X

News Partenaire

3 solutions de sécurité complémentaires et interdépendantes

Okta, CrowdStrike et Netskope ont conclu un partenariat technologique qui permet aux clients de toutes tailles d’intégrer facilement et d’automatiser les interactions entre les trois solutions pour plus d’efficacité et de sécurité dans l’accès aux systèmes d’information particulièrement dans un contexte épidémique, dans lequel les entreprises ont massivement recours au télétravail. Retour sur les origines et les possibilités.

COVID-19 : Block Covid ou la blockchain pour aider aux dépistages

Le consortium Block Covid oeuvre au développement d’une solution blockchain assurant la traçabilité des données des tests de dépistage du coronavirus et souhaite mettre cet outil à disposition des autorités sanitaires.

Face à la pandémie, les initiatives privées se multiplient. Si la blockchain est (trop) souvent associée au bitcoin, de nombreux projets B2B ont démontré l’utilité de cette technologie à des fins de traçabilité. Alimentaire, fret... et pourquoi pas médicale, dans le cadre des tests de dépistage du virus. C’est le sens de l’initiative lancée par le consortium Block Covid. 

Ce groupe, qui réunit des entreprises (ChainOps, Uziit, Omniow) et des particuliers, experts de la blockchain ou non, a été amorcé par Patrice Van de Velde, fondateur de Unblocked, une jeune SSII dédiée à la blockchain. Celui-ci nous raconte que, confiné et confronté à la réduction de son activité, il s’est interrogé sur les possibles utilisations de la blockchain dans la lutte contre la propagation du COVID-19. Et les journaux parlaient alors beaucoup des enjeux des tests de dépistage. 

Un outil pour les ARS

Eureka ! Patrice Van de Velde a alors l’idée de mettre au point un registre permettant de tracer les dépistages. Dans un premier temps il agit seul, mais le projet réunit par la suite une petite base “techno”, avant de s’ouvrir à désormais une quinzaine de personnes. Tous y sont bénévoles, l’objectif n’étant pas “de faire de l’argent” sur le projet. Après trois semaines de développement, ce mardi, un PoC était disponible. Basé sur la technologie Hyperledger Fabric 2.0, le réseau de noeuds est pour l’heure simulé sur une VM. L’objectif de l’application, baptisée Dépistage, est très concrètement d’assurer dans un registre distribué la traçabilité des tests de dépistage du COVID-19 effectués, afin “d’identifier les personnes qui sont immunisées et non contagieuses de manière à pouvoir créer des "vides sanitaires" auprès des personnes à risque”. 

Evidemment, il ne s’agit pas pour le consortium d’exploiter des données de santé : Block Covid entend mettre sa solution à disposition des autorités sanitaires. “La blockchain a un intérêt lorsqu’il faut appuyer une organisation qui est de facto décentralisée, comme l’est le système de santé en France”. En effet, Patrice Van de Velde vise ici les ARS (Agences Régionales de Santé), un “bon niveau” selon lui puisque l’objectif n’est pas de tracer l’ensemble de la supply chain des tests. Et, in fine, l’application permettrait de consolider au niveau national les données régionales, “voire pourquoi pas au niveau européen”, et participer aux procédures de déconfinement.

Spof !

Sur les questions de confidentialité et de protection, si l’on connaît déjà les mérites des blockchains, Patrice Van de Velde ajoute que les données sensibles ne seront pas stockées sur la blockchain, mais hébergées dans une autre base de données, gérée au niveau par exemple des ARS, où seuls des ID non identifiants feront la passerelle entre blockchain et données patients. 

Autre avantage de la blockchain, le côté “Single Point of Failure” : en cas d’attaque sur un noeud, les autres continuent de tourner. D’autant que, en fonction de certaines modalités, Block Covid souhaite mettre à disposition du public les smart contracts à des fins d’audit. Une transparence conditionnelle, puisque le projet doit être offert aux autorités sanitaires. Et, pour l’heure, faute de sponsor, le projet a été soumis dans le cadre d'un appel à projet du ministère des Armées. Avec, ultimement, l’idée de scaler une infrastructure HDS existante.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Blockchain, Covid19

Vient de paraître

Ce Livre Blanc vous permet de découvrir toutes les étapes nécessaires pour choisir le prestataire informatique adapté à votre entreprise et ses enjeux.


Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Tous les Livres Blancs
Serverless

Serverless

En quelques années, le Serverless – ou informatique sans serveur – est devenu une nouvelle corde à l’arc des architectes logiciels et développeurs afin de créer des applications. La technologie est...

Le Cybercrime as a Service

Le Cybercrime as a Service

Le ministère de l’Intérieur a évoqué, dans son rapport annuel 2019 sur les menaces liées au numérique, le développement d’outils malveillants « clés en main ». Le...

Intégration continue

Intégration continue

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter les pratiques DevOps pour leurs projets informatiques. L’intégration continue (CI), le déploiement et la livraison en continu (CD) sont devenus partie...

RSS
hardcore black fuck
Afficher tous les dossiers

STOCKAGE : NVMe s'impose, Fichier et Objet se rapprochent, Solutions de stockage pour TPE/PME - La 5G... et après ? - Le LiFi au lycée - L'IA au service du recrutement - Cybersécurité : externaliser jusqu'où ? - Windows et Linux, la fusion continue - Les meilleurs outils pour les cours à distance - YesWeHack à l'assaut du monde - Rencontre avec Armand Thiberge, CEO de SendInBlue...

 

SÉCURITÉ DU SI ? UNE PRIORITÉ ! SASE, Ransomware, Cyberformation - Le cybercrime as a service -Supinfo : Pourquoi un tel naufrage ? - Comment Nvidia s'est imposé dans les datacenters - Accélérer le développement Python avec Hydra - PME et Multicloud : où en sommes-nous ? - Le Serverless s'impose dans les architectures applicatives...

 

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Le siège de Google à Menlo Park (Californie), le 4 novembre 2016Plus de 1.200 employés de Google et plus de 1.500 universitaires et membres de la société civile avaient demandé vendredi des explications à l'entreprise tech à propos du licenciement d'une chercheuse noire travaillant sur les questions d'éthique liées à l'intelligence artificielle. [Lire la dépêche...]

Les Etats-Unis et le groupe chinois ByteDance propriétaire de TikTok toujours en négociationLes Etats-unis et le groupe chinois ByteDance ne sont pas parvenus à un accord sur la vente des actifs américains de l'application TikTok dans le délai imposé par l'administration de Donald Trump, qui s'achevait vendredi à minuit, a-t-on appris de source proche du dossier. [Lire la dépêche...]

La directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, sort de son domicile, le 17 novembre 2020 à Vancouver, au CanadaLe géant chinois des télécoms Huawei discute d'un accord avec l'administration américaine qui permettrait à sa directrice financière Meng Wanzhou de regagner la Chine, deux ans après son arrestation au Canada, affirme jeudi le Wall Street Journal (WSJ). [Lire la dépêche...]

Au siège de Facebook à Menlo Park en Californie, le 23 octobre 2019Les autorités américaines ont lancé jeudi des poursuites judiciaires pour "discrimination" à l'embauche contre Facebook, accusé d'avoir réservé des postes à des salariés étrangers au détriment des Américains, deux jours après avoir subi un revers sur le gel de visas très utilisés dans la tech. [Lire la dépêche...]

Dans une unité de production d'adjuvant pour le vaccin du Covid-19 de GlaxoSmithKline, à Saint-Amand-les-Eaux dans le nord de la France, le 3 décebre 2020
Les vaccins contre le coronavirus suscitent la convoitise des cybercriminels qui multiplient les attaques pour perturber leur acheminement ou s'emparer de secrets industriels, contraignant les laboratoires et les acteurs de la chaîne logistique à redoubler de vigilance. [Lire la dépêche...]

Au siège de Facebook à Menlo Park, en Californie, le 23 octobre 2019Régulièrement vilipendé pour laisser passer trop de messages haineux et racistes, Facebook modifie actuellement ses algorithmes pour réprimer plus sévèrement les insultes contre les minorités tout en cessant de retirer systématiquement les attaques contre les personnes d'origine caucasienne, les hommes ou les Américains. [Lire la dépêche...]

Google épinglé par l'administration américaine pour la surveillance de ses employésUne agence fédérale a donné mercredi deux semaines au géant du numérique Google pour répondre à des accusations de surveillance, interrogatoire et usage d'autres méthodes à l'encontre de ses employés militants. [Lire la dépêche...]

Twitter a décidé mercredi d'élargir sa définition des messages à caractère haineux en interdisant toute publication qui Twitter a décidé mercredi d'élargir sa définition des messages à caractère haineux en interdisant toute publication cherchant à déshumaniser selon des critères raciaux, ethniques ou de nationalité.   [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

DREAMFORCE TO YOU : DREAMTX

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce dans un format 2020 100% online et gratuit avec deux temps forts : pour le keynote de Marc Benioff et du 14 au 17 décembre pour DreamTX, 4 jours d'ateliers et de démonstrations. En revanche pas de sessions de formation et de certification cette année. Organisé par Salesforce.

FIC

FIC FIC
Ayant pour thème cette année "Pour une cybersécurité coopérative et collaborative", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 6, 7 et 8 avril 2021 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

READY FOR IT

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 mai 2021 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.
RSS
hardcore black fuck
Voir tout l'AgendaIT