Salesforce se paie Tableau Software

L’éditeur de la plate-forme de gestion de la relation client va s’offrir un Tableau pour plus de 15 milliards de dollars, la plus grosse acquisition de l’éditeur. L’opĂ©ration va donner lieu Ă  un Ă©change d’actions et devrait se conclure le 31 octobre prochain.

AprĂšs Mulesoft l’annĂ©e derniĂšre acquis pour 6,5 milliards de dollars et Demandware en 2016 (2,8 milliards de dollars) Salesforce continue sa marche en avant en mettant la main sur Tableau Software pour la modique somme de 15,7 milliards de dollars. L’opĂ©ration se fera par Ă©change d’actions. Les dĂ©tenteurs d’actions de classe A et B de Tableau vont recevoir 1,103 actions de Salesforce contre chacune de leur part.

L’acquisition devrait augmenter de 350 Ă  400 millions de dollars les ventes annuelles de Salesforce qui vise maintenant des revenus au-delĂ  de 16 milliards de dollars par an. De plus, l’acquisition ouvre la porte Ă  Salesforce pour ses 86 000 clients recensĂ©s dans le monde dont de grandes organisations amĂ©ricaines. Un apport qui tombe Ă  pic alors que les concurrents de Salesforce comme Microsoft et Adobe grignotent quelques parts de marchĂ©. Salesforce aujourd’hui dĂ©tient environ 20 % du marchĂ© de la relation client.

Tableau reste Tableau

Salesforce va combiner son offre Einstein d’intelligence artificielle avec la visualisation et la business intelligence de Tableau Software et se rapprocher encore un peu plus du quotidien des utilisateurs. 

Tableau va continuer Ă  opĂ©rer sous son nom et son Ă©quipe dirigeante actuelle. Seattle, ville de Tableau, va devenir un second siĂšge de l’entreprise. L’opĂ©ration devrait se boucler le 31 octobre prochain aprĂšs les Ă©tapes rĂ©glementaires habituelles, soit un trimestre avant la fin de l’annĂ©e fiscale de Salesforce qui se conclut le 31 janvier.