X

News Partenaire

Work.com : planifier et former

La gestion de la planification et la formation des collaborateurs sont des outils indispensables mis à disposition de tous dans la plateforme. Ces deux modules sont baptisés Shift Management and Planning et MyTrailHead.

StopCovid : le code source publié... sans code source

Ça y est ! la publication du code source de l’application de proximity tracing du gouvernement français a été publié sur GitLab. Comme promis ? Pas exactement, puisque à l’exception de la documentation relative au protocole ROBERT et à son implémentation, le repository ne contient rien de croustillant, que ce soit côté app ou côté serveur. 

Un petit pas pour StopCovid, une grosse déception pour la communauté ! Comme annoncé par l’Inria, le code source a commencé le 12 mai en fin de journée à être publié. Objectif annoncé par l’équipe derrière l’application de proximity tracing voulue pour le gouvernement : permettre à la communauté, aux experts, aux associations de défense des libertés, de se plonger dans les entrailles de StopCovid, de la décortiquer aussi bien pour en trouver les failles que les abus en termes de surveillance. Un souci de transparence louable...

Cependant, qu’il s’agisse des documents publiés mardi, ou ceux ajoutés hier, il faut se lever tôt pour espérer trouver le moindre petit bout de code sur le dépôt Gitlab ouvert par l’Inria. En lieu et place, les recommandations de l’Anssi, quelques schémas et un document relatif aux modalités d’implémentation du protocole ROBERT, dont on ne sait pour le moment s’il est définitivement le protocole retenu par l’exécutif. En bref, dans ce code source, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

Des tests de terrain la semaine prochaine ?  

En l’état, on se demande comment l’équipe StopCovid pourra réussir à tenir son calendrier. La publication des codes sources et de la documentation a certes débuté le 12 mai, comme prévu. Mais rien sur le pan serveur, pas le moindre petit morceau du code de l’app... On explique côté Inria qu’il s’agit d’une première phase, dite « transparence » : le code est visible, la communauté peut contribuer, mais rien de plus.  

Car cette phase « limite l’ampleur des interactions du fait des contraintes sur les ressources de l’équipe-projet StopCovid, pleinement mobilisée sur le développement, dans le cadre d’un agenda restreint » indique l’institut, qui ajoute vouloir cette phase « courte » mais que cela dépendra des impératifs de tests et de mise en disponibilité. Traduction : jusqu’à preuve du contraire, faites confiance aux ingénieurs de l’équipe et prenez votre mal en patience.  

Or l’agenda est pour sa part particulièrement serré. Dans la semaine du 25 mai, l’application doit être présentée à l’Assemblée nationale, qui a obtenu de pouvoir en débattre. Mais d’ici là, « courant mai », l’application doit subir un éventail de tests techniques (unitaires, fonctionnels, montée en charge), de terrain et enfin de « simulation de conditions réelles de la vie quotidienne » ». Et ce pour une entrée en fonction début juin. Ce qui laissera un délai très court à la communauté pour se plonger dans le code source, s’il est réellement publié d’ici là.  

Le programme de l’Inria

Pourtant, du côté de l’Inria, on promet une ouverture progressive pour ce processus de développement collaboratif, qui a été contraint par l’agenda du projet et qui va s’ouvrir progressivement pour « permettre de proposer des évolutions à l'application, de signaler des bugs, et de suggérer des changements pour la documentation, tout en suivant la prise en compte ou non de ces propositions ».

Cettevolonté de transparence et d’amélioration de la qualité du logiciel va devoir s’accommoder de quelques contraintes. En effet, une partie du code n’est pas et ne sera pas publiée « correspondant à des tests ou à des parties critiques pour la sécurité de l’infrastructure ». Une autre sera publique sans appel à contributions : les propositions seront étudiées, annonce l’institut, mais rien de plus. Et enfin, l’open source à proprement parler, le « cœur de l’application » soit, en l’état, l’implémentation du protocole ROBERT, et rien d’autre. On reste donc avec ce repo sur notre faim, en attendant d’avoir un peu plus de code à examiner.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Yuka

Yuka

Près d’un quart des Français utilise cette application évaluant si un produit, alimentaire ou cosmétique, est bon pour la santé ! L’outil YuKa a changé le comportement de nombreux...

École 42

École 42

Fondée en 2013, l’École 42 s’est installée sur la plus haute marche du podium des «écoles de code», selon le classement CodinGame. Dirigée par Sophie Viger depuis la fin 2018,...

Apple préfère ARM

Apple préfère ARM

La rumeur courait depuis plusieurs années. Elle a été confirmée à l’occasion de la Conférence développeurs WWDC 2020 : Apple divorce d’avec Intel. Les futurs ordinateurs de la marque...

Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

SÉCURITÉ DU SI ? UNE PRIORITÉ ! SASE, Ransomware, Cyberformation - Le cybercrime as a service -Supinfo : Pourquoi un tel naufrage ? - Comment Nvidia s'est imposé dans les datacenters - Accélérer le développement Python avec Hydra - PME et Multicloud : où en sommes-nous ? - Le Serverless s'impose dans les architectures applicatives...

 

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
La révolution numérique va nécessiter d'importants efforts de reconversion pour préserver l'emploi, près de la moitié des salariés devront mettre à niveau leurs compétencesLa révolution numérique va nécessiter d'importants efforts de reconversion pour préserver l'emploi, selon un rapport du forum économique mondial publié mercredi, mettant en lumière que près de la moitié des salariés vont devoir mettre à niveau leurs compétences. [Lire la dépêche...]

Taisuke Ono, le PDG de la start-up Donut Robotics, porte le masque La ruée sur les masques à travers la planète due au coronavirus a donné lieu à des innovations high-tech inédites: outre le filtrage, les masques peuvent aussi devenir des outils de surveillance sanitaire ou des traducteurs. [Lire la dépêche...]

Meg Whitman, directrice générale de Quibi, le 8 janvier 2020 à Las VegasQuibi, le service de streaming de vidéos courtes lancé en avril, en pleine pandémie, serait déjà à la recherche d'un repreneur sous peine de devoir fermer boutique, croit savoir le site américain The Information. [Lire la dépêche...]

Un chroniqueur du prestigieux magazine The New Yorker filmé sans le savoir sur Zoom le sexe à l'air: une mésaventure qui s'ajoute à une série d'Un chroniqueur du prestigieux magazine The New Yorker filmé sans le savoir sur Zoom le sexe à l'air: une mésaventure qui s'ajoute à une série d'"accidents" sur la plateforme, illustrant les aléas de ces visioconférences devenues omniprésentes en ces temps de pandémie. [Lire la dépêche...]

Netflix a fait le plein de nouveaux adeptes pendant le confinement lié à la pandémie, et a donc vu sa croissance ralentir en termes d'utilisateurs cet été, notamment sur ses marchés maturesNetflix a fait le plein de nouveaux adeptes pendant le confinement lié à la pandémie, et a donc vu sa croissance ralentir en termes d'utilisateurs cet été, notamment sur ses marchés matures, mais la plateforme qui s'approche des 200 millions d'abonnés, garde, pour l'instant, une longueur d'avance sur ses concurrents. [Lire la dépêche...]

Après des mois d'enquête sur les GAFA par diverses autorités, Google est le premier géant de la tech à faire face à des poursuites au plus haut niveau sur des questions de non-respect de la concurrenceFini, l'indulgence américaine pour ses géants technologiques : les start-up d'il y a vingt ans valent des milliers de milliards de dollars et ont accumulé un pouvoir tel que le gouvernement américain a lancé mardi des poursuites contre Google pour abus de position dominante, préfigurant de possibles actions similaires contre ses voisins Apple, Facebook et Amazon. [Lire la dépêche...]

Les réseaux sociaux sont sur la sellette après l'assassinat du professeur Samuel Paty Les réseaux sociaux, souvent utilisés pour diffuser des messages de haine, se retrouvent une nouvelle fois sur la sellette après l'assassinat du professeur d'histoire-géo Samuel Paty, mais la peur de toucher à la liberté d'expression rend les initiatives difficiles. [Lire la dépêche...]

L'application de traçage Le gouvernement portugais a annoncé suspendre le vote au Parlement qui aurait rendu obligatoire le téléchargement d'une application de traçage pour freiner l'épidémie de Covid-19 et avait provoqué un tollé dans le pays. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

READY FOR IT

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT