Ivanti renforce la chasse aux vulnérabilités sur les endpoints

L’éditeur spécialisé dans l’automatisation des opérations IT met à jour son outil Unified Endpoint Manager en le dotant de nouvelles capacités en termes de sécurité. Au menu, analyse des vulnérabilités et automatisation de l’application des correctifs. S’y ajoutent de nouvelles fonctions pour les appareils Apple et pour Linux. Ivanti annonce de nouvelles fonctions pour sa solution de gestion des endpoints Unified Endpoint Manager. Il s’agit en premier lieu d’apporter des outils renforçant la protection du poste client, avec désormais l’analyse des vulnérabilités sans agent et l’automatisation des correctifs. S’y ajoutent une mise à jour des outils de contrôle à distance avec (enfin) un mode plein écran et la possibilité de passer d'une application à l'autre à l’aide d’un raccourci clavier, deux fonctionnalités qui viendront simplifier la gestion d’un parc d’appareils par les administrateurs. La gestion des terminaux sous iOS et MacOS a droit à une amélioration avec l’ajout notamment du support du portail iOS et “la possibilité d'activer ou de supprimer le verrou d'activation, l'inscription MDM des terminaux sous iOS par code QR, la possibilité de réinitialiser l'agent EPM à l'aide d'un paquet MDM et la prise en charge simplifiée du service APNS (Apple Push Notification Service)”. Linux n’est pas oublié, puisque Ivanti renforce les fonctions de gestion à distance des terminaux sous Linux de sorte à pouvoir se passer de VPN, mais aussi de planifier l'inventaire, la gestion de la distribution de logiciels et l'intégration avec Ivanti Patch Manager. 

Mac, Windows, iOS, Android et Linux

Les dernières versions de nos solutions Unified Endpoint Manager et User Workspace Manager simplifient encore l'expérience de gestion IT, tout en fournissant un support robuste pour les terminaux de tous types, en les sécurisant et en les contrôlant, peu importe où et comment ils accèdent aux données de l'entreprise - le tout à partir d'une seule et même console intuitive” indique dans un communiqué Alan Braithwaite, directeur du product management chez Ivanti. A noter que User Workspace Manager a lui aussi droit à quelques nouveautés pour les postes sous Windows, avec un concepteur de menu Démarrer, la synchronisation des paramètres sur VPN, des fonction de demande d'élévation des privilèges, la redirection d'URL pour le navigateur Edge ou encore la prise en charge du proxy Web authentifié. L’ensemble de ces nouvelles fonctionnalités sont d’ores et déjà disponibles.