X
Parutions magazines

L'INFORMATICIEN n°189 - Septembre 2020

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

Au sommaire du numéro 189


L'INFORMATICIEN n°189 - Septembre 2020
Parution le 04/09/2020


 

 

Retrouvez nos offres d'abonnement.

Autres magazines sur le(s) sujet(s) Cloud, Développement, Logiciel, Sécurité, Technos

Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Rechercher dans les Sommaires

Recherche dans les sommaires du n°48 au numéro le plus récent.

Actuellement à la Une...
Le budget ne devait pas dépasser au départ quelques milliers d’euros par mois. L’application de contact tracing voulue par le gouvernement lui a déjà coûté finalement la somme pas si modique pour une app mobile de 6,5 millions d’euros en cinq mois, dont près de 3 millions en frais de communication, pour une efficacité bien relative. 

Microsoft a annoncé deux nouveaux services de gestion des données sur Azure, Synapse Analytics et Purview.

Dans un rapport de NordVPN, pour son gestionnaire de mot de passe NordPass, vient de révéler les 200 mots de passe les plus utilisés et clairement ils ne sont pas au niveau de sécurité attendu !

Salesforce fait partie de ces entreprises qui n'ont pas connu la crise, mais qui ont à cœur de souligner que, conscientes de leur privilège, elles comptent aider les autres. Notamment, dans le cas du géant américain, à s'adapter aux nouveaux modes de travail. Multicloud avec Hyperforce, automatisation avec Einstein Automation et planification RH étaient donc au menu de ce Dreamforce virtuel.

Si certains prêtaient à Orange, qui vient de rentrer 2,2 milliards d’euros d’argent frais, des envies d’Atos, il n’en est rien. La direction a démenti et, hier, le conseil d’administration n’a pas retenu l’option, préférant effectuer une autre opération, le rachat des parts d’Orange Belgium que l’opérateur historique ne détient pas encore.

Toutes les autres News