X
Parutions magazines

L'INFORMATICIEN n°99 - Février 2012

inf98La déferlante Free Mobile - Développeurs : la grande mutation - Smartphone & APN, les meilleurs photophones - La Saga Yahoo - Microsoft Azure: les premiers pas guidés... 



Sommaire complet de ce numéro :
 
· L'essentiel du mois



L'Événement : La déferlante Free Mobile
Moins d’un mois après le top départ, il est bien trop tôt pour tirer des conclusions définitives mais une chose est déjà certaine : plus rien ne sera comme avant dans ce secteur. Dans l’hexagone et peut-être aussi à l’étranger car les geeks du monde entier regardent maintenant la France avec les yeux de Chimène.

Saga Yahoo : Le début d’une nouvelle histoire ou le clap de fin ?

Usages : Les tablettes, c’est aussi pour les pros !

Rubrik_IT_Entreprise.jpg

Rencontre : Bruno Vanryb, PDG d’Avanquest Software et président du collège Éditeurs de logiciels du Syntec Numérique : «Nous avons des solutions pour créer des millions d’emplois !»

Stratégies : 
  • SAP/SAPPHIRE De la vision à l’action !
  • HP/DISCOVER Le Numéro Un mondial remet à plat toute sa stratégie

L'informatique de... : Agrica : portrait d’une DSI virtualisée

DOSSIER DÉVELOPPEMENT


Rubrik_solutionsit.jpg

Cloud : Microsoft Azure : les premiers pas guidés

Sécurité : Cryptage : outils et protocoles

Prise en main stockage : Serveur NAS TS-1279U-RP

Internet : Gérer le déluge d’informations venues du Web

Livres : Développement mobile, SEO, HTML5

exIT

· Smartphones & APN : les meilleurs photophones…

· Bling-Bling

Autres magazines sur le(s) sujet(s) Cloud, Mobilité, Serveurs, Technos, Stockage

Rechercher dans les Sommaires

Recherche dans les sommaires du n°48 au numéro le plus récent.

Actuellement à la Une...
Après Oodrive en janvier, c’est au tour de Outscale d’obtenir la précieuse qualification SecNumCloud, délivrée par l’Anssi. Outre la reconnaissance des engagements de la filiale de Dassault Systèmes en matière de sécurité, ce « visa de sécurité » est surtout un argument dont Outscale pourra se targuer auprès de ses clients.

Big Blue est réputée pour ses avancées technologiques développées dans ses laboratoires. IBM Research a encore frappé avec un nouvel algorithme capable de synthétiser les réseaux de neurones profonds.

Le Cloud pour les grandes entreprises de Dell Technologies se rénove pour apporter une meilleure gestion du stockage et une meilleure visibilité sur les coûts.

Compuware vient de rendre publique une étude réalisée pour son compte par Vanson Bourne auprès de 400 responsables informatiques dans le monde. Le principal résultat est que seulement 7 % des entreprises ont automatisé leurs tests d’applications sur mainframe.

Pour beaucoup d’applications, un faible temps de latence reste un critère essentiel. Aussi le Cloud Amazon va multiplier ses implantations de petits datacentres au plus près de ses clients.

Sous la contrainte de la norme DSP2, le secteur bancaire est contraint d’évoluer vers des opérations plus ouvertes vers l’extérieur en suivant un concept relativement nouveau, l’Open Banking. HSBC s’appuie sur la plate-forme de Mulesoft pour créer de nouveaux services et mieux servir ses 38 millions de clients.

Si financièrement le temps n’est pas au beau fixe pour l’équipementier, il tente de rassurer à l’occasion de son évènement londonien, et mise sur l’intelligence artificielle, avec Mist sur la partie WLAN, pour renouer avec la croissance.

C’est une première : un outil développé dans le cadre du « Data Transfer Project » va être mis à disposition du public pour transférer des fichiers personnels entre deux grandes plates-formes, directement, sans téléchargement intermédiaire. Une pratique qui devrait se généraliser rapidement.

GitHub a sorti une nouvelle version en bêta de son service Actions. Publié pour la première fois en 2018, il est voué à l’organisation de workflows en liaison avec des événements. Sa principale nouveauté est le support de l’intégration et du déploiement en continu (CI/CD). La version finalisée était attendue pour la mi-novembre 2019. Article paru dans L'Informaticien n°181.

L’emblématique constructeur de voitures de sport certifie ses véhicules à la revente avec la blockchain de Salesforce. Celle-ci avait déjà servi à certifier une Lamborghini Aventador S comme une œuvre d’art.

Toutes les News