X

AMD : Un engagement d'excellence dans les micro processeurs

par Bertrand Garé - Dossier publié par le magazine L'Informaticien le 01/06/2009 Article Rating

L’industrie des semi-conducteurs parvient à l’âge de la maturité. Les deux principaux acteurs viennent de fêter leurs 40 ans. Ce n’est pas le seul point commun. Intel et AMD ont depuis toujours une sorte de communauté de destin. Toute l’histoire d’AMD a été marquée par la recherche de l’émancipation de ce lien historique.

Comme deux frères ennemis, Intel et AMD sont issus du même creuset. Un an après la création d’Intel, un « super vendeur » et marketer de génie, Jerry Sanders, alors ingénieur chez Fairchild Semiconductors, se trouve en difficulté. Pendant des mois, il fait équipe avec ceux qui ont fondé Intel, et en particulier Bob Noyce. Gordon Moore était, semble-t-il, plus méfiant sur Jerry Sanders, du fait d’une antipathie naturelle envers les commerciaux !

Licencié de Fairchild, Jerry Sanders décide de se lancer dans une folle aventure avec l’idée que les entreprises existantes ne pourraient pas fournir la demande en semi-conducteurs. Il ne s’imagine pas en véritable créateur de composants mais comme l’atelier, l’usine de ceux qui conçoivent ces produits. Il a cependant du mal à réunir les fonds pour se lancer.

Après bien des vicissitudes, il réussit à rassembler les 100 000 dollars nécessaires à la création de la société avec sept autres cadres de Fairchild. Un fonds local lui a mis le pied à l’étrier et lui a permis de convaincre d’autres investisseurs de monter dans l’affaire. La légende veut qu’il soit allé voir Bob Noyce qui ne l’aurait pas vraiment pris au sérieux, mais qui lui aurait tout de même accordé une somme symbolique d’environ 1 500 dollars. Il démarre alors le porte-à-porte en se targuant d’avoir Bob Noyce dans ses investisseurs, ce qui lui permet notamment d’avoir d’autres personnes pour soutenir son projet ! AMD n’existe donc que par la grâce d’Intel (lire la saga Intel parue dans L’Informaticien n°61). Étonnant retour de l’histoire !


Un décollage rapide

L’entreprise est créée à Sunnyvale, en Californie, et prend le nom d’AMD. Ce nom n’était que le 17e sur la liste, mais les autres étaient déjà utilisés. L’idée de base du plan stratégique est de fournir régulièrement et continuellement les composants indispensables, voire de fournir des composants testés et supérieurs à ceux qui existent en leur imposant des tests de niveau défense, même pour ceux destinés à des matériels ordinaires. La réponse des clients est là, et au bout de cinq ans l’entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel de 26,5 millions de dollars et emploie 1 500 salariés.

L’histoire commune avec Intel continue. AMD est pour l’entreprise de Santa Clara une seconde source pour ses produits. En 1973, AMD ouvre son site de Penang en Malaisie. La décennie 70 voit l’entreprise investir le marché des mémoires avec l’Am1902, une des premières RAM du marché. En 1975, l'entreprise lance la fameuse gamme des Am2900. Les sites de production s’étendent à Sunnyvale et Penang, et une nouvelle usine est créée à Manille. Cette même année, les revenus atteignent 168 millions de dollars.

Les années PC

Les années 80 voient l’explosion du PC. En 1981, IBM sort le premier modèle sur le marché et exige auprès d’Intel un fournisseur de second rang pour s’assurer de la stabilité des approvisionnements en processeurs et mémoires. Ce sera AMD. Les deux fondeurs ont alors des accords de licences et d’exploitation croisés jusque sur le microcode. Cependant, ce « partenariat » ne fonctionne pas au mieux et les différents s’accumulent entre eux. Cette guerre des tranchées entre les deux groupes connaît son dénouement lors de la décennie suivante.

Jusqu’en 1986, AMD enchaîne les bonnes performances. En 1984, alors qu’elle fête ses 15 ans, l’entreprise connaît une période de forte croissance et atteint des records historiques en termes de ventes. L’année suivante, elle entre dans le saint des saints du Fortune 500. Au même moment, AMD propose la première mémoire à un million de bits lui permettant de renforcer sa présence dans ce secteur. L’entreprise rachète également Monolithic Memories Inc. et ce, malgré un marché difficile à partir de 1986. Un partenariat avec Sony sur la technologie CMOS complète la liste événements forts dans l’histoire d’AMD de cette décennie.

 

 La confrontation avec Intel

A la fin des années 80, AMD crée un centre de recherche, le Submicron Devlopment Center qui va devenir le principal vecteur d’innovation pour la société et lui permettre de se positionner comme le concurrent direct d’Intel.

 

 

 

 

Page 1 de 4 Page suivante

Noter ce dossier (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


Autres dossiers Technologie