Verizon

  • Ericsson et Verizon signent un accord à 8 milliards de dollars autour de la 5G

    C’est selon l’équipementier suédois un accord historique : Ericsson équipera lors des prochaines années le réseau 5G de l’Américain Verizon, pour 8,3 milliards de dollars. De quoi consoler le Suédois, à la peine en Chine à un point tel que ses résultats sont en berne.

  • Yahoo et AOL vendus par Verizon

    Les deux sociétés ont été cédées au fonds Apollo Capital Management pour quelque 5 milliards de dollars, deux fois moins que leurs prix de rachat respectifs. L'entité sera renommée Yahoo.

    Deux des entreprises les plus iconiques des débuts de l’Internet sont en passe d’être renvoyées dans les cartons.

    Verizon Media, l’un des principaux opérateurs téléphoniques américains, vient d’annoncer avoir cédé Yahoo et AOL à Apollo Global Management Inc, un fonds de capital-investissement américain, pour la somme de 5 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros), selon un communiqué diffusé le 3 mai. Verizon conservera 10 % des parts de la nouvelle entreprise, renommée pour l’occasion Yahoo.

    Guru Gowrappan, dirigeant de Verizon, restera le patron de cette nouvelle entité qui devrait être mise en place dans la deuxième moitié de l’année.

    Vente en cascade

    Si le ton du communiqué ne le mentionne pas, il s’agit d’un nouveau camouflet pour Verizon qui cherche à se débarrasser de ses récents rachats dans le secteur des médias et de la communication, comme la vente du Huffington Post américain ou de Tumblr, vendu à Automatic pour moins de 20 millions d’euros. Il vient tout juste de fermer Yahoo Answers, le 4 mai dernier.

    Autre revers, un prix de vente bien inférieur au coût de ses achats, respectivement 4,4 milliards de dollars en 2015 pour AOL et 4,5 milliards pour Yahoo en 2017.