vendredi 18 septembre 2020
 
YWC_CookieConsent
Réduire

Le manuel du Mangaka – Débutant

/// Auteur : Kaori Yoshikawa.
/// Edition Eyrolles – 158 pages
/// Prix : 19 euros

Le mangaka est l’auteur de mangas. C’est pourquoi ce livre est intitulé comme tel. Dans l’ouvrage, qui s’adresse surtout aux débutants et qui se lit bien entendu de droite à gauche, vous suivrez le personnage de Sana, qui enseigne à son petit frère Asly comment devenir un vrai (et accessoirement un bon) mangaka.

A travers l’histoire, vous évoluez vous-même en découvrant pas à pas les différentes techniques pour imaginer son propre manga. Conçu, d’ailleurs, comme un manga, le manuel est à la fois pédagogique et ludique.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres livres sur le(s) thème(s) Livre, 2D

/// Actuellement à la Une...
A l'occasion des Journées européennes du Patrimoine, nous publions en ligne l'article "Culture & Numérique" paru dans la rubrique Transfo de L'Informaticien n°188. Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est néanmoins accélérée ces derniers mois, pour le meilleur ou parfois pour le pire.

L’entreprise de Mark Zuckerberg lance dès aujourd’hui une toute nouvelle fonction à l’attention des PME. Facebook Business Suite ne propose guère de nouvelles fonctionnalités, mais unifie dans une même interface les comptes Facebook, Messenger et Instagram des entreprises.

Un bien fâcheux bug s’est glissé dans l’une des principales fonctionnalités du nouvel iOS. Celui-ci permet de changer le navigateur et l’application de mail par défaut. Très bonne idée ! Mais voilà, à chaque reboot, Safari et Mail sont de retour...

Le secrétaire d’Etat au Commerce a annoncé qu’à compter de dimanche, les applications WeChat et TikTok seront bannies du sol américain. Le second peut toutefois espérer une levée de l’interdiction s’il parvient d’ici le 12 novembre à rassurer l’exécutif. 

L'invalidation du Privacy Shield rend caduque le choix de Microsoft Azure pour héberger et traiter les données de santé du projet Health Data Hub. C'est en tous cas la conviction de 18 organisations et personnalités qui déposent un nouveau recours auprès du Conseil d'État.

Toutes les autres News