jeudi 20 septembre 2018
 

 

DEVICELOCK : Une solution complète de DLP

par La rédaction - Test publié dans le magazine L'Informaticien le 01/12/2011 Article Rating
Fondé en 1996, DeviceLock fournit des solutions de gestion de réseau aux entreprises. Son produit phare est actuellement installé sur plus de 4 millions d’ordinateurs dans plus de 58 000 entreprises du monde entier. Il assure une protection efficace contre la fuite de données sensibles (Data Leak Protection). 


En adoptant une solution telle que DeviceLock, le responsable de SI cherche à protéger les données ou à prévenir les fuites de données. On comprend facilement que selon le type de données perdues, les inconvénients peuvent ternir la réputation d’une entreprise, lui entamer son chiffre d’affaires ou entraîner des amendes ou pénalités financières, voire des poursuites judiciaires. Les conséquences peuvent se chiffrer très rapidement en plusieurs milliers ou millions d’euros selon leur importance.

Des outils permettent de filtrer des fuites de données depuis une passerelle, mais cela implique bon nombre de faux positifs sur la surveillance des données défi nies comme sensibles. L’autre approche consiste à contrôler la fuite des données à partir de chaque poste faisant partie de l’infrastructure. Les différentes façons de surveiller les données se résument à agir sur les données elles-mêmes, pour les filtrer quand elles sortent, ou alors de bloquer les portes de sortie en y appliquant un contrôle. Cette deuxième approche, retenue par DeviceLock, permet une plus grande flexibilité à l’intérieur de l’entreprise. 

Page 1 de 4 Page suivante


/// Actuellement à la Une...
Alors qu’il est entré tout entier dans le DevOps, GitLab rejoint le club des licornes en levant 100 millions de dollars, somme qui lui permet de franchir la barre du milliard de dollars de valorisation, à deux ans de son introduction en bourse.

Tour d’horizon des technologies et solutions pour récupérer ou recréer un réseau mobile dans les bâtiments, de la plus grande à la plus petite surface. Dossier paru dans L'Informaticien n°169.

L’équipe de recherche sur le deep learning chez Mozilla continue ses travaux et présente une nouvelle fonctionnalité de « voice to text ».

Dans son événement autour de son activité Cloud qui se tient actuellement à Hangzhou en Chine, Alibaba a annoncé vouloir développer ses propres puces à inférence pour appuyer ses offres dans l’Internet des objets, le big data et de futurs ordinateurs quantiques.

Jusqu’à présent Qlik se reposait sur des produits partenaires pour la préparation des données à la présentation. Avec le rachat de Podium Data, l’éditeur se dote des fonctions nécessaires pour le faire lui-même.

Après la campagne de critiques sur les buts réellement poursuivis par Google avec le projet AMP, le groupe de Mountain View revoit la gouvernance du projet et ouvre le comité consultatif sur le code à des personnes extérieures.

Terrible frustration pour les amateurs de football qui espéraient suivre mardi soir le match de Ligue des Champions Liverpool-PSG via l’a...

Le spécialiste de la sécurité dans le Cloud propose d'étendre plus largement l'utilisation de DNSSEC à partir de la console de son résolveur DNS qui se veut respectueux de la vie privée, rapide et performant.

A quelques jours du début de l’immense raout californien de Dreamforce à San Francisco, Salesforce renforce la suite Quip avec un outil de présentation.

Chose promise, chose due. Lors du sommet Choose France à Versailles, Google s'était engagé en janvier dernier à investir e...

Toutes les News