dimanche 27 mai 2018
 

 

RDX QUICKSTATION : Un stockage rapide et facile à manipuler

par La rédaction - Test publié dans le magazine L'Informaticien le 01/01/2012 Article Rating
La technologie RDX a été développée afin de combiner les avantages des bandes magnétiques et de la sauvegarde sur disque. L’équipement doit répondre à un besoin de stockage amovible, portable, fiable, avec un transfert de données rapides et une récupération de fichier instantané. 


La solution RDX QuickStation se présente sous la forme d’un boîtier contenant un disque dur de 2,5 pouces du type de ceux intégrés dans les ordinateur portables (présentant un mécanisme de protection des têtes de lecture) ayant une capacité de 80 Go à 1 To avec une capacité de transfert de 45 Mo/s. 

Ce disque est monté sur patin pour absorber les chocs (chute jusqu’à 1 mètre) et vibrations et protéger de l’électricité statique. La cartouche présente un loquet de verrou d’écriture comme sur les bandes magnétiques. La durée de vie annoncée est de 30 ans. Le choix d’un disque dur en support de stockage permet de suivre l’évolution des capacités de stockage et même de technologie (SATA 2, SSD) sans changer le contenant et le lecteur. Cela permet une simplicité d’utilisation, l’équipement étant vu comme un disque amovible par les systèmes d’exploitation (Windows, Mac, Linux), et compatible avec la plupart des logiciels de sauvegarde et le transfert de fichiers en glisser déposer, la connexion en USB. La technologie est à compatibilité descendante et ascendante, une cartouche RDX sera toujours lisible dans n’importe quelle génération de lecteur et réciproquement. 

Cela permet également de réaliser des économies à long terme comparé, par exemple, au LTO, où il devient nécessaire de changer de lecteur et de bandes suivant les sauts de génération. Pour rappel, la norme LTO spécifie qu’un lecteur LTO doit être capable de lire et écrire des bandes de génération N-1 et de lire des bandes de génération N-2. Enfin, ces cartouches présentent une manipulation facilitée et permettent notamment l’envoi par transporteur sans problème d’emballage particulier. 

Page 1 de 3 Page suivante

Autres tests Stockage, Tests 2012

/// Actuellement à la Une...
Dans l’affaire des iPhone 6 et 6 Plus pliant beaucoup trop facilement, des documents internes à Apple attestent que la marque avait conduit des tests et en avait conclu que ces deux terminaux présentaient un défaut.

Ce vendredi, le nouveau cadre européen relatif à la protection des données est entré en vigueur. Et pourtant, Internet n’a pas cessé de fonctionner, les newsletters sont toujours envoyées et Mark Zuckerberg n’a pas été mis aux arrêts lors de son passage en France.

Dans l’affaire de la copie du design de l'iPhone par Samsung, le cas a de nouveau été examiné en cour d’appel après que la Cour Suprême ait considéré que le montant de la sanction devait être recalculé. Apple réclamait un milliard, Samsung plaidait pour 28 millions… le jury a tranché : 539 millions de dollars.

« Dans la Startup Nation si t’es pas bon en pitch t’es cramé ». Pour bien finir la semaine, ne manquez pas le Grand Barnum de la Porte de Versailles chroniqué par Guillaume Meurice.

Pour Donald Trump, bloquer quelqu’un sur Twitter relève de la violation du Premier amendement garantissant la liberté d’expression aux Etats-Unis. Telle est le verdict d’une juge du tribunal de district de New York, saisie suite au blocage d’utilisateurs par @realDonaldTrump.*

Certains diront «Enfin !»… Avec Project Honolulu, Microsoft compte révolutionner le pilotage de Windows Server au travers d’une console web moderne et graphique, unifiant les divers anciens outils d’administration. Dossier publié dans L'Informaticien n°166.

Le FBI a un peu gonflé les chiffres des smartphones auxquels il n’a pas accès, la faute du chiffrement, bête noire de l’agence depuis la tuerie de San Bernardino. Pendant sept mois, le patron de la police fédérale a assuré à plusieurs reprises que le FBI butait sur plus de 7000 terminaux. Il n’y en aurait qu’en réalité un petit millier.

La famille s’agrandit. Les chercheurs de Google Zero et de Microsoft ont découvert deux nouvelles variantes de Meltdown et Spectre. Baptisées Variante 3a et Variante 4, celles-ci touchent les processeurs utilisant l’exécution spéculative.

L’éditeur de l'outil de messagerie collaborative a profité de sa première conférence développeurs "Spec" qui s’est tenue hier à San Francisco pour annoncer Actions.

L’événement a été l’occasion d’annoncer la sortie de la V3 de Zuul, un logiciel de CI/CD multi-gating. Le projet devient indépendant sous la houlette de l’OpenStack Foundation.

Toutes les News