IDC

  • Le tĂ©lĂ©travail devrait perdurer

    Nexthink, un Ă©diteur de solutions sur l’expĂ©rience utilisateur dans les entreprises, a commanditĂ© une Ă©tude rĂ©alisĂ©e par IDC pour explorer le futur des modes de travail. Selon celle-ci le tĂ©lĂ©travail devrait perdurer dans une majoritĂ© d’entreprises.

  • Les tendances de l'ITSM pour 2023

    EasyVista a demandĂ© Ă  IDC une analyse du marchĂ© sur les bĂ©nĂ©fices de la modernisation du « Service Management » et de son impact sur l’accĂ©lĂ©ration de la transformation digitale.

    2020 a vu l'accĂ©lĂ©ration des stratĂ©gies de digitalisation des entreprises. Le rapport d'IDC relĂšve que 63 % des organisations ont effectuĂ© ou rĂ©orientĂ© leurs investissements IT pour se prĂ©parer au monde d’aprĂšs. 70 % des entreprises auront, d’ici 2022, accĂ©lĂ©rĂ© leur transformation numĂ©rique pour renforcer la rĂ©silience des entreprises, l’engagement des clients et la productivitĂ© des collaborateurs.

    Automatisation et procédures de dépannage du type «Self Help » vont contribuer à soutenir cet effort afin de permettre aux utilisateurs des services IT de diagnostiquer puis résoudre leurs incidents sans faire appel aux équipes de support.

    La transformation : une course d'obstacles

    Selon IDC, 50 % des entreprises ont rencontrĂ© des problĂšmes lors de leur migration vers le cloud et, Ă  l’horizon 2023, 50 % des entreprises se lançant dans des efforts d’hybridation des modes de travail Ă©choueront faute d’investissements suffisants.

    Le cabinet IDC pointe que, trop souvent, les projets de transformation digitale se concentrent d’abord, et Ă  tort, sur le front-office, la relation client, le marketing. Or, la digitalisation est aujourd’hui un impĂ©ratif business au cƓur de la stratĂ©gie des entreprises qui doivent, de maniĂšre agile, rĂ©ussir Ă  embarquer l’ensemble des dĂ©partements pour garantir leur efficacitĂ© opĂ©rationnelle.