X
Quel avenir pour Salesforce ?

News Partenaire

Quel avenir pour Salesforce ?

Leader du CRM, Salesforce s'attache à développer son portefeuille d'applications au plus grand nombre de collaborateurs de l'entreprise. En parallèle, Salesforce développe et acquiert des sociétés pour compléter le portefeuille. Olivier Derrien revient sur cette stratégie.


Relance : le numérique en bonne place

Territoires, TPE-PME, emplois, deep tech, cybersécurité, plan THD... le numérique n’a pas été oublié dans le plan de relance de 100 milliards d’euros annoncé hier par le gouvernement. Il est instillé dans les postes Cohésion et Compétitivité. 

Le plan de relance a été présenté hier après-midi par Jean Castex. Doté de 100 milliards d’euros, il se décline autour de trois axes que sont Écologie, Compétitivité et Cohésion. C’est dans ces deux derniers que se trouvent des mesures dédiées au numérique, qui viendront s’ajouter à celles prises dans l’urgence au coeur de la crise. A commencer par le PIA, ou Programme d’investissement d’avenir. Il s’agit ici moins d’un nouvel investissement de l’État que d’une réallocation des ressources initialement prévues. Ainsi, sur les 20 milliards d’euros du quatrième PIA 11 milliards seront mobilisés pour le plan de relance “doublant ainsi sa capacité d’engagement sur cette période”. Les fonds serviront principalement à financer des “investissements exceptionnels” ainsi qu’à “garantir un financement structurel prévisible aux écosystèmes d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation”. 

En ce qui concerne le numérique spécifiquement, le gouvernement entend soutenir les entreprises à l’aide de son PIA dans quelques secteurs prioritaires “pour l’indépendance économique”, à savoir l’IA, le cloud, la cybersécurité pour laquelle une stratégie spécifique sera prochainement présentée, le quantique ou encore la “santé digitale”. Sur ces filières, ce sont 2,6 milliards de nouveaux financements que promet l’État, et 500 millions d’euros supplémentaires d’investissements sur fonds propres entre 2021 et 2023. 

Des deep tech aux TPE

Les technologies dites “de rupture”, ou deeptech, ne sont pas en reste puisque l’exécutif s’engage à soutenir les jeunes pousses françaises. Entre les concours d’innovations et les aides distribuées par son bras armée, la BPI, l’État prévoit 1,95 milliard d’euros et promet que les guichets et appels à projets de 2020 seront “reconduits et simplifiés en 2021”.

Enfin sur le terrain de l’emploi, le plan de relance prévoit une mesure, à hauteur de 300 millions d’euros, destinées à préserver l’emploi dans la R&D. Elle soutient ainsi 2500 personnes par an, aussi bien salariés que doctorants. 

Hors PIA, le plan de relance comporte une palanquée d’autres mesures. A commencer par un plan de soutien à la numérisation des TPE-PME et ETI. Le dossier mentionne une étude CPME/Sage qui souligne que “seulement 34 % des dirigeants de TPE de 1 à 9 salariés déclarent que la transformation numérique est déjà déployée ou en cours de déploiement”. C’est peu et l’État en retire qu’il est nécessaire d’accompagner les petites entreprises.

Trois dispositifs sont ainsi mis en place. D’une part, France Num effectuera une campagne d’accompagnement et de sensibilisation. De l’autre, IA Booster assurera des audits des sociétés matures afin de les assister dans le recours à des solutions d’intelligence artificielle dans leurs outils de production. Enfin, pour le secteur industriel, des subventions viendront soutenir les PME et ETI désireuses d’investir dans les “technologies de l’industrie du futur”, subventions versées par l’Agence de services et de paiement et qui remplacent le suramortissement fiscal. Une enveloppe de 400 millions d’euros est allouée d’ici à 2022 à ces dispositifs.

Territoires inclus 

250 millions d’euros seront en outre mis au service de l’inclusion numérique, cheval de bataille du CNnum. Cette enveloppe servira à former et employer des “médiateurs numériques”, à déployer des outils pour permettre à ceux en première ligne pour aider les citoyens à appréhender le numérique, de mieux assurer leur accompagnement et enfin à ouvrir des lieux de proximité qui proposeront des activités en lien avec le numérique.

A cela s’ajoute une enveloppe exceptionnelle d’un milliard d’euros dévolue à la transformation de l’État et des territoires sur la période 2021-2022.

Dans le détail, on retrouve des projets antérieurs à la crises, qui se trouvent accélérés par ces fonds. Parmi eux, le Fonds de soutien à l’innovation et la transformation numériques de l’État et des territoires, financé à hauteur de 292 millions d’euros, la mise en place du “nouveau poste de travail de l'agent public”, pour 208 millions d’euros. La cybersécurité reçoit 136 millions d’euros, l’éducation 131 millions d’euros et l’identité numérique 72 millions d’euros. 

Et puisqu’il est question de territoires, parlons finalement du plan THD. Avant que le plan de relance ne soit dévoilé, Cédric O a rencontré les acteurs de la filière Infrastructures. Dans un communiqué, Infranum avait annoncé que le secrétaire d’État avait “confirmé que le Très Haut Débit pour tous serait au cœur du volet numérique du plan de relance avec de nouveaux financements pour les projets des collectivités”. Le financement en question s’élève à 240 millions d’euros, “d’abord mis à disposition des collectivités qui portent les projets de généralisation de la fibre optique”. Il s’agit pour l’État de “prendre en compte les effets de la crise sanitaire qui impacte défavorablement les conditions financières de réalisation des projets”, ce dont le secteur s’était plaint à plusieurs reprises, et à accélérer le raccordement des zones les “plus difficiles à couvrir”. Les modalités d’attribution de ces aides seront connues à l’automne.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Yuka

Yuka

Près d’un quart des Français utilise cette application évaluant si un produit, alimentaire ou cosmétique, est bon pour la santé ! L’outil YuKa a changé le comportement de nombreux...

École 42

École 42

Fondée en 2013, l’École 42 s’est installée sur la plus haute marche du podium des «écoles de code», selon le classement CodinGame. Dirigée par Sophie Viger depuis la fin 2018,...

Apple préfère ARM

Apple préfère ARM

La rumeur courait depuis plusieurs années. Elle a été confirmée à l’occasion de la Conférence développeurs WWDC 2020 : Apple divorce d’avec Intel. Les futurs ordinateurs de la marque...

Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

SÉCURITÉ DU SI ? UNE PRIORITÉ ! SASE, Ransomware, Cyberformation - Le cybercrime as a service -Supinfo : Pourquoi un tel naufrage ? - Comment Nvidia s'est imposé dans les datacenters - Accélérer le développement Python avec Hydra - PME et Multicloud : où en sommes-nous ? - Le Serverless s'impose dans les architectures applicatives...

 

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Deux jours avant une audition parlementaire sur les plateformes et les contenus qu'elles hébergent, des modérateurs de Facebook demandent à être mieux traités et écoutés par le géant des réseaux sociauxDeux jours avant une audition parlementaire sur les plateformes et les contenus qu'elles hébergent, des modérateurs de Facebook, en première ligne face aux messages de haine et images violentes, demandent à être mieux traités et écoutés par le géant des réseaux sociaux. [Lire la dépêche...]

Twitter multiplie les mesures pour limiter la désinformation sur les élections américaines
Twitter, à l'approche des élections américaines du 3 novembre, diffuse depuis lundi en évidence sur son fil d'actualités des messages destinés à prévenir ses utilisateurs de possibles manoeuvres de désinformation sur le vote par correspondance et les résultats.  [Lire la dépêche...]

Plusieurs dizaines de petits sites internet français ont été touchés par une vague de piratages informatiques consistant à leur faire afficher des messages de propagande islamistePlusieurs dizaines de petits sites internet français ont été touchés par une vague de piratages informatiques consistant à leur faire afficher des messages de propagande islamiste, a constaté lundi l'AFP. [Lire la dépêche...]

Lee Kun-hee avant une audience devant le tribunal à Séoul, le 1er juillet 2008Le plus riche et le plus puissant industriel de Corée du Sud, Lee Kun-hee, décédé dimanche à l'âge de 78 ans, avait fait de Samsung Electronics un géant mondial des télécommunications, tout en menant une existence solitaire. [Lire la dépêche...]

Le Premier ministre français Jean Castex et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le 23 octobre 2020 à BruxellesLe Premier ministre français Jean Castex a souligné vendredi à Bruxelles l'urgence d'une "régulation beaucoup plus forte" des réseaux sociaux, après la décapitation de l'enseignant Samuel Paty. [Lire la dépêche...]

Croquis d'audience montrant le Russe Alexander Vinnik (C) devant le tribunal correctionnel, le 19 octobre 2020 à ParisIl a été qualifié de "pirate extrêmement doué", "pionnier" des cyberattaques: dix ans de prison ont été requis vendredi contre le Russe Alexander Vinnik, jugé à Paris pour des escroqueries massives au bitcoin. [Lire la dépêche...]

Prototype d'Des sortes de capsules, individuelles, en duo ou prévues pour un vélo : le projet "Urbanloop" d'élèves ingénieurs lorrains pourrait se concrétiser dès 2024, à Nancy voire à proximité d'un site des jeux Olympiques de Paris. [Lire la dépêche...]

Une cour d'appel californienne a estimé jeudi qu'Uber et Lyft ont bien enfreint la loi de l'Etat qui veut les contraindre à requalifier leurs chauffeurs en employésUne cour d'appel californienne a estimé jeudi qu'Uber et Lyft ont bien enfreint la loi de l'Etat qui veut les contraindre à requalifier leurs chauffeurs en employés, mais les deux entreprises ont un sursis jusqu'à ce que les électeurs aient voté sur leur proposition alternative le 3 novembre. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT (REPORTÉ)

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants. MISE À JOUR du 27/10/2020 : Ready For IT est reporté au printemps 2021 du 17 au 19 mai.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT