mercredi 22 novembre 2017
 

 

DEVICELOCK : Une solution complète de DLP

par La rédaction - Test publié dans le magazine L'Informaticien le 01/12/2011 Article Rating
Fondé en 1996, DeviceLock fournit des solutions de gestion de réseau aux entreprises. Son produit phare est actuellement installé sur plus de 4 millions d’ordinateurs dans plus de 58 000 entreprises du monde entier. Il assure une protection efficace contre la fuite de données sensibles (Data Leak Protection). 


En adoptant une solution telle que DeviceLock, le responsable de SI cherche à protéger les données ou à prévenir les fuites de données. On comprend facilement que selon le type de données perdues, les inconvénients peuvent ternir la réputation d’une entreprise, lui entamer son chiffre d’affaires ou entraîner des amendes ou pénalités financières, voire des poursuites judiciaires. Les conséquences peuvent se chiffrer très rapidement en plusieurs milliers ou millions d’euros selon leur importance.

Des outils permettent de filtrer des fuites de données depuis une passerelle, mais cela implique bon nombre de faux positifs sur la surveillance des données défi nies comme sensibles. L’autre approche consiste à contrôler la fuite des données à partir de chaque poste faisant partie de l’infrastructure. Les différentes façons de surveiller les données se résument à agir sur les données elles-mêmes, pour les filtrer quand elles sortent, ou alors de bloquer les portes de sortie en y appliquant un contrôle. Cette deuxième approche, retenue par DeviceLock, permet une plus grande flexibilité à l’intérieur de l’entreprise. 

Page 1 de 4 Page suivante


/// Actuellement à la Une...
Comme en 2014, Uber s’est fait dérober des données. Cela remonte à octobre 2016 et 57 millions de personnes, clients et chauffeurs, sont concernées dans le monde. Les informations bancaires et historiques de déplacement ne seraient pas concernées. 

Suite à une attaque ransomware, ne jamais payer de rançon. Après une fuite ou un vol de données saisir les autorités compétentes… Voilà au moins deux règles de conduite que Uber a superbement ignoré en octobre 2016.

A la recherche d’un modèle économique alternatif pour financer ses reportages et accessoirement ses journalistes, le magazine en ligne StreetPress propose une approche originale : prêter la puissance de votre ordinateur pour « miner » ponctuellement une cybermonnaie, le Monero.

Le cabinet d’analyse IDC vient de publier quelques chiffres de son étude « le Cloud en France » parue le mois dernier. Ils concernent le marché du SaaS dans notre pays. Le secteur est toujours sur une croissance forte.

Le spécialiste de la gestion de données (stockage) devient co-vendeur ISV mondial de Microsoft Azure et supporte désormais la plate-forme de Microsoft.

Afin de répondre aux clients européens qui demandent plus de sécurité, des garanties sur la localisation des données ainsi que sur la protection des données personnelles, IBM propose une nouvelle approche de la responsabilité dans son datacenter de Francfort. 

Les utilisateurs d’une montre Samsung Gear S3 ont désormais droit à une mise à jour du système d’exploitation Tizen, qui passe en version 3.0 avec plusieurs nouvelles fonctionnalités. 

Le fabricant de smartphones a été conduit à s'expliquer suite à la découverte que des applications sur ses mobiles envoient des données en clair à la maison mère chinoise.

Les clients de la banque française pourront « prochainement » utiliser le service de paiement Apple Pay sur leur iPhone.

Alors que le titre a perdu en bourse environ la moitié de sa valeur en une vingtaine de jours, le ministre de l’Économie ne veut pas céder à la panique mais reste vigilant quant à la situation. Patrick Drahi, lui, s’efforce de jouer les pompiers.

Toutes les News