jeudi 21 mars 2019
 

 

BlackBerry Passport : 10 excellentes raisons de s'y intéresser !

par Loïc Duval - Test publié dans le magazine L'Informaticien le 01/11/2014 Article Rating

Après plusieurs mois de restructuration et de redéfinition de la vision stratégique, BlackBerry fait son grand retour sur le devant de la scène. Désormais, l’entreprise n’a d’autre vocation que de servir les entreprises et les «Prosumers», ces utilisateurs qui utilisent leurs terminaux aussi bien pour leurs besoins professionnels que personnels. Et cette vision se traduit notamment par l’introduction d’un nouveau smartphone…  vraiment pas comme les autres! En test de longue durée entre nos mains, la BlackBerry Passport, disponible dans les prochains jours (550 euros HT à la Fnac Pro), est un appareil vraiment singulier. Voici les dix raisons qui justifient que vous vous intéressiez de près à cette nouveauté, que vous soyez utilisateurs de BlackBerry ou fans d’iPhone, Android ou Windows Phone!


Un design qui tranche avec tout ce qui existe

Alors que tous les smartphones du marché ressemblent désormais désespérément à de grands rectangles qui ne se démarquent les uns les autres que par leur taille et la couleur de leur coque, le BlackBerry Passport est un véritable choc visuel. Le format surprend, déroute parfois, paraît excessivement large, mais n’est au final pas plus encombrant que votre passeport dont il reprend les dimensions exactes. Et au final, l’appareil se révèle indubitablement élégant et séduisant. C’est osé, mais c’est réussi !

Un écran carré pour en voir plus

Désormais, il n’est plus nécessaire de passer son téléphone en mode paysage pour explorer un tableau Excel, un document Word ou afficher une page web dans sa largeur tout en la conservant lisible. Le BlackBerry Passport possède un écran carré d’une ambitieuse résolution : 1 440 pixels x 1 440 pixels. Soit 456 ppi de densité. Un affichage 100 % disponible même en saisie puisqu’aucun clavier virtuel tactile ne vient recouvrir votre travail en mode édition !

Une qualité sonore hallucinante

La première communication passée sur le BlackBerry Passport est un choc auditif ! Jamais les conversations n’ont semblé aussi claires et intelligibles sur un smartphone. Outre les traitements audio spécifiques, l’idée ingénieuse qui fait la différence est d’avoir intégré un micro dans le récepteur audio ce qui permet au BlackBerry de détecter la position relative de l’oreille et d’ajuster le son et le volume en conséquence. C’est à la fois choquant, saisissant et étrange d’entendre aussi distinctement ses interlocuteurs. Et ce gain qualitatif sur la communication vocale est aussi bien sensible en appels 3G/4G qu’en appels audio BBM via le WiFi.

Des astuces fonctionnelles pensées pour les pros

Comme toujours chez BlackBerry, l’appareil regorge d’astuces et petites idées qui simplifient le quotidien. Par exemple, le smartphone passe automatiquement en mode silencieux dès qu’il détecte que c’est l’heure d’un meeting ou rendez-vous enregistré dans l’agenda. Mettre l’appareil face en bas coupe automatiquement l’affichage et la sonnerie. Et le clavier physique permet de restaurer plein de raccourcis pour être plus efficace au quotidien. Même l’assistant personnel, qui vient concurrencer Siri, mérite qu’on s’y attarde. Sa reconnaissance du français fonctionne bien, et son intégration avec les différentes applications, y compris celles de l’univers professionnel protégé par Balance, ce qui n’est pas le cas des devices concurrents embarqués dans des politiques BYOD.

Une batterie qui tient vraiment toute la journée

À l’heure où toutes les attentions sont focalisées sur les iPhones 6 et où leurs utilisateurs découvrent qu’il est toujours aussi tendu de finir la journée sans une prise électrique à portée de main, le Passport affiche lui une autonomie de 30 heures d’activité grâce à une batterie de 3 450 mAh. Et cela vaut mieux, car contrairement à la plupart des Blackberry (exception faite du Z30), le Passport ne dispose pas d’une batterie amovible !

La compatibilité Android pour vous détendre

L’un des grands reproches formulés par les utilisateurs, c’est la pauvreté du BlackBerry World. BlackBerry a résolu le problème. Désormais, le BlackBerry World se focalisera sur les apps professionnelles natives. Pour le reste, l’appareil embarque l’Amazon Store et ses centaines de milliers d’applications Android. Certes, les Apps qui s’appuient sur les Google Services ne sont pas présentes sur ce magasin applicatif et ne sont pas compatibles avec le Passport – ni avec les Amazon Fire d’ailleurs. Mais, les apps phares Android sont bien là, à commencer par les jeux et les réseaux sociaux. Et ce partenariat BlackBerry/Amazon devrait aussi contribuer à encourager les développeurs Android à s’affranchir des API purement Google et à s’intéresser plus encore à l’Amazon Store.

Incontestablement le meilleur pour l’email

La force des BlackBerry, c’est leur gestion des e-mails et, d’une manière générale, des messages qu’ils proviennent des SMS, des réseaux sociaux ou de BBM. C’est la spécialité de la marque et son ADN. Le HUB est la grande trouvaille ergonomique de BB10. Avec la version 10.3 du système, de nombreuses améliorations ergonomiques viennent encore parfaire l’expérience utilisateur, à commencer par les nouveaux raccourcis programmables pour classer et filtrer encore plus efficacement ses e-mails. Le Passport s’adresse aux utilisateurs professionnels et sa productivité est à ce jour inégalée sur toutes les tâches qui ont trait au PIM (Personal Information Management).

Un appareil photo de qualité

Tout le monde, même les chefs d’entreprise, prend aujourd’hui des photos avec son smartphone. Sans compter que cette fonctionnalité peut aussi s’avérer essentiel dans le cadre du travail. Le Passport embarque un excellent capteur 13 Mpix avec une stabilisation optique efficace qui permet de réussir vos clichés même en basse lumière. Et les résultats sont très satisfaisants, les meilleurs jamais obtenus par un BlackBerry et très au-dessus de la majorité des smartphones.
En vidéo, l’appareil capture des images Full HD à 60 i/s qui bénéficient également de la stabilisation optique OIS, mais son autofocus n’est pas très réactif et doit être parfois aidé manuellement – en cliquant sur la zone à refocaliser. On s’étonnera aussi qu’un tel capteur ne propose pas d’enregistrement en 4K, une fonctionnalité apparemment prévue pour une prochaine mise à jour du système. Au passage, on notera que le Passport, même s’il dispose en standard de 32 Go de stockage, embarque un lecteur microSD qui accepte les cartes de 128 Go. Vous n’êtes donc pas restreint dans l’usage intensif des photos et vidéos.

Un vrai clavier qui s’enrichit de gestuelles tactiles

Le clavier physique, c’est la marque de fabrique de BlackBerry. Celui du Passport diffère profondément des autres modèles. Les touches sont bien plus larges. Et la rangée supérieure disparaît, remplacée par une rangée tactile affichée sur l’écran dont les touches virtuelles changent en fonction du contexte. Du coup, les premières saisies sont très déroutantes. Il faut bien compter 2 ou 3 jours pour perdre les anciens réflexes et se familiariser à ce nouvel agencement. Mais l’idée géniale, c’est que le clavier physique est lui-même capacitif. Dès lors, on peut y appliquer des gestuelles tactiles comme sur l’écran. Très pratique pour faire défiler les documents, ajuster précisément la position du curseur d’édition, etc. D’autant que cette astuce permet de conserver le même système de saisie prédictive que celle qui faisait la force des machines tactiles sous BB10. Et au final, on laisse moins de traces de doigts sur l’écran !

La révolution BlackBerry BLEND

Et si tous les atouts précédents ne vous ont pas encore séduit, il en existe un dernier tout à fait irrésistible. Une carte maîtresse qui pourrait bien convertir au BlackBerry les Prosumers en recherche d’une productivité optimale : BlackBerry Blend. C’est à nos yeux l’innovation bureautique la plus marquante depuis l’introduction de Microsoft Outlook, il y a désormais tant d’années ! BLEND permet d’afficher sur votre PC – mais aussi votre Mac ou votre tablette Android/iPad – les alertes, les SMS, les appels, les discussions BBM et les e-mails reçus sur votre téléphone. Il vous permet surtout de répondre à ces messages depuis votre PC sans avoir à quitter votre clavier ni saisir votre téléphone pour réagir en urgence. Le smartphone perd dès lors son caractère interrupteur lorsque vous êtes focalisé sur vos tableaux Excel, votre rapport mensuel ou votre présentation PowerPoint du lendemain. Mieux encore, tout ceci reste possible même si vous avez oublié votre smartphone chez vous – en toute sécurité puisque les transmissions passent par le réseau BlackBerry sécurisé ! BLEND est un outil si intelligemment réalisé qu’il pourrait même venir remplacer Outlook chez certains utilisateurs.
Au final, oui, le BlackBerry Passport est un appareil atypique, déconcertant, osé ! Évidemment, il ne plaira pas à tout le monde et engendrera des réactions assez extrêmes : on adore ou on déteste… Pas d’alternative. Mais au final, voilà un appareil qui est une vraie bouffée d’air frais dans l’univers de plus en plus uniforme des smartphones !


Autres tests Mobilité, Tests 2014

/// Actuellement à la Une...
Pour s'imposer comme le boss du Big Data, Cloudera et Hortonworks ont fusionné. En résulte une plateforme unifiée reprenant le meilleur de leurs solutions respectives, baptisée Cloudera Data Platform, une architecture globale déclinant ses services du Edge à l'IA.

Mardi, Google a dévoilé sa future plate-forme de jeux baptisée « Stadia » à l'occasion de l'événement dédié aux développeurs de jeux, la GDC19 à San Francisco. Présentée comme « l’avenir du jeu », elle permettra aux gamers de jouer instantanément, depuis n’importe où et sur l’écran de leur choix. Voici les grandes lignes de cette nouvelle arène du jeu.

Quel prix ? Quel catalogue ? Quelle disponibilité ? Emmanuel Freund co-fondateur de Shadow, pionnier français du cloud gaming, n'a pas tardé à réagir à l'annonce de Google.

Face au flot de données des milliards d’objets connectés, les experts s’accordent sur l’émergence d’une nouvelle classe d’infrastructures IT : L’Edge Computing. Article paru dans le dossier Tendances 2019 de L'Informaticien n°174.

Comme TF1, Altice veut diversifier ses sources de revenus pour rentabiliser ses chaînes TV. Iliad se veut rassurant mais traîne les pieds pour discuter du maintien de BFM-TV, BFM Business RMC Story et RMC Découverte dans le bouquet gratuit Freebox TV.

Sur Internet et dans les collectivités, questionnaires ouverts et contributions libres, format dématérialisé et papier, l’hétérogénéité des contributions promet un sacré casse-tête pour les prestataires en charge d’en réaliser d’ici à la fin avril la synthèse. D’autant qu’il faudrait déjà comprendre qui fait quoi. De l’intérieur comme de l’extérieur, il y a de quoi se perdre dans l’informatique du Grand Débat ! Article publié dans L'Informaticien n°175.

Apple a présenté aujourd’hui la nouvelle version de ses iPad Air et iPad Mini. Plus rapides, avec une qualité graphique accrue, les nouvelles tablettes d’Apple sont conçues pour devenir le bloc-notes à emporter partout pour enregistrer et partager la vie quotidienne des utilisateurs avec un plaisir inégalé à ce jour. Pari tenu ?

Huawei Technologies, le plus grand fournisseur de smartphones en Chine a déclaré avoir développé son propre système d’exploitation (OS) pour ses propres smartphones et ordinateurs dans l’éventualité où les OS actuels conçus par les géants technologiques américains (Google et Microsoft) seraient empêchés, par embargo, de les fournir à Huawei…

A la charge du Scandinave, la marque à la pomme répond en démontant point par point les accusations portées par Spotify à son encontre et en profite pour lui reprocher de vouloir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.

Face aux craintes des actionnaires et des marchés, Dropbox tente de pousser les utilisateurs de son offre gratuite vers ses abonnements payants en limitant l’accès au service à trois appareils par compte.

Toutes les News