F-Secure

  • F-Secure s'interroge sur les recommandations des r√©seaux sociaux

    Un chercheur du centre d'excellence sur l'intelligence artificielle de F-Secure a réalisé différentes expériences pour voir comment des techniques de manipulations pouvaient affecter les moteurs de recommandations sur les réseaux sociaux.

    Les moteurs de recommandations s'appuyant sur des √©l√©ments d'intelligence artificielle sont usit√©s par de nombreux services en ligne : moteurs de recherche, sites d'achats en lignes, sites de streaming... Andy Patel, un chercheur chez F-Secure a r√©alis√© diff√©rentes exp√©riences pour conna√ģtre les limites de ces moteurs et s'il √©tait possible de les manipuler.

    Il a ainsi collect√© des donn√©es sur Twitter et les a exploit√©es pour entra√ģner un mod√®le par des filtres collaboratifs, un mod√®le d'apprentissage machine utilis√© pour coder les similarit√©s entre les utilisateurs et le contenu √† partir d'interactions ant√©rieures. Ces mod√®les sont pr√©sents dans les syst√®mes de recommandations. Il a ensuite r√©-entra√ģn√© le mod√®le avec des contenus additionnels comme les retweets sur des comptes s√©lectionn√©s pour voir comment les recommandations avaient chang√©.

    Andy Patel a ainsi constaté qu'un faible nombre de retweets était suffisant pour manipuler le moteur de recommandation. Il en a déduit que ce type de moteur pouvait déjà être sensible à ce type de détournement et ainsi mettre en valeur des comptes par un faible nombre de retweets. Vous pouvez retrouver le détail de cette expérience ici ou plus d'informations là.

    Andrew Patel, chercheur au centre d'excellence en intelligence artificielle de F-Secure.
  • F-Secure s'interroge sur les recommandations des r√©seaux sociaux