dimanche 23 septembre 2018
 

Logos et identité visuelle

Principes fondamentaux et études de cas : 300 logos du monde entier, analysés et commentés

/// Auteur : Matthew Healey 
/// Edition : Dunod – 2011 – 240 pages – 
/// Prix : 29 euros 

Cet ouvrage est consacré au logo, élément central de l’identité visuelle d’une entreprise. Après avoir rappelé l’importance pour les marques de maîtriser leur communication visuelle, notamment à travers le logo, il énonce quelques principes fondamentaux dont dépend l’efficacité d’un bon logo, ainsi que les grandes étapes de conception de celui-ci. 

L’auteur présente une sélection internationale de plus de 300 logos particulièrement réussis, dans 13 domaines d’activité différents : alimentation, tourisme, médias, etc. Chaque logo est analysé en détail : concept et design général, typo et couleur. 

Enfin, l’auteur approfondit certains aspects techniques essentiels comme le choix de la couleur, de la police ou du format, et livre quelques précieuses pistes créatives (emploi de photos, utilisation de la 3D, évolution d’un logo existant...). 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres livres sur le(s) thème(s) Livre, Typographie

/// Actuellement à la Une...
CLIP OS, c’est ce système d’exploitation « multiniveau sécurisé » développé par l’ANSSI. Sous l’impulsion de la Dinsic, ce projet vieux de bientôt 15 ans passe en open source afin de s’enrichir des contributions de la communauté.

Avec l’acquisition de StackCloudPoint, NetApp se renforce sur l’orchestration des applications et complète son offre de services autour de Kubernetes.

A l’occasion de ses 20 ans, dignement fêtés, Equinix livre une étude sur les interconnexions dans le monde. Les interconnexions privées ou directes prennent la main sur les connexions classiques par les opérateurs.

Après les révélations de septembre 2017 quant au vol de données dont a été victime Equifax, la Cnil britanni...

La base MariaDB, le fork communautaire de MySQL, complète ses fonctions avec la base NoSQL distribuée Clustrix.


Le géant du e-commerce se donne les moyens de mettre de l’Echo dans chaque pièce du domicile, et jusque dans la voiture. Hier soir, il a dévoilé un large éventail d’appareils compatibles avec son assistant vocal, du four à micro-ondes à l’horloge murale en passant par un caisson de basse.

Du gigabit Ethernet déployé à partir d’un simple tableau électrique permet, pour moins de 250 €, de desservir une douzaine de postes en TPE, dans un point de vente, ou en habitation. Article paru dans L'Informaticien n°169.

50 l’an prochain, 3000 en 2021… ces chiffres provenant de sources officieuses peuvent surprendre par leur énormité. D’autant qu’Amazon a déjà démenti en 2016 les rumeurs lui prêtant l’intention d’ouvrir 2000 Amazon Go. Mais, maintenant que la machine est rodée, pourquoi le géant se retiendrait-il ?

Alors qu’elle planche sur un règlement type relatif à la biométrie sur le lieu de travail, la Cnil épingle une soci&...

A elle seule, elle représente 20% du marché au deuxième trimestre. La plus petite des enceintes intelligentes de Google s’e...

Toutes les News