jeudi 21 mars 2019
 

 

DEVICELOCK : Une solution complète de DLP

par La rédaction - Test publié dans le magazine L'Informaticien le 01/12/2011 Article Rating
Fondé en 1996, DeviceLock fournit des solutions de gestion de réseau aux entreprises. Son produit phare est actuellement installé sur plus de 4 millions d’ordinateurs dans plus de 58 000 entreprises du monde entier. Il assure une protection efficace contre la fuite de données sensibles (Data Leak Protection). 


En adoptant une solution telle que DeviceLock, le responsable de SI cherche à protéger les données ou à prévenir les fuites de données. On comprend facilement que selon le type de données perdues, les inconvénients peuvent ternir la réputation d’une entreprise, lui entamer son chiffre d’affaires ou entraîner des amendes ou pénalités financières, voire des poursuites judiciaires. Les conséquences peuvent se chiffrer très rapidement en plusieurs milliers ou millions d’euros selon leur importance.

Des outils permettent de filtrer des fuites de données depuis une passerelle, mais cela implique bon nombre de faux positifs sur la surveillance des données défi nies comme sensibles. L’autre approche consiste à contrôler la fuite des données à partir de chaque poste faisant partie de l’infrastructure. Les différentes façons de surveiller les données se résument à agir sur les données elles-mêmes, pour les filtrer quand elles sortent, ou alors de bloquer les portes de sortie en y appliquant un contrôle. Cette deuxième approche, retenue par DeviceLock, permet une plus grande flexibilité à l’intérieur de l’entreprise. 

Page 1 de 4 Page suivante


/// Actuellement à la Une...
Pour s'imposer comme le boss du Big Data, Cloudera et Hortonworks ont fusionné. En résulte une plateforme unifiée reprenant le meilleur de leurs solutions respectives, baptisée Cloudera Data Platform, une architecture globale déclinant ses services du Edge à l'IA.

Mardi, Google a dévoilé sa future plate-forme de jeux baptisée « Stadia » à l'occasion de l'événement dédié aux développeurs de jeux, la GDC19 à San Francisco. Présentée comme « l’avenir du jeu », elle permettra aux gamers de jouer instantanément, depuis n’importe où et sur l’écran de leur choix. Voici les grandes lignes de cette nouvelle arène du jeu.

Quel prix ? Quel catalogue ? Quelle disponibilité ? Emmanuel Freund co-fondateur de Shadow, pionnier français du cloud gaming, n'a pas tardé à réagir à l'annonce de Google.

Face au flot de données des milliards d’objets connectés, les experts s’accordent sur l’émergence d’une nouvelle classe d’infrastructures IT : L’Edge Computing. Article paru dans le dossier Tendances 2019 de L'Informaticien n°174.

Comme TF1, Altice veut diversifier ses sources de revenus pour rentabiliser ses chaînes TV. Iliad se veut rassurant mais traîne les pieds pour discuter du maintien de BFM-TV, BFM Business RMC Story et RMC Découverte dans le bouquet gratuit Freebox TV.

Sur Internet et dans les collectivités, questionnaires ouverts et contributions libres, format dématérialisé et papier, l’hétérogénéité des contributions promet un sacré casse-tête pour les prestataires en charge d’en réaliser d’ici à la fin avril la synthèse. D’autant qu’il faudrait déjà comprendre qui fait quoi. De l’intérieur comme de l’extérieur, il y a de quoi se perdre dans l’informatique du Grand Débat ! Article publié dans L'Informaticien n°175.

Apple a présenté aujourd’hui la nouvelle version de ses iPad Air et iPad Mini. Plus rapides, avec une qualité graphique accrue, les nouvelles tablettes d’Apple sont conçues pour devenir le bloc-notes à emporter partout pour enregistrer et partager la vie quotidienne des utilisateurs avec un plaisir inégalé à ce jour. Pari tenu ?

Huawei Technologies, le plus grand fournisseur de smartphones en Chine a déclaré avoir développé son propre système d’exploitation (OS) pour ses propres smartphones et ordinateurs dans l’éventualité où les OS actuels conçus par les géants technologiques américains (Google et Microsoft) seraient empêchés, par embargo, de les fournir à Huawei…

A la charge du Scandinave, la marque à la pomme répond en démontant point par point les accusations portées par Spotify à son encontre et en profite pour lui reprocher de vouloir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière.

Face aux craintes des actionnaires et des marchés, Dropbox tente de pousser les utilisateurs de son offre gratuite vers ses abonnements payants en limitant l’accès au service à trois appareils par compte.

Toutes les News