Wasabi

  • Datacore et Wasabi s’unissent autour de l’archivage

    Le fournisseur de solutions de stockage défini par logiciel et le fournisseur de services de stockage en ligne signent un partenariat autour de l’archivage des fichiers inactifs et d’enregistrement de snapshots sur le Cloud dans un format sécurisé.


    Un écran de vFilo de Datacore.

    Les données inactives ou froides impliquent de fortes dépenses de stockage. Bien qu’il soit nécessaire de les conserver, ces données consomment une part importante de l’espace de stockage, ce qui oblige les entreprises à acheter de nouveaux équipements et à répartir manuellement les fichiers sur différents systèmes. Sur le long terme, cela coûte cher, perturbe la hiérarchie des répertoires (de même que les utilisateurs) et génère des silos de données coûteux. 

    Regrouper les données froides

    S’appuyant sur la solution vFilo de Datacore, une solution de virtualisation des fichiers et des objets au-dessus des protocoles NFS et SMB, les utilisateurs de solutions NAS et de systèmes de fichiers peuvent regrouper en pool les données froides et inactives. Ainsi, la migration pourra se réaliser facilement vers le Cloud afin de libérer davantage de capacités de stockage pour les données les plus utilisées sur le stockage en réseau (NAS) et les serveurs de fichiers sur site. 

    Ils ont ainsi la possibilité de mettre en place des stratégies permettant d’identifier les données à archiver dans le Cloud en fonction de métadonnées (par exemple, l’âge des fichiers). De même, vFilO identifie en permanence les fichiers correspondant à la stratégie, les chiffre, les comprime et effectue une déduplication globale.

    Enfin, vFilo transfère ces fichiers dans un système de stockage sur le Cloud. Les fichiers restent disponibles de manière transparente aux utilisateurs. Sur leur demande, les fichiers sont téléchargés à partir du Cloud, réactivés et mis à leur disposition.

    Pour sa part, Wasabi offre un stockage d’objets sur le Cloud à coût extrêmement bas et compatible avec l’interface S3 standard, mais aussi plusieurs options de datacenters à différents emplacements géographiques. Wasabi fournit une protection des données de 99,999999999 % grâce à des datacenters redondants et à l’option d’immuabilité.

  • Stockage cloud : Wasabi lève 30 M$

    Le fournisseur de solutions de stockage dans le Cloud vient de réaliser une levée de fonds de 30 M$ pour accélérer son développement international.Pour David Friend, le CEO de Wasabi, il ne s’agit pas de changer de stratégie. Au fond, pour lui, le stockage et le Cloud sont ou vont devenir des commodités mais les clients veulent avoir la performance et la disponibilité auxquelles ils sont habitués pour un prix raisonnable et compréhensible. Le prix de son offre représente un cinquième du coût des offres de stockage Cloud existantes, sans frais de sortie ou de demande d'API.Cette stratégie semble être bien comprise par le marché puisque la quantité de nouvelles données stockées par Wasabi a été multipliée par quatre par rapport à la même période l'année dernière. En 2019, Wasabi a multiplié par 5 son chiffre d'affaires par rapport à l'année précédente et a triplé sa base de clients, qui compte aujourd’hui près de 14 000 entreprises. L'entreprise basée à Boston a également étendu son réseau de distribution à plus de 2300 partenaires au cours des 12 premiers mois du programme. Avec cette levée de fonds de 30 M$ menée par Forrestay Capital, une filiale de Waypoint Capital, elle a engrangé au total 110 millions de dollars. Les investisseurs déjà présents ont eux aussi mis au pot.

    Un marché énorme

    Les besoins en stockage sont de plus en plus importants et Wasabi veut sa part de ce marché estimé à 90 milliards de dollars. Wasabi prévoit d'étendre son service de « hot cloud storage » au Canada et à d'autres marchés en Europe, dans la région APAC et en Amérique latine par le biais de fournisseurs de services gérés (MSPs) et d'autres partenaires de distribution.Ce développement passe par l’ouverture de centres de données proches des utilisateurs et l’Edge Computing est un des axes de développement de l’éditeur pour répondre aux besoins des clients ayant besoin de stocker des données au plus près de leur traitement avec une bonne performance en termes de latence. L’entreprise se positionne clairement comme une alternative aux offres des grands fournisseurs habituels que sont AWS ou Azure.David Friend, le CEO de Wasabi.
  • Wasabi rallonge la sauce !

    Le fournisseur de stockage en ligne réalise une troisième levée de fonds de 112 M$ et est maintenant valorisé à 700 M$.

    Le pari de Wasabi de concurrencer les hyperscalers sur leur terrain en proposant un stockage très peu cher est en passe d'être gagné. L'entreprise vient de réaliser un nouveau tour de table de série C mené par Fidelity Management & Research  et les investisseurs déjà présents au capital. Ce tour fait suite à un refinancement de dette en janvier dernier. Le total des fonds levés par Wasabi est maintenant de 219 M$.

    Ceux-ci vont permettre à Wasabi de répondre à la forte demande du marché pour son offre qui connaît un triplement tous les ans depuis 3 ans. David Friend, CEO de Wasabi, indique que les fonds vont permettre d'ouvrir de nouveaux centres de données, en particulier sur la zone Asie mais aussi en Europe pour mieux répondre aux exigences des clients sur la question de la souveraineté des données. De nombreux pays ont maintenant promulgué des lois ou règlements obligeant les données sensibles à rester dans le pays. Ces fonds vont permettre de plus d'étendre les embauches pour soutenir la croissance (ventes, marketing) et de faire croître le réseau de partenaires. Si ce n'est pas dans l'immédiat, une entrée en bourse semble se profiler dans les années à venir.

    David Friend, CEO de Wasabi.