X
Parutions magazines

L'INFORMATICIEN n°78 - Mars 2010

WINDOWS 8 : le grand secret - OPEN SOURCE : adopté mais pas partout ! - Technologies : quelle évolution pour les navigateurs ? - Les Experts : Rosny-sous-Bois - Test Device Lock,...

Télécharger ce numéro en PDF

Sommaire complet du numéro :

· L'essentiel du mois

Rubrik_societe.jpg

· ENQUÊTE - Windows 8 : simple release ou révolution ?
Pourquoi Dieu a réussi la création du monde ? Parce qu’il n’avait pas de base
installée. Chez Microsoft, cette vieille plaisanterie n’en est pas une. C’est une
question qui a un certain prix. Au bas mot 15 milliards de dollars, par an et uniquement
pour Windows. Aussi, lorsqu’il s’agit de changer radicalement l’informatique
personnelle, ce qui pourrait être le cas avec Windows 8, l’éditeur se montre d’une prudence de sioux, y compris et surtout dans sa communication ou, devrions-nous écrire, dans sa non-communication.

· Rencontre avec... Don Syme, chercheur au sein de Microsoft Research et principal architecte du langage de programmation F# :
«Microsoft a pris conscience que le F# permettait à la plate-forme .NET de toucher de nouveaux développeurs»

· Saga Adobe
La révolution mais par étapes

Rubrik_IT_Entreprise.jpg

· SSII/RH  Sogeti donne la priorité à l'expertise

· Mobile World Congress de Barcelone : un cru moyen mais des perspectives intéressantes

· L'informatique des... cyber-gendarmesLes Experts : Rosny-sous-Bois

· Les nouveaux défis des navigateurs internet
Les navigateurs internet parviennent à un niveau de maturité plus que satisfaisant. Le marché était jusque-là relativement segmenté, et tiré vers le haut par Internet Explorer et Firefox. Désormais, la donne va changer, avec Opera, Safari, mais surtout Chrome de Google. Les enjeux : le modèle de développement, HTML 5, le support de la vidéo…

· DOSSIER - Quelle place pour l'open source aujourd'hui ?
Depuis dix ans, le modèle de l’Open Source fait ou crée le débat. Après cette longue période d’incertitude, qu’en est-il aujourd’hui de la réelle place de l’Open Source dans les systèmes d’informations de l’entreprise ? Quelles sont les pistes pour demain ? Ces questions ne sont pas purement rhétoriques face aux paradoxes de l’Open Source.
Privilégiant le service, c’est bien le modèle d’éditeur de logiciels qui s’impose. Si les réussites ne se comptent plus dans l’infrastructure des SI, ce modèle peine cependant à réellement devenir compétitif sur le plan applicatif au point de se demander si l’Open Source, réputé être moins cher et plus adapté à ces temps de crise, ne sert pas de lièvre aux grandes offres commerciales « propriétaires ».

· Enquête Club L'Optin  Open source : encore une place à gagner!

Rubrik_solutionsit.jpg

· TechDays 2010 Microsoft  Cloud, Silverlight et Office 2010 en vedette

· Données Quelle déduplication pour quelle sauvegarde en réseau ?

· Prise en main DeviceLock : le plombier de la fuite de données ?

· Pratique Bing : mise en œuvre d'un contrôle Bing Maps

· Livres En vitrine ce mois-ci : Hacking interdit, La revanche d'un solitaire, Scrum, Windows 7, Objective-C...

exIT

· Apple iPad : juste un gros iPhone ?
· Bling-Bling

Autres magazines sur le(s) sujet(s) Logiciel, Technos

Rechercher dans les Sommaires

Recherche dans les sommaires du n°48 au numéro le plus récent.

Actuellement à la Une...
Du simple microcontrôleur capable d’exécuter un algorithme d’IA jusqu’au conteneur maritime de 12 mètres, l’informatique se rapproche au plus près des sources de données. L’Edge Computing s’impose comme le chaînon manquant entre l’objet connecté et le Cloud hyperscale. Article paru dans L'Informaticien n°183.

La branche Cloud d’Alphabet vient de mettre la main sur ce spécialiste de la migration mainframe. Un rachat dans la droite lignée de celui de CloudSimple l’an dernier, Google Cloud accumulant les outils destinés à faciliter le passage au cloud.

Mountain View serait susceptible de délocaliser ses utilisateurs britanniques. Si ceux-ci dépendent jusqu’à présent de la filiale irlandaise, et donc du droit européen, le géant est tenté de les placer sous juridiction américaine.

L’édition européenne d’Open World a réuni clients et partenaires d’Oracle autour des thématiques Cloud et intelligence artificielle avec de nombreuses annonces en rapport. Karim Zein, VP country leader technology chez Oracle, revient pour nous sur les temps forts de l'événement.

Récupéré par Dell en 2016 lors du rachat de EMC, RSA change de propriétaire. La marque et ses solutions viennent en effet d’être vendus pour 2 milliards de dollars à un consortium mené par le fonds Symphony Technology.

L’un est opéré par Cloudflare, ne fonctionne qu’avec Firefox et est gratuit. L’autre couvre l’ensemble de l’appareil, à condition qu’il soit sous Windows 10 et Android, vient du Suédois Mullvad et coûte 5 dollars par mois.

La branche cloud d’Alphabet s’apprête à supprimer des postes, un plan qui concernerait un « petit nombre d’employés ». Ce faisant, Google Cloud chercherait à se concentrer sur une poignée de secteurs verticaux cibles, en particulier sur les marchés non-américains.

Pegasystems met sur le marché Pega Express, un outil de développement d’application low code directement intégré à sa plate-forme.

En RTM actuellement chez des clients, la 10ème version d’Availability Suite est disponible immédiatement et comporte plus de 150 améliorations ou nouveautés.

Ansible tient une assez belle place dans le palmarès des outils favoris des DevOps. Il permet d’automatiser des traitements sur un parc de machines. Nous allons voir quelles sont ses possibilités en la matière. Article paru dans L'Informaticien n°183.

Toutes les News
0123movie