Salesforce

  • Salesforce renouvelle CDP

    Annoncé en juin dernier, Salesforce apporte différentes améliorations à sa plateforme CDP (Customer Data Platform).

    CDP permet aux entreprises d'unifier les données clients quelle que soit leur provenance pour créer une vision unique des interactions clients pouvant servir de fondements aux actions de vente, de marketing, d'analyse et de personnalisation de la relation client.

    Une nouvelle version amĂ©liore diffĂ©rentes fonctions de la plateforme pour faciliter la vie des Ă©quipes marketing. De nouvelles intĂ©grations par la plateforme de Mulesoft les autorisent Ă  connecter de nouvelles sources de donnĂ©es externes comme des ERP, des programmes de fidĂ©lisation ou directement des points de vente pour enrichir la vue des clients. Les segmentations peuvent ĂȘtre plus fines. Un nouveau modeleur de segmentation comprend une fonction d'auto-complĂ©tion pour suggĂ©rer de nouveaux attributs ou laisser l'utilisateur rĂ©pliquer ou partager les segmentations. La solution peut ĂȘtre Ă©tendue avec les solutions de partenaires prĂ©sents sur AppExchange, la marketplace de Salesforce.

    Avec la solution analytique Tableau, la solution bénéficie de profils unifiés des résultats pré-calculés sur la propension à acheter ou le taux d'attrition des clients. La solution ainsi que différentes fonctions annoncées sont disponibles dÚs maintenant. Les intégrations avec Mulesoft et les segmentations affinées seront disponibles plus tard dans l'année ainsi que les intégrations avec les partenaires dans AppExchange.

    Un tableau de bord dans CDP.
  • Salesforce se dote d’un conseil consultatif

    Pour conseiller et aider au dĂ©veloppement de l’éditeur dans la zone EMEA, Salesforce crĂ©e un comitĂ© consultatif international de personnalitĂ©s qualifiĂ©es. Ce nouveau comitĂ© sera prĂ©sidĂ© par Alexandre Dayon et se rĂ©unira tous les trois mois. Ses membres ont prĂ©cĂ©demment dirigĂ© de grandes entreprises de diffĂ©rents secteurs tels que l’assurance, l’automobile, la mode et les nouvelles technologies. Ils exercent Ă©galement des fonctions d'administrateurs indĂ©pendants au sein de conseils d'administration de diverses sociĂ©tĂ©s et industries. Son principal rĂŽle sera d’offrir des perspectives dans cette pĂ©riode chahutĂ©e et de redĂ©finir la normalitĂ© de demain. Membres du nouveau comitĂ© consultatif : ‱ VĂ©ronique Weill, directrice gĂ©nĂ©rale de Publicis Groupe SA ‱ Guillaume Pepy, ancien prĂ©sident du directoire et PDG du groupe SNCF ‱ Stefan Heidenreich (vice-prĂ©sident), ancien CEO de Beiersdorf AG ‱ Jayne-Anne Gadhia, ancienne CEO de Virgin Money ; fondatrice et prĂ©sidente exĂ©cutive de Snoop ‱ Ana GarcĂ­a Fau, prĂ©sidente de Finerge SA et ancienne CEO de Yell Publicidad SA ‱ Harald KrĂŒger, ancien prĂ©sident du CA et CEO de BMW AG ‱ Peter Löscher, ancien CEO de Siemens AG ‱ Francesco Trapani, ancien CEO de Bulgari ‱ Alexander Wynaendts, ancien CEO et prĂ©sident du CA d’Aegon N.V. La premiĂšre rĂ©union des membres du comitĂ© consultatif se dĂ©roulera dĂ©but juin 2020. En charge de la stratĂ©gie de Salesforce, Alex Dayon va prĂ©sider ce conseil consultatif de grands dirigeants.
  • Salesforce se lance dans le Web3

    Salesforce propose une plate-forme pour commercialiser des NFT (jetons non fongibles) sur une plateforme de confiance.

  • Salesforce supprime 10 % de ses effectifs

    Rattrapé par la conjoncture, Salesforce va débaucher un peu moins de 8000 personnes et fermer différents sites.

  • Salesforce va investir 3,5 milliards de dollars en France

    La plate-forme de gestion de la relation client annonce aujourd'hui un plan d'investissements de 3,5 milliards de dollars en France. Cet investissement vise à soutenir sa phase de croissance au cours des cinq prochaines années.

  • Salesforce veut rendre l’IA accessible

    Salesforce ajoute Einstein Studio, une solution pour permettre aux entreprises de créer leurs propres modÚles d'IA personnalisés, afin d'alimenter leurs applications CRM pour les ventes, le service client, le marketing, le e-commerce ou l'informatique.

  • Snyk lĂšve 75 M$ supplĂ©mentaires

    L'Ă©diteur de solutions de DevSecOps lĂšve de nouveau 75 M$.

  • Troops va renforcer Slack

    Slack, dans le giron de Salesforce, va reprendre Troops.AI et l’intĂ©grer dans sa plate-forme.

  • Une application Salesforce pour Teams

    Salesforce a développé une application qui intÚgre les données de Sales et Service Cloud avec la suite collaborative de Microsoft.

    Les utilisateurs de l'application peuvent importer des données et des enregistrements depuis Sales Cloud et Service Cloud dans le Microsoft Teams Workplace. Ce type d'applications annoncées lors de la derniÚre conférence Build (l'événement développeurs de Microsoft) permet de travailler de maniÚre synchrone et asynchrone. La solution apporte des fonctions analogues à celles qui sont présentes dans Slack. L'application est maintenant en disponibilité générale.

    Une vue de l'intégration entre Teams et Salesforce.
  • Une nouvelle intĂ©gration de Pega avec Salesforce Lightning

    Une nouvelle version de Pega Process Extender est disponible sur AppExchange et sur la boutique applicative de Pega.

  • Work.com s’enrichit de nouvelles fonctions

    Une vue du nouvel espace de travail dans Work.com. La suite de Salesforce pour aider les entreprises dans le retour au travail du fait de la pandĂ©mie accueille de nouvelles fonctions dont un espace de travail et un centre d’assistance visant Ă  accroĂźtre la productivitĂ© des employĂ©s, ainsi que des applications de communication pour informer les clients et employĂ©s des nouvelles politiques et procĂ©dures en vigueur. La premiĂšre nouveautĂ© est d’offrir un vĂ©ritable espace de travail numĂ©rique avec Employee Workspace qui se prĂ©sente comme une plate-forme centralisĂ©e depuis laquelle les employĂ©s peuvent accĂ©der Ă  l’ensemble des outils et ressources professionnelles nĂ©cessaires oĂč qu’ils se trouvent. Elle inclut des applications de productivitĂ© telles que Google Workspace, des plateformes d’apprentissage telles que Trailhead, ou encore des systĂšmes de gestion de la paie. Cette nouvelle solution offre Ă©galement des outils de communication personnalisĂ©s, des applications embarquĂ©es de collaboration, ainsi que des capacitĂ©s de notification garantissant la productivitĂ© des employĂ©s.  Avec Employee Helpdesk, les travailleurs distants ou sur site peuvent recevoir du support ou de l’aide en cas de problĂšme technique, de question sur les politiques RH ou avantages sociaux mis en place. Les chatbots fonctionnant grĂące Ă  l’IA d’Einstein donnent aux employĂ©s l’accĂšs Ă  des informations et mĂ©thodes issues de n’importe quel service. Queue Management permet de gĂ©rer les files d'attentes dans les enseignes ayant des magasins physiques optimisant la gestion de leur capacitĂ© d’accueil dans leurs locaux. Broadcast Messaging permet de communiquer proactivement sur leurs nouveaux horaires d’ouverture ou changements de rendez-vous, ou encore d’envoyer des rappels relatifs aux consignes de sĂ©curitĂ© Ă  leurs clients et employĂ©s via leurs canaux prĂ©fĂ©rĂ©s (SMS, WhatsApp, ou encore Facebook Messenger). Des chatbots permettent de gĂ©rer ensuite les questions et demandes des clients.

    Pour le bien-ĂȘtre des salariĂ©s

    Salesforce devient partenaire de Thrive Global une entreprise de technologie de changement de comportement, afin de fournir du contenu et des recommandations pour accompagner les organisations dans l’analyse et la gestion du bien-ĂȘtre des salariĂ©s, le dĂ©veloppement de leur rĂ©silience mentale, la gestion de l’anxiĂ©tĂ© et la capacitĂ© Ă  trouver le bon Ă©quilibre entre vie privĂ©e et vie professionnelle. Le contenu en provenance de Thrive Global vient ainsi enrichir le Work.com Health & Wellness Resource Center qui rĂ©unit des commentaires et conseils d’experts reconnus.