dimanche 8 décembre 2019
 
YWC_CookieConsent
Réduire

Big Brand Theory

Wang Shaoqiang
 Édition Page One Publishing
 255 pages
 45 euros

Ce gros livre intitulé « Big Brand Theory » peut d’ores et déjà s’apparenter à une bible de la communication. En plus de 250 pages, il décortique les différentes déclinaisons graphiques, le packaging et les slogans de nombreux pays à travers le monde. On passe en revue commerces et marques de tous les styles, utilisés en tant qu’illustrations. 

Avec de nombreux exemples, comme ceux d’Adidas, Converse, Starbucks, PUMA, Nike, Issy Miyake, Lacoste ou encore Levi’s. 

Comment sont-ils parvenus à mettre sur pied une identité visuelle forte ? Par exemple, comment les campagnes publicitaires de Nike réussissent à inclure séparément packaging, vêtements, sacs, chaussures, etc. Multi-industrie, Big Brand Theory est donc un ouvrage indispensable pour tous les passionnés de communication.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres livres sur le(s) thème(s) Livre

/// Actuellement à la Une...
Après Oodrive en janvier, c’est au tour de Outscale d’obtenir la précieuse qualification SecNumCloud, délivrée par l’Anssi. Outre la reconnaissance des engagements de la filiale de Dassault Systèmes en matière de sécurité, ce « visa de sécurité » est surtout un argument dont Outscale pourra se targuer auprès de ses clients.

Big Blue est réputée pour ses avancées technologiques développées dans ses laboratoires. IBM Research a encore frappé avec un nouvel algorithme capable de synthétiser les réseaux de neurones profonds.

Le Cloud pour les grandes entreprises de Dell Technologies se rénove pour apporter une meilleure gestion du stockage et une meilleure visibilité sur les coûts.

Compuware vient de rendre publique une étude réalisée pour son compte par Vanson Bourne auprès de 400 responsables informatiques dans le monde. Le principal résultat est que seulement 7 % des entreprises ont automatisé leurs tests d’applications sur mainframe.

Pour beaucoup d’applications, un faible temps de latence reste un critère essentiel. Aussi le Cloud Amazon va multiplier ses implantations de petits datacentres au plus près de ses clients.

Sous la contrainte de la norme DSP2, le secteur bancaire est contraint d’évoluer vers des opérations plus ouvertes vers l’extérieur en suivant un concept relativement nouveau, l’Open Banking. HSBC s’appuie sur la plate-forme de Mulesoft pour créer de nouveaux services et mieux servir ses 38 millions de clients.

Si financièrement le temps n’est pas au beau fixe pour l’équipementier, il tente de rassurer à l’occasion de son évènement londonien, et mise sur l’intelligence artificielle, avec Mist sur la partie WLAN, pour renouer avec la croissance.

C’est une première : un outil développé dans le cadre du « Data Transfer Project » va être mis à disposition du public pour transférer des fichiers personnels entre deux grandes plates-formes, directement, sans téléchargement intermédiaire. Une pratique qui devrait se généraliser rapidement.

GitHub a sorti une nouvelle version en bêta de son service Actions. Publié pour la première fois en 2018, il est voué à l’organisation de workflows en liaison avec des événements. Sa principale nouveauté est le support de l’intégration et du déploiement en continu (CI/CD). La version finalisée était attendue pour la mi-novembre 2019. Article paru dans L'Informaticien n°181.

L’emblématique constructeur de voitures de sport certifie ses véhicules à la revente avec la blockchain de Salesforce. Celle-ci avait déjà servi à certifier une Lamborghini Aventador S comme une œuvre d’art.

Toutes les News