X
Quel avenir pour Salesforce ?

News Partenaire

Quel avenir pour Salesforce ?

Leader du CRM, Salesforce s'attache à développer son portefeuille d'applications au plus grand nombre de collaborateurs de l'entreprise. En parallèle, Salesforce développe et acquiert des sociétés pour compléter le portefeuille. Olivier Derrien revient sur cette stratégie.


Qui est Mirakl, la nouvelle licorne française ?

La jeune pousse éditrice d’une solution de création de marketplaces B2B et B2C continue son bonhomme de chemin. Après avoir levé 70 millions d’euros en 2019, elle annonce un nouveau tour de table mené par Permira à 300 millions d’euros. Mirakl intègre ainsi le club des licornes. 

Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum, les deux fondateurs de Mirakl

Une nouvelle licorne entre au club : il s’agit du Français Mirakl. La jeune pousse fondée à Paris en 2012 annonce la levée de 300 millions de dollars auprès du fonds Permira et de ses investisseurs historiques. L’entreprise n’en est pas à son coup d’essai : elle a déjà empoché 70 millions de dollars lors d’un précédent tour de table début 2019. Pourquoi une nouvelle levée de fonds moins de 18 mois plus tard ? 

Le modèle de plate-forme est plus critique que jamais. Au cours des 6 derniers mois, nous avons été témoins du changement du monde et les entreprises ont besoin de toute urgence de modèles commerciaux résilients plus évolutifs et flexibles” explique dans un post de blog ses fondateurs, Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum. “Seules les plates-formes et les marchés offrent une productivité, une agilité et une flexibilité améliorées qui leur permettront de prospérer dans un monde de plus en plus numérique”. 

Une plateforme connectée

Lors de la dernière soirée de la French Tech, Mirakl était l’une des trois startups à s’exprimer sur scène. Son patron, Philippe Corrot, y revenait sur l’association de sa jeune entreprise et du ministère de l’Economie en pleine crise sanitaire. Bercy avait fait appel à Mirakl pour créer une plateforme, en 48h, permettant aux industriels d’entrer en relation avec le secteur de la santé, de sorte à faciliter l’approvisionnement des hôpitaux en matériels et répondre à la pénurie de masques, de gel hydroalcoolique, etc... 65 millions de masques et un million de litres de gel ont transité par stopcovid19.fr. 

Il expliquait alors que “grâce à la technologie de Mirakl, les distributeurs peuvent concurrencer les géants” que sont Alibaba, Amazon, Uber et consorts. Mais cette technologie, en quoi consiste-t-elle ? Dans sa documentation, l’entreprise est particulièrement avare en détails techniques. Mais on en retient que sa plateforme s’appuie sur des APIs (API REST standard et SDK pour Java et PHP) permettant de connecter le système du client à son écosystème e-commerce, ses fournisseurs par exemple. Ses brochures expliquent notamment les intégrations possibles avec SAP Commerce Connector, avec Salesforce Commerce Cloud et avec Magento.

Automatisation

Le tout est agrémenté d’une bonne couche d’automatisation, destinée justement à réduire les délais et coûts de développement : accueil de nouveaux vendeurs, gestion et intégration de leur catalogue, communication avec les clients et les vendeurs, paramétrage et gestion de règles pour la livraison, la logistique, le service client, la performance des vendeurs.... Tel est le coeur de Mirakl, auquel vient donc se greffer la marketplace elle-même ainsi que l’ensemble des intégrations nécessaires par APIs et, au-dessus, se superposent les différents produits et services de la jeune pousse (Catalog Manager, Service Marketplace, B2C Marketplace et B2B Marketplace). 

C’est cette architecture qui permet donc à Mirakl de développer en 48 heures la plateforme stopcovid19.fr. Et qui attire quelque 300 clients parmi lesquels Carrefour, Fnac-Darty, le Canadien BestBuy, Auchan, BHV Le Marais, Office Depot, Les Galeries Lafayette, LDLC, Metro ou encore Moët Hennessy. Des clients qui, accessoirement, ne sont pas du genre à vendre leurs produits sur Amazon ou Alibaba, généralement perçus comme des concurrents à leurs propres activités de distribution. 

Un millier de nouveaux emplois sur trois ans

Ce positionnement a sans nul doute attiré l’attention des investisseurs, d’autant que Mirakl n’a pas connu la crise lors de la pandémie. En six mois, le volume d’affaires réalisé sur les marketplaces créées par ses clients a doublé, soit 1,2 milliard de dollars générés en un semestre. Sur la même période, la jeune pousse a poursuivi ses recrutements et a débauché chez Cdiscount et Accenture. 

En résumé, les astres sont alignés pour l’entreprise et sa stratégie de plateforme. Et Permira ne s’y est pas trompé. “Mirakl est en train de s’établir en tant qu’acteur incontournable de l’économie de plateforme” souligne Alexandre Margoline, Partner et Président de Permira France. “Les opportunités de croissance que représente ce modèle sont quasiment sans limite et ceci est valable pour l’ensemble des secteurs, à la fois B2C et B2B”. Avec cette levée de fonds, Mirakl est désormais valorisée 1,5 milliard d’euros et intègre le club des licornes européennes, rejoignant son compatriote Voodoo. 

Vers la bourse ?

Ces 300 millions de dollars serviront à la jeune pousse à recruter un millier de nouveaux salariés d’ici à 2023, dont 300 ingénieurs en France qui auront pour tâches de développer Mirakl Connect, plateforme interconnectant les utilisateurs des solutions de l’entreprise et de toujours plus enrichir les capacités d’automatisation et les connecteurs API. 

Elle entend en outre renforcer ses effectifs de commerciaux et ses équipes en charge du conseil et de la relation client, et enfin accélérer son développement à l’international, en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique Latine, où elle est déjà implantée, mais aussi en Asie où quelques plateformes locales, Taobao d’Alibaba par exemple, règnent en maître. Et peut-être entrer en bourse... Dans leur billet de blog, ses deux fondateurs écrivent avoir encore "de grands projets à [n]ous partager", suivi d'une photo des locaux du Nasdaq. Difficile de faire plus explicite. 


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Yuka

Yuka

Près d’un quart des Français utilise cette application évaluant si un produit, alimentaire ou cosmétique, est bon pour la santé ! L’outil YuKa a changé le comportement de nombreux...

École 42

École 42

Fondée en 2013, l’École 42 s’est installée sur la plus haute marche du podium des «écoles de code», selon le classement CodinGame. Dirigée par Sophie Viger depuis la fin 2018,...

Apple préfère ARM

Apple préfère ARM

La rumeur courait depuis plusieurs années. Elle a été confirmée à l’occasion de la Conférence développeurs WWDC 2020 : Apple divorce d’avec Intel. Les futurs ordinateurs de la marque...

Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

SÉCURITÉ DU SI ? UNE PRIORITÉ ! SASE, Ransomware, Cyberformation - Le cybercrime as a service -Supinfo : Pourquoi un tel naufrage ? - Comment Nvidia s'est imposé dans les datacenters - Accélérer le développement Python avec Hydra - PME et Multicloud : où en sommes-nous ? - Le Serverless s'impose dans les architectures applicatives...

 

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Des personnels soigants dans l'unité de soins intensifs pour les patients ateints du Covid-19, le 29 octbre 2020 à l'hôpital San Filippo Neri, à RomeSubmergés par les patients infectés par le Covid-19, les hôpitaux et centres de santé sont devenus les cibles privilégiées d'attaques informatiques utilisant un logiciel d'extorsion. [Lire la dépêche...]

La directrice financière de Huawei, Mang Wanzhou, quitte sa maison pour rendre au tribunal, le 27 octobre 2020 à VancouverUn avocat d'une cadre de Huawei a accusé vendredi un douanier canadien d'avoir sciemment transmis à la police fédérale, pour le compte du FBI, les codes secrets de ses appareils électroniques lors de son arrestation à Vancouver fin 2018. [Lire la dépêche...]

Un jury texan a condamné Apple à verser 503 millions de dollars à la société VirnetX, qui avait déposé plainte en 2012 pour violation de brevet contre le géant de l'informatiqueUn jury texan a condamné vendredi Apple à verser 503 millions de dollars à la société VirnetX, qui avait déposé plainte en 2012 pour violation de brevet contre le géant de l'informatique.  [Lire la dépêche...]

Une juge a ordonné à l'administration américaine de ne pas appliquer une partie d'un décret du président Donald Trump, qui aurait empêché à partir du 12 novembre le fonctionnement de la populaire application TikTok aux Etats-UnisUne juge a ordonné vendredi à l'administration américaine de ne pas appliquer une partie d'un décret du président Donald Trump, qui aurait empêché à partir du 12 novembre le fonctionnement de la populaire application TikTok aux Etats-Unis.  [Lire la dépêche...]

Google, Amazon, Facebook et Apple (Gafa) ont dégagé ensemble plus de 38 milliards de dollars de profits cet été en dépit de la pandémie et de la colère politique
Amazon, Alphabet (Google) et Facebook ont de nouveau dégagé des profits flamboyants pendant le trimestre écoulé, malgré les pressions politiques et la pandémie, mais ces milliards engrangés et ces investissements en pagaille ne plaident pas forcément en leur faveur face aux élus qui appellent à les démanteler. [Lire la dépêche...]

Une entrepreneuse palestinienne, Hiba al-Hindi, montre sa machine de désinfection du nouveau coronavirus, le 8 octobre 2020 à GazaA l'entrée d'un restaurant de Gaza, les clients sont accueillis par une "machine de désinfection" innovante. Elle a été conçue par une Palestinienne déterminée à lutter contre le nouveau coronavirus, malgré les défis qui pèsent sur l'enclave. [Lire la dépêche...]

Facebook a reconnu que la mise en place d'une mesure d'interdiction des publicités politiques dans les derniers jours de la campagne présidentielle américaine avait conduit à des erreursFacebook a reconnu que la mise en place d'une mesure d'interdiction des publicités politiques dans les derniers jours de la campagne présidentielle américaine avait conduit à des erreurs alors que républicains et démocrates accusent le géant des réseaux sociaux de les désavantager. [Lire la dépêche...]

Les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) devraient à nouveau tirer leur épingle du jeu lors de la publication de leurs résultats trimestrielsLa pandémie de Covid-19 décime des industries et les responsables politiques attaquent les entreprises technologiques sur tous les fronts, mais les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) devraient à nouveau tirer leur épingle du jeu lors de la publication de leurs résultats trimestriels jeudi. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT (REPORTÉ)

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants. MISE À JOUR du 27/10/2020 : Ready For IT est reporté au printemps 2021 du 17 au 19 mai.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT