Atos fait coup double dans le HPC

A quelques jours d'intervalle, Atos annonce avoir emporté deux projets de HPC, un en Allemagne à Paderborn et l'autre pour le CEA.

Atos a été choisi pour la deuxième extension du système Noctua installé à l'Université de Paderborn en Allemagne. Noctua 2 devrait être installé à la fin de l'année et va coûter 14M€. il trouvera sa place dans le nouveau centre PC² ou Paderborn Center for Parallel Computing. Atos est en charge de la conception, de la livraison du système et de son installation. Il sera opéré directement par les équipes de PC².

La solution se fonde sur le BullSequana XH2000 et une solution de refroidissement à eau. Des modules BullSequana X2410 avec des puces AMD Milan 7763, BullSequana X2415 avec des puces graphgiques Nvidia A100-40 et des noeuds BullSequana X400 avec des accélérateurs FPGA complètent le dispositif de traitement du système. La connectique se fonde sur InfiniBand HDR/HDR100 Interconnect de Mellanox, maintenant dans le giron de Nvidia. Le stockage est assuré par un matériel 7990X de DDN fonctionnant sous le système de fichier Lustre pour une capacité utile de 6 Po. Le tout est administré par Atos Smart Management Center, la suite de logiciels de management d'Atos.

Un BullSequana XH2000

Le CEA et ses partenaires du Centre de calcul recherche et technologie (CCRT) ont investi sur le même produit pour un supercalculateur du nom de Topaze issu de la R&D menée conjointement par Atos et la Direction des applications militaires (DAM) du CEA. Il dispose d’une puissance de calcul crête de l’ordre de 8,8 peta-flops. Ce nouveau calculateur comprend une partition généraliste de 864 nœuds équipés des derniers processeurs AMD EPYC Milan 7763, une partition accélérée de 48 nœuds s’appuyant sur des processeurs Nvidia A100 ainsi que 4 nœuds de très grande mémoire. Un système de stockage DDN disposant d’une capacité d’environ 3 peta-octets et d’une bande passante de 280 giga-octets/s vient compléter la partie calcul.

Le système Topaze mis en place pour le CEA