Jack Ma refait surface

Le fondateur d'Alibaba a fait aujourd'hui sa premi√®re apparition publique, apr√®s trois mois d'absence. Une disparition tr√®s comment√©e, alors que P√©kin partait en guerre contre les g√©ants chinois du num√©rique. 

Apr√®s une diatribe √† l'encontre du syst√®me bancaire chinois en octobre dernier, Jack Ma disparaissait des radars. Le milliardaire chinois n'a plus √©t√© vu en public depuis et son Weibo restait silencieux. Au m√™me moment, les autorit√©s chinoises bloquaient l'IPO d'Ant Financial, filiale d'Alibaba, et ouvrait plusieurs enqu√™tes √† l'encontre du groupe et d'autres g√©ants de la tech chinoise. Pour certains, le timing entre la disparition de Jack Ma et l'offensive de P√©kin contre Alibaba, Tencent et consorts n'avait rien d'une co√Įncidence. On a d'ailleurs vu √† plusieurs reprises des hommes d'affaires chinois dispara√ģtre soudainement, au moment o√Ļ P√©kin lan√ßait une enqu√™te sur leur secteur d'activit√©. 

En g√©n√©ral, ils r√©apparaissent apr√®s plusieurs mois, sans qu'on sache s'ils √©taient d√©tenus par les autorit√©s ou s'ils se contentaient de faire profil bas. Jack Ma ne d√©roge pas √† cette r√®gle. Le milliardaire chinois vient en effet de refaire surface cette nuit, face cam√©ra. Il s'exprimait en effet √† l'occasion d'un √©v√©nement annuel organis√© par sa fondation et r√©compensant une centaine d'enseignants des zones rurales de Chine. L'√©v√©nement, qui est organis√© chaque ann√©e √† cette p√©riode √† Sanya, dans la province du Hainan, s'est tenu de mani√®re virtuelle, Covid oblige explique Jack Ma dans ce live video. 

Le numérique dans le viseur de Pékin

Le journal local Tianmu News s'est enquis aupr√®s d'Alibaba et de la fondation caritative du milliardaire de l'authenticit√© de cette vid√©o, que le g√©ant a confirm√©. La "Jack Ma public welfare foundation" ajoute que cet √©v√©nement est incontournable aux yeux de l'homme d'affaires, qui ne l'aurait manqu√© pour rien au monde, "peu importe √† quel point il est occup√©". Ce qui laisse entendre que la disparition de Jack Ma ces trois derniers mois est due √† un agenda charg√©e plus qu'√† une d√©tention par les autorit√©s chinoises. Cette apparition publique devrait faire taire les rumeurs quant au silence du milliardaire ces trois derniers mois. De son c√īt√©, Alibaba a gagn√© 4% √† la bourse de Hongkong.

Pour autant, la vid√©o n'indique pas o√Ļ se trouve exactement Jack Ma, une source indiquant √† Bloomberg que celui-ci a re√ßu l'ordre de ne pas quitter le pays. Le gouvernement chinois poursuit quant √† lui son offensive contre les g√©ants du num√©rique, multipliant les enqu√™tes et les mesures r√©glementaires, allant dans le sens d'un renforcement de la r√©gulation du secteur. Sont particuli√®rement vis√©s les nouveaux services financiers, les accords d'exclusivit√©, la collecte et le traitement des donn√©es des citoyens chinois et les positions monopolistiques.