesla. Certaines installations de Space X, une autre de ses entreprises, sont Ă©galement localisĂ©es au Texas.Selon un dĂ©compte de CNN, 8 grandes entreprises ont migrĂ© ou ont annoncĂ© l’intention de migrer leur siĂšge social au Texas en 2020.