X

La communauté d’experts de Cassidian CyberSecurity, le goût du challenge

par Margaux Duquesne - Dossier publié par le magazine L'Informaticien le 31/03/2013 Article Rating

La filiale d’EADS spécialisée en sécurité informatique rassemble une communauté d’experts travaillant la main dans la main. Recrutés notamment pour leur sens de la pédagogie et leur curiosité, les ingénieurs de Cassidian CyberSecurity grandissent dans un environnement où la sécurité est le coeur de métier.


Cassidian CyberSecurity est une filiale de Cassidian, créée en 2012. Non que la cybersécurité soit une activité nouvelle pour le groupe – puisqu’elle l’a toujours été historiquement parlant – mais cette création s’inscrit plutôt dans une démarche de regroupement et fédération des compétences du groupe EADS en une communauté de spécialistes. Cette branche compte à ce jour environ quatre cents employés, répartis sur la France ainsi qu’en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Entre curiosité et pédagogie

Marie-Armelle Le Monnier, responsable Ressources humaines au sein de Cassidian CyberSecurity France, explique que les profils recherchés pour travailler au sein de cette branche sont assez divers, mais que certaines qualités subjectives sont également demandées : « Nous recherchons des profils d'ingénieurs, dans un spectre assez large, à partir du moment où les candidats ont une spécialité dans la sécurité informatique. »

Des compétences spécifiques dans la sécurité assurance sont un « plus » : investigation suite à des attaques, réponses aux accidents, recherche de personnes introduites dans les réseaux d’entreprise… Cassidian CyberSecurity recherche également des ingénieurs pour l’APT (Advanced Persistent Threat) afin de traiter les menaces, des architectes sécurité, des intégrateurs sécurité pour déployer les solutions chez le client, des ingénieurs réseau et sécurité, mais également des juristes… Selon la responsable des ressources humaines, « Beaucoup viennent de grandes écoles ou d’université. Ces dernières offrent d’ailleurs une autre perception du métier. Il faut surtout que les candidats aient le goût, l’intérêt et la curiosité car la sécurité est un des rares métiers où il faut se former en permanence. C'est d'ailleurs pour cela que nous avons développé notre "Cyber Training center"».

Quid des perles rares de la sécurité qui se sont formés sur le tas, autrement dit, des hackers ? « Nous ne sommes pas contre des profils de personnes qui se sont formées de manière plus personnelle, si elles ont aussi confronté leur savoir avec une formation plus académique, plus diplômante », continue la responsable RH. Les postes requièrent au minimum un diplôme Bac+2.

Quelle que soit la formation, il est important que le candidat sache retranscrire ses connaissances : la pédagogie, le partage et des qualités rédactionnelles sont indispensables.

Page 1 de 2 Page suivante

Noter ce dossier (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


Autres dossiers 2013