X
Parutions magazines

L'INFORMATICIEN n°68 - Avril 2009

OPEN SOURCE : 10 réussites françaises - La GUERRE DES BREVETS est déclarée - Munich, Paris : ces DSI qui aiment l'Open Source - HADOPI inapplicable ! - PRATIQUE : Tunnels SSH, Microsoft Wep PI, LogMeIn Ignition,... GRATUIT : Anti-virus Kaspersky pour Linux




Sommaire complet du numéro :

· L'essentiel du mois


Rubrik_societe.jpg

· Enquête 
Le business des brevets
Depuis des années au centre de différents débats, les brevets sont aujourd'hui devenus des armes et un instrument de domination économique. Certaines entreprises n'hésitent pas à l'utiliser comme n'importe quel actif, sujet à spéculation. Ces NPE (Non Practicing Entities) n'ont pour rôle que de faire du business sur les brevets et de demander des royalties ou d'intenter des procès aux utilisateurs de technologies brevetées. Incursion dans ce monde à la limite des affaires et de la R&D.

· RENCONTRE avec... Clarisse Dhaenens, Prix Excellencia 2008 :
« La modélisation suppose une bonne analyse métier » 

· PORTRAIT  Carlo Solari, ex-DSI de la Maison Blanche, DSI d'Alcatel-Lucent 

· SAGA  Mandriva, La meilleure des Red Hat !

· STRATÉGIE Tony Scott, DSI de Microsoft :
« La communication unifiée nous permet de réduire les coûts de 60% »


Rubrik_IT&Entreprise.jpg

- DSI DU MOIS : Ils aiment l'Open Source !
Peter Hoffmann, directeur du projet LiMux à la Mairie de Munich
Jean-Claude Meunier, DSI de la Mairie de Paris

- L'INFORMATIQUE DE... Supinfo : Histoire d'une réussite 2.0

- SSII - RH  Aptus, 100 embauches prévues malgré la crise

· Dossier 
Les 10 réussites françaises de l'Open Source
Si la France ne fait pas partie des nations qui figurent dans le peloton de tête des logiciels propriétaires, elle occupe une place plus qu'honorable dans le monde du logiciel libre. Certaines entreprises hexagonales se sont déjà fait un petit nom dans le microcosme, et parfois bien au-delà. A tel point, que l'on oublie parfois qu'elles sont, à l'origine, un projet français. Alors, pourquoi s'en priver... Tour d'horizon des 10 réussites tricolores dans l'open source.


Rubrik_solutionsit.jpg

- OPEN SOURCE  L'étrange idylle de Microsoft avec l'open source

- MATÉRIELS
Le netbook devient communiquant
Open Storage

- PRATIQUE
Les tunnels SSH sous haute surveillance
A la découverte de MS Web PI
LogMeIn Ignition - Prenez la main sur un ordinateur grâce à votre iPhone

- PRISE EN MAIN  Le patch automatique avec Shavlik

- PRATIQUE  Référencement Google et gestion de session

- LIVRES  Palm WebOS - Roughs Cuts // Cloud computing et SaaS // Économie du logiciel libre...

ExIT

- La loi Création et Internet : pourquoi HADOPI est inapplicable !
- Bling-Bling

Autres magazines sur le(s) sujet(s) Logiciel

Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Rechercher dans les Sommaires

Recherche dans les sommaires du n°48 au numéro le plus récent.

Actuellement à la Une...
L’éditeur de solutions de marketing digital réussit une belle levée pour un tour de série B. Les 140 millions collectés vont servir à accélérer l’internationalisation des solutions de CRM et de marketing de l’éditeur.

La Commission européenne a donné son feu vert au rachat d’Ingenico par Worldline, une opération qui soulevait des inquiétudes chez le régulateur, mais que l’ancienne filiale d’Atos a su lever en trouvant un compromis et abandonnant quelques activités en Autriche, au Luxembourg et en Belgique.

L’enchère pour l’attribution des fréquences de la bande 3,4-3,8 GHz se poursuit et, lors de cette deuxième journée, les candidats ont tous campé sur leurs positions. A la fin du douzième tour, le bloc de 10 MHz vaut 111 millions d’euros. Et aucun opérateur ne donne de signe de faiblesse.

Le Syntec Numérique, l’Asic et Tech In France se sont fendus d’un communiqué commun dans lequel ils s’alarment de l’incertitude juridique consécutive à l’invalidation du Privacy Shield et demandent des mesures transitoires en attendant la mise en place d’un nouveau cadre européen quant au transfert des données entre l’UE et les États-Unis. 

Le groupe hospitalier UHS est la cible d’une attaque informatique qui l’oblige à recourir à des outils hors ligne. Le coupable serait Ryuk, un ransomware désormais bien connu. 

Toutes les autres News