Equinix en toute amitié

Equinix construit √† Bruges en Gironde un centre de donn√©es qui va accueillir le point de terminaison du c√Ęble sous-marin AMITIE.

En partenariat avec Orange et les membres du consortium AMITIE, Equinix construit un centre de donn√©es de 3000 m¬≤ de salles blanches √† Bruges dans la banlieue bordelaise. Il va accueillir le point de terminaison du c√Ęble sous-marin AMITIE qui relie les c√ītes am√©ricaines (Massachusetts) √† la c√īte d'argent en atterrissant au Porge et √† Bude en Angleterre. Ce r√©seau de fibre optique est d'une longueur totale de 6800 km, embarquant 16 paires de fibre d‚Äôune capacit√© maximale de 23 Tbit/s chacune et initi√© par Facebook. Il sera op√©rationnel √† compter de d√©but 2022. A partir du centre de Bruges, Orange a ouvert trois voies de connexion vers l'Espagne.

Un centre de données modulaire

Pour ce centre de donn√©es nomm√© BX 1, Equinix a choisi une conception modulaire. Plut√īt que de construire un centre complet, Equinix va d√©ployer des modules par tranche. Chaque module d√©veloppe une puissance de 1 MW pour parvenir √† un total de 6 MW. il sera aliment√© enti√®rement en √©nergies renouvelables. La redondance √©lectrique est N+N et le refroidissement N+1 √† partir de refroidissement √† eau et par air ambiant. La configuration d'alimentation de secours est de 3 x 1,250 et 15 x 1,000 kVA de g√©n√©rateurs diesel. Le sol est constitu√© par une dalle en b√©ton qui supporte 12 kN/m¬≤ (KiloNewton), soit 1,2 tonne par m¬≤. Il est reli√© √† toutes les grandes boucles de connectivit√©. Le PUE cible du centre est de 1,2 et propose une disponibilit√© √† 9,99999. Il sera mis en service en juillet prochain avec une inauguration officielle en septembre.

Le choix de l'attractivité

Le choix de la r√©gion Nouvelle-Aquitaine pour ce centre ne tient pas juste √† l'arriv√©e du c√Ęble AMITIE. Le point d'atterrissage √©tait en discussion et la r√©gion de Bilbao, au pays Basque Espagnol avait √©t√© √©voqu√©e. C'est l'attractivit√© de la r√©gion et son potentiel qui a pouss√© le projet. R√©gis Castagn√©, DG d'Equinix en France pr√©cise : "Bordeaux est la 1√®re ville en nombre de cr√©ation d'entreprises et 1√®re cr√©atrice d'emploi dans le num√©rique en France". Le centre vise √† d√©velopper un large √©cosyst√®me r√©gional autour de cette dynamique en apportant un noeud de concentration et de traitement au plus pr√®s des besoins. Toujours selon R√©gis Castagn√©, d'ici quelques ann√©es 60% des ressources r√©seau seront d√©di√©es √† l'Edge (p√©riph√©rie) pour de nouveaux cas d'usages comme la t√©l√©m√©decine. BX 1 a donc vocation √† regrouper en son sein des op√©rateurs de t√©l√©communications et des fournisseurs de services en ligne (Cloud, SaaS...). Localement, outre les emplois pour construire le centre, BX 1 va g√©n√©rer une cinquantaine d'emplois √† temps plein.

Une vue du futur centre de données de Bruges en Gironde.