RGPD

  • Cookies : la Cnil ne plaisante toujours pas

  • La Cnil irlandaise, auxiliaire de Facebook ?

    L’activiste Max Schrems et son association Noyb accuse la Data Protection Commission d’être à la solde de Facebook. Ils reprochent notamment à la Cnil irlandaise une amende ridicule à l’encontre du géant et un alignement sur l’interprétation discutable que Facebook fait de l’accord le liant à ses utilisateurs.

  • La Cnil se paie Monsanto

    Après les révélations de plusieurs médias quant à l’existence chez le géant de l’agro-chimie d’un fichier contenant les données personnelles de 200 personnes utilisé à des fins de lobbying, la Cnil a mené l’enquête. Et reconnait aujourd’hui Monsanto coupable d'avoir enfreint le RGPD en sa qualité de responsable de traitement. 

  • La Grande-Bretagne s'éloigne du RGPD

    Dans la foulée de la reconnaissance (controversée) de l’adéquation du droit anglais avec les règles européennes en matière de données personnelles, le gouvernement de Sa Majesté fait exactement ce à quoi l’on pouvait s’attendre de la perfide Albion : détricoter sa législation et couper les ponts avec le RGPD honni.

  • Le Royaume-Uni s’éloigne du RGPD

    Dans la foulée de la reconnaissance (controversée) de l’adéquation du droit anglais avec les règles européennes en matière de données personnelles, le gouvernement de Sa Majesté fait exactement ce à quoi l’on pouvait s’attendre de la perfide Albion : détricoter sa législation et couper les ponts avec le RGPD honni.