samedi 11 juillet 2020
 
YWC_CookieConsent
Réduire

Montage vidéo et audio libre

/// Par Laurent Bellegarde 
/// Éditions Eyrolles – 418 pages
/// 35 euros 

Principalement axé vidéo, cet ouvrage est destiné à ceux qui souhaitent commencer le montage avec des outils libres, et donc les aficionados de GNU/Linux. Le livre est bien structuré et s’adresse réellement à tous, débutants comme confirmés. 

On commence par le choix du matériel, puis on se laisse guider « techniquement » dans l’apprentissage des bases de la vidéo numérique. Côté audio, on apprend à enregistrer des bandes son sans parasites et créer des interviews. 

Comment récupérer des rushs en bonne qualité ? Affiner les bandes son en postproduction ? Vous trouverez les réponses ! On entre aussi dans l’univers de plusieurs logiciels libres, qui dévoilent vraiment tout leur potentiel, gratuitement. Que ce soit au format DVD ou sur le web, les techniques sont expliquées en détail.

Encoder, exporter… tout est dans cet ouvrage ! 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres livres sur le(s) thème(s) Livre, Vidéo, Audio

/// Actuellement à la Une...
La plateforme de cryptomonnaies planifierait une introduction en bourse, ce pour quoi elle privilégierait une cotation directe plutôt qu’une traditionnelle IPO. Si la SEC devait accepter le dossier de Coinbase, cette arrivée sur les marchés financiers représenterait un pas de géant dans la reconnaissance de la légitimité des devises virtuelles. 

Le fonds d’investissements annonce avoir racheté 100% du capital de Silae, une jeune pousse française spécialisée dans les solutions SaaS de paie et de gestion des ressources humaines, déboursant 600 millions d’euros.

Les collectivités locales semblent devenir des cibles privilégiées des cybercriminels. Le Conseil départemental d’Eure-et-Loir annonce avoir été victime d’une attaque qui a mis ses systèmes d’information “hors service”.

Le bras armé dans le cloud du géant chinois accentue sa présence sur plusieurs marchés en s’appuyant sur l’infrastructure d’Equinix, notamment en Amérique du Nord mais aussi en Europe, avec deux zones à Francfort et à Londres.

Véritable usine de production de l’économie numérique, le datacenter focalise les critiques des associations environnementales. Ces installations dont les plus grosses peuvent consommer jusqu’à une centaine de mégawatts sont-elles vraiment un gouffre énergétique ? Article paru dans L'Informaticien n°186.

Toutes les autres News
0123movie