X
Parutions magazines

MAG-SECURS n°57 - 1er trimestre 2018

DROIT D'ACCÈS ET COMPTES À PRIVILÈGES - DPO/DPD : en attendant la LIL4 - Tribune Olivier Iteanu - Entretien avec Thomas de Maizière, ministre allemand de l'Intérieur - Bug Bounty : le mouvement monte en puissance - Deceptive security - Gouvernance : retour à la sécurité élémentaire....

 

Au sommaire du numéro 57


MAG-SECURS n°57 - 1er trimestre 2018
Parution le 22/01/2018


 

 

Autres magazines sur le(s) sujet(s) Sécurité

Rechercher dans les Sommaires

Recherche dans les sommaires du n°48 au numéro le plus récent.

Actuellement à la Une...
Le Finlandais songe-t-il à se retirer du marché de la e-santé ? Nokia explore en effet les différentes options qui s’offre à lui quant à cette activité, née il y a deux ans suite au rachat du Français Withings, dont la marque a cessé d’exister l’an dernier.

Au 15 février, Intel recense 30 recours collectifs émanant de clients et deux d’actionnaires lui reprochant sa conduite en amont et en aval de la découverte de Meltdown et Spectre. De même, trois actionnaires ont saisi la justice s’attaquant à certains dirigeants du fondeur quant à des transactions en lien avec les révélations des failles.

C’est par son bras armé financier, Orange Digital Ventures, que l’opérateur a investi dans deux jeunes pousses, Morphisec et NGD.

Ça bouge dans le monde de la distribution avec un but : une présence forte sur le Web pour compléter le réseau de magasins et tenir le coup contre le nouveau grand méchant loup du secteur, Amazon.

La spécialiste des réseaux sans fil devient un partenaire OEM de Dell qui sera revendeur des solutions de Ruckus, dans le giron du groupe Arris désormais.

Le Groupe Edmond de Rothschild, spécialisé dans la banque privée et la gestion d’actifs, migre ses mainframes vers des environnements Linux en s’appuyant sur LzLabs et son terminal Web.

Au tour d’Orange de mettre ses menaces à exécution ! Alors que TF1 veut l’obliger à cesser la diffusion de ses chaînes, l’opérateur riposte en cessant ses investissements publicitaires dans le groupe audiovisuel. Ou taper TF1 au portefeuille pour l’obliger à lâcher du lest.

L’AMF helvète distingue 3 types de jetons et autant de genres d’Initial Coin Offerings (ICOs). Selon la FINMA, les règles des marchés financiers ne doivent s’appliquer que sur les jetons et ICOs d’investissement.

L’éditeur de solutions de stockage et de partage de fichiers en ligne vient de mettre sur pied une fondation humanitaire qui aura pour mission de défendre et de promouvoir les droits de l'homme en soutenant des organisations à but non lucratif.

Déjà partenaires depuis 2014, les deux entreprises élargissent leurs liens autour des solutions de SAP.

Toutes les News