X

LACIE : Des disques et des hommes !

par Stéphane Larcher - Dossier publié par le magazine L'Informaticien le 01/05/2012 Article Rating

Ayant fêté ses vingt ans d’existence l’année dernière, le fournisseur de solutions de stockage LaCie poursuit sa route de façon indépendante dans un marché où la concentration se poursuit. Avec même des proportions impressionnantes. Aujourd’hui, l’entreprise cherche à se développer dans le marché professionnel et propose de nouveaux services autour du Cloud.

Un physique de 2e ligne de rugby, un faux air de Steve Ballmer, en plus avenant, Philippe Spruch, fondateur et président de LaCie, vous accueille lui-même dans les couloirs de l’entreprise. Débonnaire est le mot qui vient spontanément à l’esprit. Pourtant, après vérification dans le dictionnaire, on s’aperçoit que la définition ne correspond pas. Car si la bienveillance semble le caractériser, la faiblesse qui est souvent accolée à ce terme n’a pas cours ici. Dès le début de l’entretien, cet Alsacien de 48 ans nous indique que tous les sujets seront abordés en toute transparence, sauf ce qui a trait à une entreprise californienne au goût de pomme, qu’il « ne connaît d’ailleurs même pas », tient-il à préciser.

Nous comprenons qu’il n’est pas la peine d’insister : il ne faudra pas compter sur lui pour obtenir des informations sur Apple, même s’il nous parlera de Steve Jobs, nous y reviendrons. Pourquoi Apple, d’ailleurs, a-t-il fait de cette entreprise sa tête de gondole pour les périphériques de stockage. « Je ne sais pas », répond-t-il malicieusement. On comprendra au cours de l’entretien que si les deux entreprises ne se comparent pas, et que LaCie ne se prend certainement pas pour Apple, elles partagent des traits communs.

Page 1 de 6 Page suivante

Noter ce dossier (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider