X
La filière de l’Open Source semble ne pas connaître la crise. Les acteurs du secteur affichent des croissances à deux chiffres et multiplient les contrats dans le privé comme dans le public. Pour tous les observateurs du marché, l’Open Source est donc entré dans l’âge de la maturité. Les DSI ont gagné en compétences et maîtrisent mieux cet univers du non propriétaire. Mais du coup, l’Open Source a-t-il toujours les faveurs des DSI ? Continuent-ils de choisir l’Open Source par philosophie ou l’adoptent-ils par pragmatisme ? Quels bénéfices et freins voient-ils aujourd’hui dans ce modèle ? Éléments de réponses avec les principaux responsables du secteur. [Lire le dossier...] Publié le 02 mai 2013

Malgré – ou grâce à – la crise, la position de l’Open source s’est renforcée dans les entrepises, accélérant son inéluctable progression. L’Open source semble se banaliser de plus en plus et, de l’avis de beaucoup, tend à devenir le modèle dominant. Qu’en est-il réellement, et de quel Open source parle-t-on ? C’est ce que nous allons essayer de détailler dans ces lignes. [Lire le dossier...] Publié le 01 juin 2012

IntroDoss_OpenSource.jpg Pendant des années, le France a été, et reste aujourd’hui encore, une tête de pont pour le logiciel libre. Elle en récolte les premiers fruits avec des réussites parfois méconnues au niveau mondial. Si d’autres ont connu des succès plus modestes, il n’en reste pas moins remarquables. Qu’ont-ils apportés dans le monde logiciel? Qui sont-ils? Un top 10 de l’open source totalement subjectif. Un peu les coups de cœur de L’Informaticien ! [Lire le dossier...] Publié le 01 avril 2009

DOSLINUX.jpg Après une adoption franche ces trois dernières années par les entreprises, 2008 devrait confirmer l’adoption massive des logiciels libres par les éditeurs eux-mêmes. Un passage obligé pour réduire le coût de leurs outils. [Lire le dossier...] Publié le 01 février 2008

mandriva2007.jpg Des distributions vedettes, des progiciels épatants, des sociétés de service qui se démènent… Sur le marché Linux, la France reste un acteur de premier plan. [Lire le dossier...] Publié le 01 février 2007

COUV-PREPA.gif L’utilisation des bases de données se démocratise. Mais ni le bloggeur, ni la PME ne peuvent payer les dizaines de milliers d’euros que coûte la licence d’une solution historique, taillée pour une banque ou une compagnie de transport. La conquête des logiciels libres ne fait que commencer… [Lire le dossier...] Publié le 01 novembre 2006

Actuellement à la Une...
Le dirigeant d’Atos sera-t-il le prochain Commissaire européen en charge du marché unique ? Sa candidature serait l’option préférée de l’Elysée.

Il n’aura guère fallu de temps à l’ex PDG de SAP pour rebondir. Bill McDermott deviendra, au terme d’une période de transition qui s’étend jusqu’à la fin de l’année, CEO de Service Now, dont l’actuel patron, John Donahoe, prendra les rênes de Nike début 2020. Une annonce reçue fraichement par les marchés.

Javier Soltero a quitté Microsoft, où il avait piloté Outlook Mobile, Outlook et enfin Cortana, en fin d’année dernière. Il passe désormais chez Google, en qualité de vice-président en charge de G Suite, sous les ordres du grand patron de la branche Cloud de Mountain View, Thomas Kurian.

En mettant la main sur ce Canadien né en 2012, Redmond s’empare d’un outil supplémentaire destiné à faciliter les migrations vers Sharepoint et surtout OneDrive depuis Google Drive, Box ou encore Dropbox.

L'utilisation d'un VPN garantit-il une sécurité totale pour des échanges de données sur internet ? L'expérience malheureuse rapportée par NordVPN démontre que nul n'est à l'abri des conséquences d'une compromission.

L'ERP doit migrer vers le cloud si ce n'est déjà fait ! Et pour l'éditeur allemand SAP ce sera vers Microsoft Azure avec l'aide des intégrateurs.

Créé il y a une vingtaine d’années, l’hébergeur ASP Serveur fait aujourd’hui partie du groupe Econocom. Sébastien Enderlé, son fondateur, est toujours à la tête de l’entreprise dont il vante le haut niveau technologique et les certifications obtenues. Article paru dans l'Informaticien n°180.

Redmond vient de dévoiler deux nouveaux outils, Dapr et OAM. Le premier est un runtime destiné à la création d’applications sur une architecture de microservices, l’autre une spécification pour les déploiements Kubernetes et cloud séparant exploitation et développement. Leurs points communs : Kubernetes et l’open source.

La plateforme poursuit ses intégrations en renforçant la collaboration avec Salesforce, permettant aux utilisateurs de gérer des dossiers et des comptes issus de Salesforce directement dans Slack, tout en renforçant les possibilités de partage d’informations dans les channels.

Les freelances en informatique comme les développeurs full stack, les chefs de projets web, les ingénieurs réseau ou encore les spécialistes de la cybersécurité sont particulièrement recherchés. Le phénomène est tel qu’il a fait naître une myriade de nouvelles plates-formes spécialement dédiées à ces métiers. Article paru dans L'Informaticien n°180.

Toutes les News