X
Parutions magazines

L'INFORMATICIEN n°98 - Janvier 2012

inf98Pour un État plus efficace, investir dans l'IT - TOR ou l'internet en toute discrétion - La saga Huawei - Supercomputing 2011 - Mais oui, la BI peut être fun !... 




Sommaire complet de ce numéro :
 
· L'essentiel du mois



Enquête : Tor : L'Internet «secret» pour surfer en toute discrétion

Tor, l’acronyme de The Onion Router, est un système lancé en septembre 2002 qui permet de naviguer sur Internet de façon anonyme. Il est aussi connu sous le nom de
« Dark Net ». Pouvant s’utiliser avec un ordinateur bien sûr, mais aussi sur un smartphone Android et sur iPad, il est autant utilisé par les particuliers que les professionnels,et se base sur le volontariat pour fournir ses services. Il est décentralisé, Open Source et gratuit.

Tendances : DSI 2012 : l’Alpha et l’Omega du DSI en 2012 

Saga Huawei : La longue marche du premier fournisseur des opérateurs télécoms dans le monde

DOSSIER

  • POUR UN ÉTAT PLUS EFFICACE : investir dans l'IT !
Fustigé par la Cour des Comptes, vilipendé par les syndicats, le chantier de la modernisation de l’État n’a pas que des amis. Hors de la polémique, L’Informaticien fait le point sur les buts et l’avancement de cette immense reconstruction en faisant le tour des principaux projets en cours liés à l’informatique, en rencontrant les principaux acteurs de cette rénovation qui a pour but à la fois de moderniser l’État en le rendant plus efficace et moins cher, mais aussi de rendre plus simple la vie des usagers par une utilisation massive des nouvelles technologies. 

Rubrik_IT_Entreprise.jpg

HPC : SuperComputing 2011 consacre le règne des GPU

Stockage : Hitachi, Atempo et Overland, au coeur de l’infrastructure de stockage d’Alba

Green IT : SAP et Danone co-innovent durablement

Rubrik_solutionsit.jpg

Développement : SharpDevelop : créer des applications .NET sans Visual Studio

SQL Server / Power view : Mais oui... la BI peut être fun !

Prise en main RDX quickstation : Un stockage rapide et facile à manipuler

Architectures : Adaptez vos applications au Cloud !

Livres : Cloud computing, Anonymous, Word, domotique.

exIT

· Nao Next Gen : le robot humanoïde le plus avancé au monde

· Bling-Bling

Autres magazines sur le(s) sujet(s) Serveurs, Technos, Stockage
Rechercher dans les Sommaires

Recherche dans les sommaires du n°48 au numéro le plus récent.

Actuellement à la Une...
Après la publication de ses très controversées lignes directrices relatives aux traceurs, la Cnil vient de lancer la consultation publique sur ses recommandations pratiques, mises en ligne dans la foulée. Celles-ci n’apportent rien de nouveau, mais éclaire certains points quant au recueil du consentement des internautes sur lequel le gendarme des données personnelles attend les éditeurs au tournant.

Les clients d’IBM qui utilisent les systèmes Power peuvent maintenant aller sur le Cloud de Google pour migrer leurs données ou déporter des tâches de traitement.

Citrix avait poursuivi en justice AVI Networks pour utilisation abusive de brevets avant que l’entreprise soit reprise par VMware. L’accord actuel arrête la procédure judiciaire entre les deux acteurs de la virtualisation.

Au moins 70 employés de la fondation seront remerciés prochainement. Mozilla traverse une période difficile, marquée par le retard à la livraison de nouveaux produits supposés générer des revenus supplémentaires pour la fondation.

Forte de près de 6000 membres, l'association française des correspondants à la protection des données personnelles ouvre un nouveau chapitre avec sa 14ème université des DPO, où un millier de professionnels étaient attendus.

La lettre d’Elliott a vraisemblablement fait mouche. Malgré le souhait répété de Paul Hermelin de ne pas revoir l’offre initiale à la hausse, Capgemini a finalement annoncé porter son prix à 14,5 euros par action, contre 14 euros précédemment.

Le géant des centres de données rachète Packet, un fournisseur de service cloud sur des environnements bare metal.

En quelques heures Google a réalisé deux rachats sur des sujets très différents. Pointy est un spécialiste de la mise en ligne de catalogues produits et AppSheet développe un environnement pour le No Code.

Le géant des paiements signe un gros chèque pour mettre la main sur cette jeune pousse californienne. En effet, celle-ci permet aux développeurs d’applications opérant dans la fintech d’accéder aux données bancaires de leurs utilisateurs par le biais des institutions financières : un secteur en forte croissance, favorisé notamment par la réglementation à l’instar de PSD2.

L’ancien CEO d’Hortonworks, qui avait abandonné tout rôle opérationnel après la fusion avec Cloudera, revient aux commandes après le départ de Tom Reilly.

Toutes les News
0123movie