ATempo

  • ASP Serveur et Atempo partenaires autour du télétravail

    Le fournisseur de services Cloud et l’éditeur de solutions de sauvegarde s’unissent pour proposer une solution clé-en-main pour le télétravail.


    Sébastien Enderlé, le patron d'ASPServeur, désormais dans le giron d'Econocom.

    A la suite de demandes de clients qui avaient des difficultés à trouver des solutions complètes pour passer instantanément au télétravail dans le respect des normes de sécurité et de conformité, ASP Serveur et Atempo, tous deux membres d’Hexatrust, unissent deux de leurs produits phares afin de proposer une suite logicielle pouvant être mise en œuvre en quelques minutes. La fourniture d’un PC portable préconfiguré est proposée en option. Les clients ont pour priorité d’apporter un télétravail avec des fonctions de collaboration sans perte de donnée ni interruption d’activités en dépit d’une cybercriminalité hyperactive et dans le respect du RGPD.

    La solution propose de retrouver son environnement de bureau habituel, les fichiers et dossiers ainsi que les suites logicielles tout en permettant aux collaborateurs d’échanger et de travailler ensemble sur un fichier et de sauvegarder le tout avec un historique.

    Si des solutions existent elles sont parfois complexes ou coûteuses. Totalement Cloud, la solution démarre à 19,90€/ mois/ utilisateur avec des possibilités d’extension vers des services des liens VPN ou MPLS, l’authentification multi-facteur, des firewalls dédiés, la suite Microsoft Office ou des dock-stations et écrans pour vos stations de travail distantes. Une option apporte de plus la fourniture d’un laptop (59,90€/mois/utilisateur). La version logicielle s’installe rapidement après le déploiement d’agents sur les terminaux et autorise l’accès vers des fonctions comme la synchronisation des données des postes de travail ou de serveurs d’entreprise, Le travail collaboratif sur les fichiers, l’édition de documents en ligne, le partage sécurisé des documents en interne ou en externe, le versioning et l’historisation des fichiers modifiés, la sauvegarde et la récupération autonome des fichiers ou d’une machine complète (Lina Cloud Backup d'Atempo), la protection continue contre les Ransomwares.

    L’ensemble est hébergé sur les sites d’ASP Serveur qui bénéficient de nombreuses certifications comme ISO 27001, d’hébergeur de données de santé, l’accréditation PCI-DSS et de l’agrément permettant la conformité aux dispositifs de Protection du Patrimoine Scientifique et Technique national (Zone à Régime Restrictif). 

  • Atempo améliore Miria

    Lancé dans une grande opération de rafraîchissement de toute sa gamme de produits, Atempo commence par son produit phare, Miria, avec de nombreuses améliorations importantes.

    Pour suivre les usages de ses clients autour du Cloud, la nouvelle version ajoute le support des plateformes suivantes : Microsoft Azure, Google Cloud Storage, et Swift, couvrant désormais la majeure partie des fournisseurs cloud du marché.

    Dans sa version 2021, Miria assure l'intégrité des données pendant les opérations de migration. Cette fonction est utile pour des comptes sensibles où on observe de nombreuses contraintes juridiques en matière de traitement des données. Pour ce faire, Miria 2021 s’enrichit d’une vérification asynchrone des données et d’un reporting enrichi apportant cette preuve d’intégrité de bout en bout. Pour plus de souplesse, Miria 2021 offre la possibilité de choisir entre différents algorithmes de hash afin de coller au mieux aux exigences de performance et de sécurité de chaque entreprise.

    La fonction FastScan présente est étendue à la solution Nutanix Files. Cette technologie exclusive à Atempo permet d’accélérer la détection des modifications apportées au stockage. Au lieu d’effectuer une analyse longue et complète du système de fichiers, Miria lance les snapshots sur la plateforme Nutanix pour prendre en compte uniquement les données modifiées et incrémentées, réduisant ainsi le temps nécessaire à l’identification des fichiers modifiés ce qui permet de respecter les fenêtres de sauvegarde, ou de réaliser très rapidement la phase finale (cut-over) d’une migration de stockage afin de finaliser un changement d’environnement de production dans des délais acceptables.

    De plus, Atempo a revu son interface utilisateur de cette nouvelle version pour toujours plus de clarté et de facilité d’utilisation. Une prévisualisation des fichiers vidéos archives et la restauration partielle de ceux-ci pour les environnements de post-production audiovisuel et cinématographique sont disponibles et répondent aux besoins particuliers de certains secteurs d’activité. Également disponibles : la visualisation et la gestion des métadonnées, des restaurations partielles. Des web connectors sont ajoutés pour parcourir le système de fichiers local et lancer des opérations via l’interface web.

    L'architecture de la solution Miria
  • Atempo Lina se met en tenue de printemps

    Après Miria la semaine dernière, Atempo continue la mise à jour de son portefeuille produit avec Lina, sa solution de sauvegarde des postes de travail.

    La version 2021 de Lina apporte d'importants changements. Tout d'abord elle améliore l'interface utilisateur avec un passage de Java à HTML et elle se rapproche des interfaces des autres produits d'Atempo. Elle se dote aussi de nouvelles tuiles ainsi que de possibilités d'exploration par simple passage de la souris. Elle inclut des possibilités de règles personnalisées pour inclure ou exclure des dossiers personnels dans les sauvegardes qui peuvent s'effectuer par le Web pour un compte et une adresse mail liés.

    De nouvelles versions des agents sont à disposition et peuvent se déployer par l'URL de mise à jour pour des remises à niveau transparentes pour l'utilisateur final. La version ajoute des fonctions de sécurisation par des jetons de restauration croisée pour des agents spécifiques pendant une période spécifique par les administrateurs de la solution. La fonction peut s'appliquer aussi pour les restaurations bare metal. Pour la restauration Web un port de données est défini, souvent le même que celui de l'administrateur, par défaut le port 8181. Le mail de restauration web est attribué par l'administrateur et ne peut être modifié par l'utilisateur. Enfin la vue de la restauration locale sur l'agent de restauration est limitée au répertoire de l'utilisateur. Des notifications d'alertes sont envoyées pour de nombreux cas comme un agent mal ou non synchronisé, des quotas atteints ou la non exécution des sauvegardes...

    Le dernier axe d'amélioration de la version concerne la simplification de la configuration et une amélioration des fonctions de supervision. Il est maintenant possible d'associer des destinations de réplication avec des périodes de rétention spécifiques permettant d'avoir des rétentions différentes sur le stockage primaire et secondaire si besoin. Il est désormais possible de copier la configuration d'une entité en une seule action. il devient ainsi plus simple de bouger les configurations de sauvegardes et les profils des utilisateurs entre différentes entités.

    Les extensions des capacités de l'espace de stockage sont conservées dans les bases de données des agents Lina pour leur permettre de croître au fil du temps par le configurateur. Il devient facile d'ajouter un répertoire pour sauvegarder les bases de données Lina. Ces fonctions supportent les versions antérieures des agents Lina.

    Très attendue par les clients, les logs du serveur Lina deviennent compatibles syslog (un protocole définissant un service de journaux d'événements d'un système informatique et aussi le nom du format qui permet ces échanges). Il suffit juste de définir un paramètre pour envoyer les logs vers un système qui les prend en compte.

    Un tableau de bord de Lina 5.0.
  • Atempo Ma-Sauvegarde et le Groupe e-Santé France partenaires autour des données de santé

    Cette alliance a pour objectif de proposer une solution répondant aux exigences réglementaires fortes en matière de sécurité et de confidentialité des données de santé.

  • Atempo Miria et Tina compatible LTO-9

    Atempo annonce la compatibilité de ses solutions Miria, dédiée à la gestion des larges volumes de données, et Tina, destinée à la sauvegarde et la restauration des machines physiques et virtuelles, avec la dernière génération de stockage sur bande : LTO-9. 

  • Atempo, OVHCloud et IBM pour une offre STaaS

    L'hébergeur, le constructeur et l'éditeur s'allient pour proposer une offre de Stockage as a Service pour les entreprises.

    La solution repose sur un stockage sur des bandes 3592 d'IBM et le logiciel Miria d'Atempo pour l'orchestration. OVHCloud pour sa part va ajouter une fonction d'erasure coding 9+3 pour renforcer la protection des données.

    Pour répondre aux préoccupations des organisations européennes en matière de localisation des données, la solution sera hébergée et exploitée par OVHcloud au sein de quatre nouveaux datacenters dédiés, tous situés en France et séparés par plusieurs centaines de kilomètres. Celle-ci sera compatible S3 et proposera une tarification ultra-compétitive et prévisible pour offrir le meilleur rapport prix/performance.

    Une cartouche 3592 dans sa version E.

    Introduites sous le nom de code Jaguar, les cartouches 3592 ont une capacité maximale de 4 To dans leur version JC/JY et offrent des possibilités de compression d'un facteur 3 pour 1. Une fonction WORM (Write Once Read Many) est également supportée. Nous avons récemment décrit la nouvelle version de Miria d'Atempo lors du dernier IT Press Tour.

    Si le ratio prix/performance devrait être intéressant, aucun prix na encore été indiqué pour cette offre ni de date pour sa disponibilité générale.

    L'architecture de la solution Miria.
  • ITPT#37 : Atempo renouvelle son portefeuille produits

    Pour Atempo, 2020 a été une année riche qui a vu un renouvellement sur l'ensemble de ses solutions de stockage.

    2020 a vu bon nombre d'événements qui ont changé les perspectives des entreprises que ce soit sur le plan réglementaire et de la conformité, que concernant l'émergence du travail distant, l'explosion de la cybercriminalité... Pour s'adapter à cette nouvelle donne Atempo a investi et embauché pour proposer des solutions améliorées sur l'ensemble de son portefeuille.

    Ainsi Tina, la solution de protection des données de l'éditeur, voit son interface utilisateur revue pour simplifier et améliorer l'expérience client. Par cette interface, le client peut gérer de multiples environnements hétérogènes en centralisant le suivi et l'administration sur la même console. Une fonction de recherche rapide autorise de retrouver facilement les sauvegardes et les agents déployés. La restauration des environnements virtuels est désormais plus rapide. Il devient possible d'agir directement depuis les rapports synthétiques fournis.

    les machines virtuelles créées dans les environnements virtualisés OpenStack sont sauvegardées par Tina 2020 dans un ou plusieurs stockages cibles (cloud, bande, disque…). Le tout sans dévier du modèle et sans besoin d’installer des agents dans chaque VM. Tina 2020 s’occupe des sauvegardes incrémentales et des restaurations granulaires. La solution prend aussi en charge les environnements Office 365 et OneDrive de Microsoft pour une protection intégrée des messageries et des répertoires et fichiers OneDrive. La protection de ces environnements critiques permet une restauration granulaire des objets (email, réunions, contacts, fichiers…). La sécurité a été renforcée avec une nouvelle politique de gestion des mots de passe, une limitation des politiques de communication avec des outils de chiffrement ainsi que la mise à jour des dépendances logiciels tiers prévenant ainsi toutes failles de sécurité.

    La console s'ouvre par des APIs REST à destination des développeurs pour s'intégrer dans des workflows offrant la capacité à piloter et administrer le produit sans interface graphique. Tina supporte maintenant les processeurs ARM qui émergent fortement dans les centres de données.

    Pour 2021, la feuille de route est d'ores et déjà tracée avec le support de nouveaux hyperviseurs (AHV de Nutanix, KVM, et Huawei FusionCompute) et la sauvegarde d'environnements SaaS comme Salesforce.

    Une vue de l'interface utilisateur de Tina 2020.

    Lina, la solution de backup des postes de travail d'Atempo, était en première ligne pendant les périodes de confinement et la généralisation du télétravail. Ces périodes ne sont pas sans risque. Ainsi les phishing ont augmenté de 667 % en moins d'un mois à la fin de l'année dernière. Les rançongiciels sont devenus une plaie commune et sont de plus en plus sophistiqués. Lina est devenu la ligne de défense ultime avec ses fonctions de sauvegarde apportant une solution transparente du côté système et utilisateur. Ce dernier conserve son autonomie pour la restauration et le backup tout en profitant d'une protection continue. La solution peut se déployer dans de multiples environnements (centres de données, sites distants ou en mobilité). Les transferts de données sont chiffrés ainsi que les blocs sauvegardés. L'éditeur réfléchit actuellement à une solution de BaaS (Backup as a Service) à destination des fournisseurs de services en ligne managés. Cela devrait voir le jour au cours de cette année.

    Miria, la solution de gestion des données volumineuses, s'enrichit du support de Lustre pour des sauvegardes et des archivages des environnements de HPC avec des fonctions de véritables restaurations d'images en combinant Posix et les attributs étendus de Lustre. Une nouvelle fonction FastScan Server Component collecte et consolide l'ensemble des événements survenus sur le système de fichiers. L'interaction avec cette fonction autorise des tâches de mouvements de données totalement incrémentales sans avoir à réaliser un scan complet du système de fichiers d'où des gains en rapidité et en performance. La solution est compatible avec Lustre 2.12.3-2.12.5 et EXAScaler 5.1, 5.1.1, 5.2.0. La solution prend de plus en compte les stockages objets dans le Cloud comme source. S3 d'AWS est déjà disponible et les environnements Azure de Microsoft, GCP de Google et Swift s'ajouteront dans le courant de cette année. Des analyses sur les données et leur placement, un tiering hiérarchique pour optimiser les coûts de placement des données et des fonctions de reprise après désastre pour la protection des données des environnements larges de données non structurées sont aussi sur la feuille de route de l'éditeur pour cette année.

  • ITPT/40 Atempo revient sur 2021

    Le champion français du stockage était lui aussi présent lors de ce tour pour nous présenter sa solution Miria for Analytics et les autres nouveautés proposées en 2021.
  • Le Crédit du Nord s'associe à Cybersec&You

    La banque propose maintenant une offre en collaboration avec Cybersec&You pour protéger ses clients professionnels et PME.

    Le groupe Crédit du Nord, qui comprend plusieurs banques régionales et une société d'investissement, s'est associé avec Cybersec&You, un agrégateur de solutions de sécurité pour proposer un pack sur abonnement à ses clients professionnels ou PME.

    Le pack comprend un bilan effectué par un conseiller spécialisé pour identifier la surface d’exposition aux risques et proposer des solutions. Le pack s'appuie sur les solutions d'Atempo-Wooxo. La maintenance et le support sont assurés par Metsys. La solution se compose d'un antimalware et d'une solution de sauvegarde sécurisée.

  • Le Crédit du Nord s'associe à Cybersec&You

  • Rencontre avec Luc d'Urso, CEO d'Atempo-Wooxo

    Luc d'Urso, CEO d'Atempo-Wooxo, nous explique en quoi le data recovery est le dernier rempart pour bien des organisations et comment son entreprise compte s'attaquer aux problèmes des PME et des petites collectivités.