NetApp

  • Le cloud bien accepté en Europe. Quoique…

    Netapp a mené avec l’IFOP un sondage auprès de salariés français, britanniques et allemands. Si le cloud est aujourd’hui largement accepté dans les entreprises, qui font de la sécurité et de la garantie de confidentialité des données le premier critère d’importance dans le choix d’une solution de stockage de données dans le cloud.

    Le cloud est aujourd’hui très accepté en entreprise. C’est une bien belle affirmation mais encore faut-il avoir des chiffres pour l’étayer. NetApp a commandé à l’IFOP un sondage mené en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, auprès, dans chaque pays, de 600 salariés. Il s’agissait pour l’éditeur de « montrer la réalité du marché du cloud aujourd’hui au-delà de la seule sphère des DSI ». Et les conclusions de l’étude sont intéressantes à bien des égards.

    Force est de constater que les salariés ne sont pas hostiles aux projets cloud dans leurs entreprises, loin de là. Ils en reconnaissent la flexibilité, à 78% des sondés français, 74% des Allemands et 87% des Britanniques. Plus simple, donc adopté, le cloud apparaît pour un peu plus de la moitié des répondants comme un moyen aussi sûr pour stocker ses données que sur des serveurs on-premise. Toutefois, plus des deux tiers des salariés estiment que les usages des entreprises pourraient être plus innovants, un chiffre qui passe à 74% au Royaume-Uni.

    Le RGPD est passé par là

    La vision européenne est quant à elle assez mitigée, puisqu’ils ne sont que 40% des sondés en France, 43% en Allemagne et 41% en Grande-Bretagne à considérer que les pouvoirs publics doivent favoriser le développement d’entreprises privées européennes proposant des services de cloud de sorte à opposer une alternative aux géants américains et chinois. Ce qui demeure tout de même, selon Netapp, une forte proportion des salariés favorables aux solutions européennes.

    D’ailleurs, dès qu’il est question de données personnelles, les avis se font plus nuancés. 58% des salariés français ne se disent pas inquiets par le stockage des données professionnelles dans le cloud contre 62% en Allemagne ou 52% au Royaume-Uni. Mais ils sont 82% en France et en Allemagne à préférer le stockage exclusif ou du moins majoritaire des données personnelles sur un support physique plutôt que dans le cloud.

  • NetApp réoriente son portefeuille produit

    La nouvelle version d'OnTap vise à réconcilier les environnements sur site et dans le Cloud.

    Simon Decarpentries, Responsable Innovation chez NetApp France, voit dans la nouvelle version d'Ontap (v9.9) une annonce d'importance qui marque une ré-articulation du portefeuille produit de NetApp autour des environnements hybrides à la fois pour adresser les clients qui développent un plan de migration vers le Cloud mais aussi pour ceux qui souhaitent concilier les deux mondes avec des extensions vers des services dans le Cloud.

    De nombreuses améliorations

    la plateforme d’infrastructure convergée FlexPod de NetApp et Cisco inclut maintenant le placement intelligent des applications sur site et dans le Cloud, des workflows de données Cloud hybrides automatisés et la possibilité d’utiliser FlexPod en tant que service de type Cloud entièrement géré sous le nom de FlexPod as a Service qui s'appuie sur la plateforme Intersight de Cisco, des serveurs UCS, les matériels et logiciels NetApp et la couche de virtualisation de VMware.

    La version 11.5 de StorageGrid prend désormais en charge le chiffrement des données à l’aide de la gestion des clés externes. Elle offre conformité et protection contre les rançongiciels avec les verrous d’objets S3, et permet des performances accrues grâce à un équilibrage intelligent des charges.

    NetApp centralise maintenant la gestion des données dans le Cloud hybride. NetApp Cloud Manager et les services de gestion multicloud améliorés automatisent les services de données OnTap pour simplifier la migration des applications, la reprise après sinistre, la protection des données, la gouvernance et la conformité. De plus, NetApp Astra, un service de données prenant en charge les applications pour Kubernetes, permet aux clients de gérer, protéger et migrer des applications à états (stateful) dans Google Cloud, Microsoft Azure, et désormais sur site.

    Un modèle sur abonnement

    Alimenté par Equinix, Le nouveau service d’abonnement flexible NetApp Keystone Flex Subscription donne aux clients la possibilité de déployer des services de données Keystone dans Equinix International Business Exchange (IBX) pour un accès à faible latence à plusieurs clouds, sans avoir à déplacer leurs données vers le Cloud. Première de l’industrie, le service Keystone Flex Subscription est fourni sous la forme d’abonnement unique par NetApp.

  • OnTap natif sur AWS

    NetApp et AWS approfondissent leur partenariat avec l’intégration native d’OnTap dans l’offre FSX d’AWS.

  • Rubrik et NetApp renforcent leurs liens

    Rubrik et NetApp étendent leur partenariat pour apporter des capacités de gestion et de protection de données étendues.

    Les solutions de Rubrik sont maintenant sur la liste de prix de NetApp. NetApp a désormais la possibilité de revendre les produits Rubrik, Rubrik Go Business Edition et Rubrik Go Foundation Edition.

    Ce partenariat est également essentiel pour les partenaires des deux entreprises et permet aux partenaires de Rubrik de se connecter de manière plus transparente au vaste écosystème de partenaires de NetApp, débloquant ainsi une solution plus large et de nouvelles possibilités. 

    La combinaison de Rubrik Cloud Data Management et du logiciel ONTAP de NetApp assure une plus grande consolidation, une intégration plus poussée du Cloud et une disponibilité continue des données avec une protection accrue des applications d'entreprise critiques.

    Le périmètre du partenariat renforcé entre Rubrik et NetApp.