X

News Partenaire

Le modèle 1/1/1 vecteur de solidarité interne et externe

L'ensemble des collaborateurs de Salesforce donnent de leur temps dans le cadre du modèle 1/1/1 et ces actions sont de nature à renforcer la cohésion dans l'entreprise et contribuent au fait que très régulièrement Salesforce soit citée comme "Best Place to Work".


Quand Apple vérifie et valide… des malwares !

La marque à la pomme vient de démontrer sa capacité à bannir un jeu de sa boutique applicative pour des motifs purement financiers et dans le même temps à valider un malware sur macOS. L'affaire fait jaser et rappelle que, non, les Mac ne sont pas des bastions impénétrables.

Depuis février, les logiciels pour macOS distribués en dehors de l'AppStore doivent être examinés et validés par Apple. Une procédure qui n'est pas sans rappeler celle réalisée pour l'accès des applications iOS à la boutique applicative de la marque à la pomme. Ce processus de vérification, ou "notarization" dans la langue de Tim Cook, contraint les développeurs à soumettre le code de leurs logiciels à Apple, afin que ce dernier les analyse.

Le système est automatisé et cherche aussi bien des bouts de code malveillant que des problèmes de signature. Une fois l'analyse effectuée et en l'absence de problème, le logiciel reçoit le "deal of approval" de Cupertino, sous la forme d'un petit message apparaissant sur l'écran de l'internaute le prévenant que le programme a été vérifié par Apple en personne et qu'il n'est pas malveillant. Une procédure censée garantir la sécurité des Macs et chasser de l'OS les applications vérolées... et surtout vaut patte blanche pour Gatekeeper, l'outil de sécurité par défaut de macOS, qui autorise alors l'exécution d'un programme vérifié et validé sur le terminal.

Oups

Mais visiblement cette vérification n'est pas sans défaut, le principal étant de laisser passer des programmes malveillants. Pire encore, des programmes malveillants qui seront vérifiés par Apple et en qui les utilisateurs pourront, a priori, avoir confiance. C'est ainsi que des chercheurs ont découvert la semaine dernière que la marque à la pomme avait été abusée. Le coupable : Shlayer (voire plus bas). Peter Dantini et Patrick Wardle, deux chercheurs en sécurité, ont découvert que des programmes d'installation du malware pouvaient être diffusés et exécutés sans être bloqués automatiquement dès leur lancement. Et pour cause, Apple avait vérifié et validé le code du programme. Une énorme bourde due, selon les chercheurs, à une "notarization" un brin trop légère, permettant au malware de passer entre les mailles du filet.

Averti par Patrick Wardle, Apple ne s'est pas fait prier pour retirer les certificats accordés à Shlayer et révoquer les droits de l'identifiant développeur associé. Voilà donc que le malware devrait désormais être bloqué par Gatekeeper et l'affaire s'arrêter là. Toutefois, ce week-end, le chercheur a constaté que Shlayer était toujours là et qu'il continuait de distribuer ses charges utiles sur Mac. Les attaquants seraient en effet passés par un autre compte développeur, et que vogue la galère. Prévenue, la marque à la pomme a répété l'opération, mais on peut gager que le malware refera surface dans les mêmes conditions et que ce jeu du chat et de la souris continuera encore un certain temps.

Shlayer, c'est quoi ?

Shalyer est un malware détecté pour la première fois en 2018, niché dans de faux exécutables d'installation de Flash Player poussés sur des sites de Torrents, et désormais dans des fenêtres pop-up sur des sites fallacieux ou compromis. Une fois sur le Mac, Shalyer y installe un proxy et un certificat de confiance de sorte à pouvoir surveiller et modifier le trafic HTTPS. L'attaquant est ainsi en mesure d'espionner la navigation de sa victime, injecter des scripts malveillants aux sites visités et surtout injecter des pages de pub. Il déploie en outre, en charge secondaire, un adware mais pourrait être utilisé pour déployer des malwares autrement plus nocifs. Selon Kaspersky, Shlayer est présent sur 10% des Macs.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Yuka

Yuka

Près d’un quart des Français utilise cette application évaluant si un produit, alimentaire ou cosmétique, est bon pour la santé ! L’outil YuKa a changé le comportement de nombreux...

École 42

École 42

Fondée en 2013, l’École 42 s’est installée sur la plus haute marche du podium des «écoles de code», selon le classement CodinGame. Dirigée par Sophie Viger depuis la fin 2018,...

Apple préfère ARM

Apple préfère ARM

La rumeur courait depuis plusieurs années. Elle a été confirmée à l’occasion de la Conférence développeurs WWDC 2020 : Apple divorce d’avec Intel. Les futurs ordinateurs de la marque...

Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

SÉCURITÉ DU SI ? UNE PRIORITÉ ! SASE, Ransomware, Cyberformation - Le cybercrime as a service -Supinfo : Pourquoi un tel naufrage ? - Comment Nvidia s'est imposé dans les datacenters - Accélérer le développement Python avec Hydra - PME et Multicloud : où en sommes-nous ? - Le Serverless s'impose dans les architectures applicatives...

 

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Une entrepreneuse palestinienne, Hiba al-Hindi, montre sa machine de désinfection du nouveau coronavirus, le 8 octobre 2020 à GazaA l'entrée d'un restaurant de Gaza, les clients sont accueillis par une "machine de désinfection" innovante. Elle a été conçue par une Palestinienne déterminée à lutter contre le nouveau coronavirus, malgré les défis qui pèsent sur l'enclave. [Lire la dépêche...]

Facebook a reconnu que la mise en place d'une mesure d'interdiction des publicités politiques dans les derniers jours de la campagne présidentielle américaine avait conduit à des erreursFacebook a reconnu que la mise en place d'une mesure d'interdiction des publicités politiques dans les derniers jours de la campagne présidentielle américaine avait conduit à des erreurs alors que républicains et démocrates accusent le géant des réseaux sociaux de les désavantager. [Lire la dépêche...]

Les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) devraient à nouveau tirer leur épingle du jeu lors de la publication de leurs résultats trimestrielsLa pandémie de Covid-19 décime des industries et les responsables politiques attaquent les entreprises technologiques sur tous les fronts, mais les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) devraient à nouveau tirer leur épingle du jeu lors de la publication de leurs résultats trimestriels jeudi. [Lire la dépêche...]

Apple a accéléré ses efforts pour développer son propre moteur de recherche afin de proposer une alternative à GoogleApple a accéléré ses efforts pour développer son propre moteur de recherche afin de proposer une alternative à Google, selon un article du Financial Times mercredi. [Lire la dépêche...]

Les plateformes de vidéo sur abonnement comme Netflix ou Amazon devront investir 20% à 25% du chiffre d'affaires qu'elles réalisent en France dans la production d'oeuvres francaises ou européennesLes plateformes de vidéo sur abonnement comme Netflix ou Amazon devront investir 20% à 25% du chiffre d'affaires qu'elles réalisent en France dans la production d'oeuvres francaises ou européennes, a annoncé mercredi la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, dans un entretien aux Echos. [Lire la dépêche...]

Facebook est surveillé de près sur sa gestion des élections américaines du 3 novembre, le scrutin d'il y a 4 ans ayant été marquée par des scandalesTraumatisé par les scrutins de 2016, Facebook a multiplié les mesures pour prouver qu'il est devenu un acteur majeur et responsable lors des élections, et non plus un véhicule de désinformation massive, propice à la manipulation des électeurs. [Lire la dépêche...]

Instagram a annoncé qu'il mettrait à jour sa politique de nudité, notamment concernant les clichés de poitrines, en réaction à la campagne d'une mannequin grande taille qui accusait cette politique d'être discriminatoireInstagram a annoncé qu'il allait mettre à jour sa politique sur la nudité, notamment concernant les clichés de poitrines, en réaction à la campagne d'une mannequin grande taille qui accusait ses règles d'être discriminatoires. [Lire la dépêche...]

Cinq moteurs de recherche alternatifs à Google demandent à la Commission européenne d'organiser une réunion tripartite avec le géant américain pour le forcer à revoir les conditions de leur mise en concurrence dans son système d'exploitation mobileCinq moteurs de recherche alternatifs à Google ont demandé mardi à la Commission européenne d'organiser une réunion tripartite avec le géant américain pour le forcer à revoir les conditions de leur mise en concurrence dans son système d'exploitation mobile. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT (REPORTÉ)

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants. MISE À JOUR du 27/10/2020 : Ready For IT est reporté au printemps 2021 du 17 au 19 mai.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT