Interxion toujours ambitieux pour son hub marseillais

Interxion étend son hub marseillais et vise une 5ème place dans le classement des hubs mondiaux.

Après MRS 3 inauguré en juillet 2020, c'est au tour de MRS 4 de sortir de terre. La livraison de la première phase est prévue pour le deuxième trimestre 2022. Terminé, MRS 4 proposera 6700 m² de surface utile pour une puissance de 13,6 MW. Le PUE cible est légèrement supérieur à 1,2. Au total ce seront 24000 m² qui seront disponibles pour les clients sur le hub marseillais qui constitue un axe stratégique de développement de la stratégie Platform Digital de Digital Realty, la maison mère d'Interxion.

Selon Fabrice Coquio, le nouveau centre est d√©j√† r√©serv√© √† 50 % alors que les autres sites marseillais sont remplis. MRS 4 aura un acc√®s direct aux syst√®mes de c√Ębles sous-marins connect√©s √† la ville. Ces param√®tres font de la cit√© phoc√©enne une porte d‚Äôacc√®s t√©l√©com, Cloud et num√©rique entre l‚ÄôEurope et les autres continents. Au total Interxion a investi 400 M‚ā¨ sur son site marseillais. Une MRS 5 est d√©j√† en projet pour r√©pondre √† une forte demande. Selon une √©tude de l'Universit√© de Berkeley en Californie (USA), les √©changes de donn√©es et leur agglom√©ration sont multipli√©s par 10 tous les 6 ans.

Fabrice Coquio, président d'Interxion France, lors de la pose de la première pierre de MRS 4.

Des innovations environnementales

Si Interxion utilise d√©j√† 100 % d'√©nergies renouvelables pour alimenter ses centres de colocation, MRS 4 d√©veloppe une nouvelle m√©thode de refroidissement, le River Cooling, qui refroidira le centre de donn√©es par √©change thermique avec l'eau de la galerie souterraine qui relie les anciennes mines de Gardanne √† la mer et qui passe par le port de Marseille, l√† o√Ļ est situ√© le hub d'Interxion.

Dans un plan de décarbonisation totale de son activité, Interxion a de plus engagé un partenariat avec le Parc Naturel des Calanques pour la préservation d'un puit de carbone par la protection de champs de posidonie, une plante sous-marine qui conserve 7 fois plus de carbone que les arbres des forêts. Ces opérations viendront renforcer l’engagement pris au niveau mondial par Digital Realty visant à réduire de 68 % ses émissions directes et de 24 % ses émissions indirectes d’ici à 2030.

Une vue du chantier de MRS 4.