X

Les 7 principaux défis du cloud hybride
Publié le 08/06/2020

Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.

1. Le cloud public n’est pas adapté aux applications d’entreprise traditionnelles
2. La gestion des clouds public et privé s’opère différemment
3. Les API des clouds public et privé ne sont pas les mêmes
4. Les applications conçues pour le cloud sont prévues pour un stockage en mode objet
5. Le cloud est utilisé pour la protection des données et la reprise après sinistre
6. Certaines applications appellent à la présence de solutions sur site
7. Les offres de cloud public ne sont pas basées sur une infrastructure unifiée

Découvrez en détail ces possibilités dans ce Livre Blanc


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter ce Livre Blanc (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider



/// Actuellement à la Une...
L’ESN, frappée par une cyberattaque le 21 octobre, communique un peu plus sur le sujet. Elle confirme être victime de Ryuk, et plus exactement d’une version encore inconnue du ransomware, mais être parvenue à circonscrire l’infection de ses systèmes et attendre un retour à la normale dans les prochaines semaines. 

Le dernier arrivée sur le marché des télécoms mobiles a obtenu de l’Arcep de prolonger l’accord d’itinérance en vigueur depuis 2011 sur les réseaux 2G et 3G de l’opérateur historique. Celui-ci devait prendre fin au 31 décembre 2020 mais les arguments de Free ont fait mouche. L’itinérance peut donc se poursuivre jusqu’à fin 2022, au grand dam des autres opérateurs.

Une campagne “cyber-malveillante” vise plusieurs sites Internet français. On ignore combien de sites ont pu être affectés par ces défaçages, revendiqués par des hackers bengladais, dans un contexte de tensions géopolitiques entre la France et la Turquie et le boycott de produits français dans certains pays musulmans.

L’éditeur allemand subit le contrecoup de la pandémie et change son fusil d’épaule pour accélérer sur le Cloud.

Selon Reuters, Databricks, un éditeur de solutions d’analyse de données créé par les fondateurs de Spark, vise à entrer en bourse lors du premier semestre de l’année prochaine.

Toutes les autres News