X

Comment bâtir un datacenter agile et moderne ?
Publié le 05/06/2020

Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.

HPE a récemment lancé un nouveau produit appelé HPE Nimble Storage dHCI qui entre dans cette catégorie. Cette solution s’appuie sur le modèle de gestion unifiée et simplifiée des HCI tout en offrant de véritables capacités avancées de stockage désagrégé. Comme points d’intégration, cette plateforme utilise un logiciel d’automatisation qui simplifie considérablement les déploiements et les mises à niveau de clusters, ainsi qu’un modèle de gestion centralisée basé sur VMware vCenter.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter ce Livre Blanc (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider



/// Actuellement à la Une...
Le budget ne devait pas dépasser au départ quelques milliers d’euros par mois. L’application de contact tracing voulue par le gouvernement lui a déjà coûté finalement la somme pas si modique pour une app mobile de 6,5 millions d’euros en cinq mois, dont près de 3 millions en frais de communication, pour une efficacité bien relative. 

Microsoft a annoncé deux nouveaux services de gestion des données sur Azure, Synapse Analytics et Purview.

Dans un rapport de NordVPN, pour son gestionnaire de mot de passe NordPass, vient de révéler les 200 mots de passe les plus utilisés et clairement ils ne sont pas au niveau de sécurité attendu !

Salesforce fait partie de ces entreprises qui n'ont pas connu la crise, mais qui ont à cœur de souligner que, conscientes de leur privilège, elles comptent aider les autres. Notamment, dans le cas du géant américain, à s'adapter aux nouveaux modes de travail. Multicloud avec Hyperforce, automatisation avec Einstein Automation et planification RH étaient donc au menu de ce Dreamforce virtuel.

Si certains prêtaient à Orange, qui vient de rentrer 2,2 milliards d’euros d’argent frais, des envies d’Atos, il n’en est rien. La direction a démenti et, hier, le conseil d’administration n’a pas retenu l’option, préférant effectuer une autre opération, le rachat des parts d’Orange Belgium que l’opérateur historique ne détient pas encore.

Toutes les autres News