Samsung

  • Galaxy S21 : Samsung casse les prix

    Le constructeur sud-coréen a dévoilé son nouveau flagship, le S21. Le smartphone est commercialisé à un prix inférieur à celui de son prédécesseur à son lancement, sans trop sacrifier à la qualité de l'appareil.

    En février 2020, Samsung passait du Galaxy S10 au Galaxy S20, avec ses frÚres S20+ et S20 Ultra. Un an plus tard, le Sud-Coréen reprend un comptage normal avec les Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra. Pour cette nouvelle génération, Samsung a cassé les prix de son smartphone porte-étendard. Le prix de la version de base démarre à 799 dollars (859 euros), suivi par un Plus à 999 dollars (1059 euros) et un Ultra à 1199 dollars (1299 euros). 

    Soit des prix d'environ 200 dollars infĂ©rieurs Ă  ceux de la gĂ©nĂ©ration prĂ©cĂ©dente. Evidemment, Samsung a dĂ» faire quelques compromis pour rĂ©duire ses tarifs, Ă  commencer par une rĂ©solution d’écran plus faible, Ă  2400 x 1080 pixels, tandis que la RAM sur la version la moins onĂ©reuse n’est que de 8 Go, contre 12 Go pour le S20 de base, avec au choix 128 ou 256 Go d’espace de stockage, tout comme le S21+.

    5G

    CĂŽtĂ© Ă©cran, comptez 6,2 pouces pour le S21, 6,7 pour sa mouture Plus et 6,8 pour le S21 Ultra. Ce dernier n’est pas qu’une version amĂ©liorĂ©e du Plus : avec ses cinq capteurs photo Ă  l’arriĂšre, dont deux tĂ©lĂ©objectifs et un grand angle de 108 MP, contre 12 MP pour le S21 Plus, 12 ou 16 Go de RAM et entre 128 et 512 Go de stockage, le Galaxy S21 Ultra donnera du fil Ă  retordre Ă  la future Galaxy Tab qui devrait ĂȘtre annoncĂ©e Ă  la fin de l’étĂ©.

    Enfin, commun aux trois modÚles, on trouve sous le capot le dernier né de Qualcomm, le Snapdragon 888, compatible 5G.

    Le S21 est disponible en prĂ©commande depuis hier, et devrait ĂȘtre livrĂ© Ă  compter du 29 janvier. 

  • La commission europĂ©enne rĂ©flĂ©chit Ă  un plan sur les semi-conducteurs

    Alors que la pénurie commence à se faire sentir dans toute l'industrie électronique, la Commission Européenne réfléchit à la construction dune usine de semi-conducteurs sur le sol européen pour limiter sa dépendance dans des secteurs comme la 5G, le HPC ou les systÚmes embarqués dans les véhicules.

    A l'heure qu'il est on ne sait si le projet prĂ©vu dĂ©bouchera sur un tout nouveau site ou la reconfigurationd'un site existant. Il devrait ĂȘtre capable de fournir des composants en technologie 10nm voir moins (2 nm).

    L'initiative est menĂ© par Thierry Breton. DĂ©jĂ  le gĂ©ant corĂ©en Samsung et le TaĂźwanais TSMC, quasiment les deux derniers fondeurs sur la planĂšte, ont Ă©tĂ© approchĂ©s, mais aucun des deux n'a confirmĂ© de discussions. 19 pays auraient dĂ©jĂ  rejoint ce plan autour des puces qui pourrait ĂȘtre abondĂ© de prĂšs de 30 milliards d'euros en provenance de gouvernements mais aussi d'entreprises privĂ©es.

    30 milliards pour des processeurs ? Dossier Ă  suivre !
  • Samsung enterre son cloud

    Le constructeur sud-corĂ©en met dĂ©finitivement fin Ă  son service de stockage Samsung Cloud et se dĂ©barrasse des donnĂ©es qui y sont stockĂ©s, un an aprĂšs avoir prĂ©venu les utilisateurs. Samsung Cloud n’aura pas connu le destin d’iCloud, le milieu du stockage sur Android Ă©tant occupĂ© par les Google Drive, OneDrive et autres Dropbox.

  • Samsung fera son grand "dĂ©ballage" le 28 avril

    L'Ă©vĂ©nement "Unpacked" du constructeur sud-corĂ©en aura lieu le 28 avril. AprĂšs avoir prĂ©sentĂ© ses Galaxy S21 en janvier et A en mars, on ignore ce que Samsung s'apprĂȘte Ă  dĂ©voiler. Peut-ĂȘtre un nouveau smartphone pliable ou un PC portable.

    En janvier dernier, Samsung levait le voile sur la derniÚre itération de son flagship, le Galaxy S21. Puis en mars, il présentait ses A57 et A71 sur le terrain du smartphone d'entrée de gamme. Alors qu'on attend Apple et probablement de nouveau iPad avant la fin du mois, revoilà le Sud-coréen, bien décidé à occuper le terrain médiatique. Le constructeur asiatique vient en effet d'envoyer les cartons d'invitation pour un nouvel événement Unpacked, programmé le 28 avril.

    Or nul ne sait ce que Samsung compte dĂ©voiler Ă  cette occasion. Le message de Samsung est cryptique : "le plus puissant des Galaxy arrive" Ă©crit le gĂ©ant des smartphones. Et, en plissant trĂšs fort les yeux, on peut voir sur ce carton d'invitation un PC portable ouvert. Ou du moins sa forme. Ou peut-ĂȘtre s'agit-il d'un Galaxy Fold dĂ©pliĂ©. Le Galaxy Fold Z3 est en effet trĂšs attendu et la rumeur lui prĂȘte un SoC Snapdragon 888, le plus puissant de l'Ă©curie Qualcomm. NĂ©anmoins, le bruit court que le futur smartphone pliable de Samsung, derniĂšre version d'un premier modĂšle dĂ©voilĂ© en marge du MWC 2018, sera prĂ©sentĂ© en juillet, lors d'un Ă©vĂ©nement qui lui sera dĂ©diĂ©.

    Un Galaxy Book Pro 5G

    La piste la plus probable pour le 28 avril est donc celle d'un PC portable ou peut-ĂȘtre d'un Chromebook. D'autant que la gamme actuelle de PC Samsung remonte Ă  2019, embarquant sous le capot la 10Ăšme gĂ©nĂ©ration de processeurs Intel... Une Ă©ternitĂ© dans le monde de la tech. Surtout, le marchĂ© de l'ordinateur est reparti Ă  la hausse aprĂšs des annĂ©es moribondes : les ventes s'envolent du fait de la crise sanitaire et du recours au tĂ©lĂ©travail, les salariĂ©s cherchant Ă  s'Ă©quiper Ă  leur domicile. Les Samsung Galaxy Book mĂ©riterait donc d'ĂȘtre rafraĂźchi.

    La rumeur, encore elle, assurait plus tĂŽt cette annĂ©e que Samsung plancherait sur plusieurs modĂšles de PC portables haut de gamme. Des Galaxy Book Pro de 13,3 et 15,6 pouces avec les derniers CPU d'Intel, un support du S Pen et des Ă©crans OLES. Mieux encore, une version Pro 360 proposerait une connectivitĂ© 5G. Le PC portable est donc l'hypothĂšse la plus probable, quand bien mĂȘme certains font remarquer que le carton du teaser est quelque peu petit pour accueillir un 13 pouces. RĂ©ponse au mystĂšre du plus puissant des Galaxy le 28 avril prochain.