X

MICROSOFT : 38 années de persévérance

par Stéphane Larcher - Dossier publié par le magazine L'Informaticien le 01/09/2012 Article Rating

À l’instar de son rival de toujours, Apple, Microsoft fascine. L’entreprise fondée par Bill Gates et Paul Allen est montée tellement haut qu’elle a suscité autant d’admiration que de détestation. Microsoft est présenté par certains comme le démiurge absolu, responsable de toutes les catastrophes de l’informatique. D’autres vouent une admiration sans bornes au parcours de l’entreprise, de son patron Bill Gates, reconverti depuis quatre ans en philanthrope en chef. Retour sur les grandes dates et les grands événements qui ont jalonné l’histoire du numéro 1 mondial du logiciel.


L’aventure de Microsoft commence en avril 1975 avec le premier micro-ordinateur du monde, l’Altair et un tiret. En effet, l’entreprise s’appelle Micro-Soft pendant plusieurs années alors que la marque Microsoft sera déposée en novembre 1976. Installée au Nouveau-Mexique, précisément à Albuquerque, Paul Allen et Bill Gates mettent au point le langage informatique Basic pour cet ordinateur. N’en disposant pas eux-mêmes, ils effectueront les compilations sur l’ordinateur Vax d’une université. Au-delà de la technicité du programme, c’est le mode de commercialisation qui se révélera d’une grande originalité, qui sera ensuite repris par tout le monde et s’avérera le premier coup de maître du jeune entrepreneur. En effet, à la différence de ce qui se faisait habituellement, à savoir acheter un logiciel avec tous les droits y afférant, Bill Gates et Paul Allen ne demandent que 3 000 dollars pour leur Basic, mais conservent les droits et se voient rétribuer 35 $ par exemplaire commercialisé, soit 8,8 % du prix de la machine, commercialisée 397 dollars. Le fait de conserver les droits leur permet rapidement de vendre leur logiciel pour deux nouvelles machines : le Commodore PET et le Tandy TRS-80. Ce faisant, Micro-Soft vient d’inventer un nouveau métier : l’édition de logiciels, au fonctionnement identique aux autres métiers d’édition, musique, livres ou cinéma.

Page 1 de 6 Page suivante

Noter ce dossier (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider