IonQ

  • Le quantique va faire son entr√©e en bourse

    La start-up IonQ va fusionner avec dMY Technology Group Inc. III pour former la première entreprise commercialisant des solutions quantiques en bourse par une SPAC (Special-Purpose Acquisition Company).

    IonQ a annoncé quil allait remplir les documents pour s'introduire sur le NYSE (New-York Stock Exchange) auprès de la SEC ( Securities and Exchange commission). La fusion va valoriser le nouvel ensemble à 2 milliards de dollars après l'approbation de la SEC et des actionnaires de la SPAC. IonQ va devenir ainsi la première entreprise dans le secteur du quantique cotée en bourse. Après l'opération, IonQ aura levé 734 millions de dollars dont 300 provenant de la fusion. 350 autres millions proviennent de l'instrument financier de Hyundai Motors.

    Les fonds vont servir à développer un calculateur quantique fonctionnant à température ambiante et de la taille d'une console Xbox. Habituellement les ordinateurs quantiques ont besoin de très basses températures pour fonctionner. L'entreprise espère que la machine sera prête en 2023. La société commercialise les résultats de recherche de laboratoire sur la technologie des ions piégés. Les pièges à ions sont des dispositifs permettant de stocker des particules chargées pendant une longue durée, notamment dans le but de mesurer leurs propriétés avec précision. IonQ a ouvert son prototype à près de 20 millions de développeurs en partenariat avec AWS et Microsoft.

    Le dispositif de IonQ pour piéger les ions.