X
Christophe Guillemin / jeudi 12 mars 2020 / Thèmes: Hexatrust

TIXEO : la French Frog de la visioconférence sécurisée

Au coeur d'Hexatrust (14)

Unique acteur français proposant une solution de visioconférence certifiée par l’Anssi, Tixeo a pris le virage du 100 % Home Office il y a cinq ans. La PME exploite sa propre solution sécurisée pour organiser le télétravail de son équipe, avec comme bénéfices : la qualité de vie, une réduction des coûts et des recrutements facilités. Rencontre avec un pionnier de l’espace de travail virtuel.

Le mode Fusion permet d'organiser une visoconférence avec un grand nombre d'utilisateurs grâce à l'utilisation de groupes identifiés par des couleurs.

Le télétravail est une pratique qui se généralise en France et connaît un regain d’intérêt à chaque nouvelle période de grèves des transports. Plus de 60 % des Français rêvent désormais de travailler, un ou plusieurs jours, à leur domicile. Et c’est déjà une réalité pour 30 % des salariés du privé, un chiffre en hausse de 50 % entre 2017 et 2019 1. De plus en plus d’entreprises tentent même l’aventure du 100 % « Home Office ». Elles possèdent désormais leur diminutif : les FROGs (Fully Remote OrGanization), sociétés qui organisent intégralement leur collaboration à distance, à travers un écosystème numérique.

Parmi les pionniers français de cette approche figure Tixeo. Une PME qui est plutôt bien placée pour s’organiser en 100 % télétravail, puisqu’elle édite une solution sécurisée de visioconférence. « Nous avons pris le virage du 100 % Home Office en 2015, en partant du constat suivant. Nous passions chaque jour près de deux heures dans les bouchons pour nous rendre à nos bureaux de Montpellier, ce qui était particulièrement usant », explique Renaud Ghia, gérant de Tixeo. « Or, notre activité est d’éditer un outil de visioconférence qui permet justement d’organiser du travail à distance. Notre propre solution nous est donc apparue comme une réponse à notre problématique de congestions routières. Alors que nous arrivions à la fin du bail de nos locaux, nous avons décidé de sauter le pas et sommes passés à une collaboration 100 % dématérialisée. Une décision que nous n’avons jamais regrettée ».

 

Depuis cinq ans, l’ensemble des collaborateurs de Tixeo répartis en France, en Espagne et en Allemagne, se connectent chaque matin à leur plateforme de visioconférence. « C’est très convivial, autant que dans des bureaux en présentiel. Nous discutons de nos week-ends, buvons notre café… Et ensuite nous restons connectés ensemble toute la journée grâce à la plateforme », poursuit Sébastien Jeanjean, co-fondateur.

Comment éviter la cacophonie ? « Nous avons développé un nouveau mode de collaboration avancée, baptisé TixeoFusion. Il permet d’organiser le travail en petits groupes, représentés chacun par une couleur, où les collaborateurs peuvent parler entre eux sans déranger les autres », explique Renaud Ghia. Concrètement, les utilisateurs apparaissent sous forme de bulles-vidéo qui peuvent s’assembler, générant ainsi des groupes de discussion indépendants au sein d’une même réunion. Chaque collaborateur peut donc créer ou rejoindre un groupe en sélectionnant les participants avec lesquels il souhaite discuter. Un simple clic permet de sortir ou de faire sortir un participant d’un groupe. Il est bien sûr possible de ne joindre aucun groupe. « Cela permet d’apercevoir les vidéos des autres collaborateurs sans être dérangé par leur conversation. Fusion supprime ainsi les discussions croisées qui rendent les communications impossibles », indique Tixeo. Après l’avoir utilisé en interne, TixeoFusion a été commercialisé début 2020.

Renaud Ghia, gérant de Tixeo, et Sébastien Jeanjean, cofondateur de l'entreprise.

Le principe de TixeoFusion, l’entreprise l’avait imaginé et testé dès 2013. Mais ce mode de travail était alors en avance sur son temps. « À l’époque, le télétravail n’était pas encore aussi développé et l’idée d’une connexion vidéo sur l’ensemble de la journée pouvait être perçue comme du flicage. Pourtant, dans un open space tout le monde peut se voir également. Aujourd’hui la vision du télétravail a changé et TixeoFusion a été très bien accueillie par nos clients », confie Sébastien Jeanjean.

L’avantage de l’open space, sans les inconvénients

Selon les collaborateurs de Tixeo, la pratique du télétravail ne présente que des avantages. « J’ai travaillé en open space pendant de nombreuses années et le télétravail en visioconférence offre les mêmes bénéfices sans les inconvénients », estime Olivier Azan, responsable marketing et communication. « Je peux facilement échanger avec un ou plusieurs collègues, en fonction de leurs disponibilités que je vois à l’écran [la plateforme intègre des indicateurs de disponibilité, NDLR]. Mais il n’y a pas le bruit ambiant, qui est source de déconcentration. Et bien entendu, il n’y a plus les problématiques de transport ». « Le télétravail en mode téléprésence est une des raisons pour lesquelles j’ai rejoint l’équipe Tixeo. C’est pour moi synonyme de qualité de vie et d’une grande confiance de la part de la direction de l’entreprise », indique pour sa part Laurent Flavenot, responsable commercial arrivé dans l’entreprise en 2019 (lire encadré).

Le télétravail suscite en général trois craintes principales, auxquelles la visioconférence apporte des réponses, poursuit Sébastien Jeanjean. « La première crainte est la solitude. Mais grâce à la visioconférence, nous n’avons pas le sentiment d’être isolés. Nous passons une journée de travail avec des collègues, comme dans des bureaux classiques. La deuxième crainte est le risque d’horaires à rallonge, avec des collaborateurs connectés plus longtemps que dans une journée de bureau traditionnelle. Ce n’est pas le cas. Nous nous retrouvons le matin vers 9 h et terminons entre 18 et 19 h. Une fois que tout le monde a quitté la plateforme, nous ne nous reconnectons pas jusqu’au lendemain. C’est une règle tacite, qui permet de maintenir une séparation claire entre vie professionnelle et vie privée. Enfin, la troisième crainte est le manque de réactivité dans la relation avec les autres collaborateurs. Contacter des collègues par mail ou par téléphone, prend plus de temps que d’aller les voir physiquement dans un open space. Avec la visioconférence, ce n’est plus le cas. Il vous suffit de cliquer sur la bulle de votre contact pour l’inviter à échanger avec vous. » Côté relations humaines, les collaborateurs de Tixeo estiment que la visioconférence ne refroidit pas les rapports. « Au contraire, on voit parfois les enfants des collègues passer devant la webcam en fin de journée. C’est plutôt amusant. On connaît d’ailleurs les enfants de tout le monde », confie en souriant Renaud Ghia. « Chacun possède une pièce dédiée au télétravail. C’est la seule condition pour pouvoir exploiter la plateforme, avec celle de disposer d’une connexion internet, d’au moins 2 Mbps », précise pour sa part Olivier Azan.

Pour entretenir également des relations « non virtuelles », les deux dirigeants se retrouvent chaque semaine en présentiel, pour échanger sur les projets en cours. Ils habitent tous les deux près de Montpellier. Le reste de l’équipe est dispersé à Paris, Clermont-Ferrand, Nice, Madrid et Munich. Pour qu’ils se voient dans la vie réelle, un kick-off meeting est organisé chaque trimestre. Des évènements placés uniquement sous le signe des loisirs et de la détente. « Il ne s’agit plus de travailler mais de passer de bons moments ensemble. Nous faisons du karting, des escape-games, du VTT, des visites culturelles… Et à chaque fois, nous essayons de trouver un lieu différent. Le dernier séminaire s’est déroulé à Barcelone. Ces rencontres en présentiel restent indispensables », indique Renaud Ghia.

La solution Tixeo est multiplateforme (Windows, MacOS, iOS, Android et Linux).

Qualité de vie et productivité

Après cinq ans de Home Office, quel bilan tire Tixeo de ce mode de travail ? « Côté collaborateurs, les principaux bénéfices mis en avant sont une meilleure productivité, l’affranchissement des problématiques de transport et globalement une plus grande qualité de vie », résume Sébastien Jeanjean. « Côté entreprise, nous avons bien entendu réduit nos dépenses liées aux bureaux, d’environ 50 000 euros par an. Un autre bénéfice se situe au niveau des recrutements, qui sont facilités. Nous ne sommes pas bloqués pas des contraintes géographiques pour embaucher de nouveaux collaborateurs », confie Renaud Ghia. « Il faudrait juste que les sites spécialisés dans la recherche d’emploi créent une catégorie télétravail. Dans ce domaine ils sont en retard. Pour un même poste, nous devons encore rédiger plusieurs annonces, couvrant des zones géographiques différentes, afin d’être présent partout, car ces plateformes ne prennent pas en compte le fonctionnement du télétravail », déplore cependant Sébastien Jeanjean.

Un duo de 20 ans à la tête de Tixeo

Même si son fonctionnement est aujourd’hui avant-gardiste, Tixeo n’est pas une entreprise « jeune ». Elle a été fondée en 2004 et a accueilli des collaborateurs dans des locaux physiques pendant plus de dix ans. À l’origine de l’histoire de cette PME, il y a la rencontre de Sébastien Jeanjean et Renaud Ghia à l’EPSI Montpellier (Ecole Privée de Sciences Informatiques), au début des années 2000. « Dans le cadre d’un stage, Renaud avait développé une représentation 3D d’un système d’exploitation, avec une interface 3D pour le navigateur, pour le système de fichiers, etc. J’ai trouvé ça passionnant et nous avons poursuivi nos trois années d’études à travailler ensemble sur les environnements 3D », se rappelle Sébastien Jeanjean. À peine leur diplôme d’ingénieur en poche, ils créent l’entreprise Tixeo en misant sur un premier produit : WorkSpace 3D, un environnement de travail partagé en 3D. « C’était un peu comme l’univers virtuel Second Life, avec des avatârs 3D, des espaces pour se retrouver, etc. Sauf qu’il s’agissait ici de travailler ensemble. Certains éléments du décor étaient interactifs. Par exemple, en cliquant sur un graphique affiché sur un tableau en 3D, présent dans la salle de réunion virtuelle, les utilisateurs pouvaient accéder au véritable tableau de bord en 2D pour travailler dessus. Nous avons également ajouté la vidéo, pour que les utilisateurs puissent se voir, en plus de leur avatar », explique Renaud Ghia. L’outil sera vendu à une centaine de clients, notamment dans le secteur immobilier. En moins de 2 ans, ces premières commandes permettent à l’entreprise d’être rentable.

La solution va continuer d’évoluer en s’orientant de plus en plus vers la web conférence, au détriment de la représentation 3D. « Nous étions un peu en avance sur la 3D, certains prospects nous disaient que cela relevait du gadget. Alors nous avons donné une nouvelle direction à notre solution. Mais je n’exclus pas un jour d’y revenir, peut-être quand la technologie des hologrammes sera mature, afin de proposer un environnement immersif dans des salles de réunion », confie Renaud Ghia. Devenu un outil de web conférence, la solution trouve de nouveaux clients et pas des moindres. En 2007, le groupe Sagem adopte ainsi la solution. En 2012, c’est le tour de Nexter de choisir Tixeo pour ses besoins en outils de collaboration virtuelle.

L’année suivante, la solution prend un nouveau tournant : celui de la sécurité. « Nous avions de plus en plus de clients dans des secteurs sensibles qui nous choisissaient car nous étions français. Ils n’avaient pas confiance dans les solutions étrangères. Par ailleurs, leurs attentes en matière de sécurité étaient de plus en plus élevées. Il y avait donc une place à prendre, en proposant un outil de visioconférence sécurisé de bout en bout et 100 % made in France », résume Sébastien Jeanjean.

Chiffrement AES 256 sur l’ensemble des échanges (vidéo, audio et data), hébergement sur des serveurs sécurisés en France, chiffrement TLS des communications vers les serveurs, utilisation d’un seul port (HTTPS 443)… le haut niveau de sécurité de la solution lui permet d’obtenir en 2017 la Certification de Sécurité de Premier Niveau et la qualification de l’Anssi. « Nous sommes le seul outil non dédié à la sécurité à être certifié et qualifié par l’Anssi. Cette reconnaissance nous a ouvert de nombreuses portes », indique Renaud Ghia.

La solution est aujourd’hui déployée auprès de 250 clients, dont la direction générale de l’Armement, le CEA, Orange ou le Crédit Agricole. L’outil de Tixeo est devenu multiplateforme et tourne sur Mac, Android, iPhone et Linux, en plus de Windows. Il s’est également ouvert à d’autres solutions de visioconférence, comme celles de Polycom ou Cisco. « Cette interopérabilité est très importante, car nos clients peuvent ainsi déployer notre solution en complément de leurs outils existants, sans devoir en changer », souligne Sébastien Jeanjean.

S’il ne communique pas son chiffre d’affaires, Tixeo est rentable depuis plus de 10 ans et maintient une croissance à deux chiffres. Cela lui permet de financer son activité sans investissements extérieurs, un gage d’indépendance, selon la direction. Son positionnement sur le marché reste unique. « Nous sommes le seul éditeur français de solution de visioconférence sécurisée. Les autres solutions sont principalement américaines, donc soumises à diverses législations, dont le Patriot Act. Cela n’est pas de nature à inspirer confiance à bon nombre d’entreprises de l’Hexagone », souligne Sébastien Jeanjean.

Tixeo entend désormais développer sa solution au-delà de la pure visioconférence. Elle est déjà utilisée par des hôpitaux en tant que plateforme de télémédecine (lire encadré). Le télétravail, et plus largement les entreprises en 100 % home office, constituent également un nouveau secteur d’activité où Tixeo entend se positionner en leader, fort de son expérience interne. « C’est assurément un cas d’usage qui devrait prendre de plus en plus de poids », conclut Renaud Ghia.


1  : Etude « Le comptoir de la nouvelle entreprise » publiée par Malakoff Médéric Humanis  en févier 2019



LES CAS D’USAGES DE TIXEO

• Visioconférence : c’est l’usage historique de la solution. Tixeo met en avant le haut niveau de sécurité de la solution. Autre atout : ses performances. La qualité de la vidéo peut atteindre la 4K et, grâce à la technologie SVC on demand développée par Tixeo, elle s’adapte au support (PC, smartphone, tablette) ainsi qu’à la bande passante de la connexion. De plus le son est cristallin et sans écho. Enfin, la fonction de collaboration avancée Fusion (lire précédemment), reste également unique sur le marché, assure la PME. La solution est disponible dans le Cloud, en serveur interne ou infogérée (respectivement les offres TixeoCloud, TixeoServer ou TixeoPrivateCloud). • Télémédecine : une quinzaine d’hôpitaux du nord de la France utilisent déjà l’outil de Tixeo à des fins de visioconférence médicale. Une offre spécifique est même dédiée à ce secteur : TixeoCare. « Ce service est destiné aux professionnels de la santé qui souhaitent communiquer à distance avec leurs patients tout en préservant le secret médical », résume Tixeo. • Cellule de crise : le mode TixeoFusion est également présenté comme une solution de « War Room », qui permet ainsi de facilement constituer une cellule de crise entre collaborateurs, lorsqu’un incident critique survient dans l’entreprise. • Télétravail, formation à distance, workshops… parmi les autres usages de la solution Tixeo figure le télétravail, mais aussi la formation en ligne. « Notre solution permet de dispenser des formations au plus grand nombre, en créant des groupes de travail, tout en pouvant répondre aux demandes individuelles sans déranger le reste du groupe », souligne Tixeo.


TIXEO EN CHIFFRES

• 2004 : création de l’entreprise • 11 collaborateurs  (15 prévus en 2020) • CA : NC • 250 clients • Représentations à Paris, Montpellier, Clermont-Ferrand, Nice, Madrid et Munich.


LAURENT FLAVENOT, 55 ANS, RESPONSABLE COMMERCIAL

Avant de rejoindre l’équipe de Tixeo, en mai 2019, Laurent faisait des allers-retours chaque semaine entre Paris et son domicile, près de Sophia-Antipolis. « J’ai fait le choix de m’installer dans une petite ville du sud, alors que mon activité professionnelle était sur Paris. Après plusieurs années à faire ces allers-retours, j’ai décidé de quitter Paris. Dans ma recherche de poste, un critère était de trouver une entreprise innovante, proposant une solution disruptive. Tixeo correspondait à ce profil, avec en plus une organisation en télétravail, ce qui constituait pour moi un bonus non négligeable, vu mon choix de vie ». À aucun moment, Laurent n’a eu de craintes pour le respect de sa vie privée. « J’ai aménagé mon bureau dans une pièce à part, en combinant ma propre décoration à des visuels Tixeo. Après la journée de travail, je n’y retourne pas… enfin sauf pour payer mes factures ! ». Outre la qualité de vie, il met en avant les atouts du télétravail pour son activité commerciale. « Je fais 90 % de mes rendez-vous via la plateforme. Cela permet de démontrer les avantages de la solution et rationalise aussi les tournées commerciales. Quand je me déplace, 80 % du travail a déjà été fait en ligne ».

Print
3109

x
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick