X

Étude SANS 2013 sur les contrôles de sécurité critiques
Publié le 24/02/2014 Article Rating

Étude SANS 2013 sur les contrôles de sécurité critiques : Passer de la sensibilisation à l’action, Parrainé par Tenable Network Security.

Au fil des années, de multiples normes de sécurité et cadres de règles ont été élaborés afin d’essayer de traiter les risques pour les systèmes d’entreprise et les données vitales en leur sein.

Toutefois, la plupart de ces éléments sont principalement devenus des pratiques en matière de reporting sur la conformité et ont en réalité détourné les équipes en charge des programmes de sécurité des attaques en constante évolution à gérer. En 2008, la NSA (agence de sécurité nationale américaine) a reconnu le détournement des moyens humains comme un grave problème, et elle a initié un programme adoptant une approche axée sur l’analyse concrète pour établir une liste priorisée des contrôles qui auraient un impact maximal sur l’amélioration du niveau de risque en termes de menaces réelles.

[Télécharger...]


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter ce Livre Blanc (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider



/// Actuellement à la Une...
Microsoft fait évoluer Excel afin de prendre en charge un nombre toujours plus grand de types de données. Outre les chiffres et les lettres, les informations Stock et Geography, le tableur va s’intégrer avec Power BI, améliorer Power Query et donner accès à des jeux de données issus de Wolfram.  

[L1foCR] Un peu moins d’un an après avoir obtenu la qualification de sa région Secteur public par l’ANSSI, Outscale ouvre une seconde région qualifiée SecNumCloud, anticipant une forte croissance de la demande des administrations et collectivités. 

Le service d’accès Internet par satellite de Space X sera très prochainement lancé en Amérique du Nord. Starlink promet des débits entre 50 à 150 Mbps, non exempts de pertes de connectivité, à un tarif de 99 dollars par mois, auquel s’ajoute 499 dollars d’équipement et d’installation. 

[L1foCR] L’outil de vidéoconférence, longtemps critiqué pour son manque de sécurité, vient d’annoncer le déploiement du chiffrement de bout en bout, en AES 256 bits, pour tous ses clients desktop et mobile, à l’exception de sa version web. Activable à merci, son utilisation contraint de se passer de certaines fonctionnalités. 

La présentation de ses résultats financiers a été l’occasion pour Microsoft de fournir de nouveaux chiffres quant à l’utilisation de Teams. La plateforme collaborative de Redmond fait désormais course en tête avec 115 millions d’utilisateurs quotidiens actifs, parmi lesquels les professeurs et étudiants de 270000 institutions scolaires et universitaires.

Toutes les autres News