X

Dématérialiser les factures fournisseurs
Publié le 24/07/2020 Article Rating

Le monde actuel des affaires étant de plus en plus compétitif, de nombreuses entreprises se développent grâce à des fusions-acquisitions. Malheureusement, la réussite a un coût. Une croissance par fusion-acquisition implique souvent l’absorption de différents ERP, ce qui peut, avec le temps engendrer de l’inefficacité, notamment pour le service de comptabilité fournisseurs. La bonne nouvelle est que la dématérialisation des factures fournisseurs apparaît de plus en plus comme une solution complète qui permet aux entreprises de supprimer les silos relatifs au traitement des factures fournisseurs et de maximiser leur marché potentiel.

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau livre blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter ce Livre Blanc (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider



/// Actuellement à la Une...
[L1foCR] Un peu moins d’un an après avoir obtenu la qualification de sa région Secteur public par l’ANSSI, Outscale ouvre une seconde région qualifiée SecNumCloud, anticipant une forte croissance de la demande des administrations et collectivités. 

Le service d’accès Internet par satellite de Space X sera très prochainement lancé en Amérique du Nord. Starlink promet des débits entre 50 à 150 Mbps, non exempts de pertes de connectivité, à un tarif de 99 dollars par mois, auquel s’ajoute 499 dollars d’équipement et d’installation. 

[L1foCR] L’outil de vidéoconférence, longtemps critiqué pour son manque de sécurité, vient d’annoncer le déploiement du chiffrement de bout en bout, en AES 256 bits, pour tous ses clients desktop et mobile, à l’exception de sa version web. Activable à merci, son utilisation contraint de se passer de certaines fonctionnalités. 

La présentation de ses résultats financiers a été l’occasion pour Microsoft de fournir de nouveaux chiffres quant à l’utilisation de Teams. La plateforme collaborative de Redmond fait désormais course en tête avec 115 millions d’utilisateurs quotidiens actifs, parmi lesquels les professeurs et étudiants de 270000 institutions scolaires et universitaires.

Les trois éditeurs s’unissent pour chasser sur les terres de Salesforce et profiter des opportunités sur le marché de la relation client en unissant Dynamics 365, l’intelligence artificielle de C3.ai et les outils de marketing et de ciblage des clients d’Adobe.

Toutes les autres News