X

PROGRESS SOFTWARE : La stratégie de la discrétion

par Stéphane Larcher - Dossier publié par le magazine L'Informaticien le 01/11/2011 Article Rating

Au mois de décembre prochain, Progress Software fêtera ses trente années d’existence. Cultivant la discrétion depuis l’origine, l’entreprise n’a jamais connu un trimestre déficitaire et réalise aujourd’hui environ 500 millions de dollars de chiffre d’affaires. Avec le concept de Responsive Process Management, Progress Software s’apprête à vivre une troisième mutation.

En 1981, un certain Joe Alsop, accompagné de Clyde Kessel et Charles Ziering, décide de créer une entreprise baptisée Data Language Corporation. Aux États-Unis, le nom de Alsop est célèbre. Joseph Alsop, l’oncle de Joe, est l’un des journalistes politiques les plus influents. Il a été le confident du Président Kennedy et ses analyses font autorité dans le milieu. Ajoutons qu’il est un arrière petit-neveu du Président Théodore Roosevelt.

Page 1 de 5 Page suivante

Noter ce dossier (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


Autres dossiers Logiciel