X
Work.com en détails

News Partenaire

Work.com en détails

Guillaume Aurine, directeur marketing produits au sein de Salesforce France, détaille les différents modules et usages de la suite Work.com


La Cnil déboutée sur la portée internationale du droit à l’oubli

Le Conseil d’Etat annule la sanction de 100 000 euros infligée par la Cnil à Google en 2016. A l’époque, le gendarme des données personnelles condamnait le géant de Mountain View au motif que celui-ci refusait d’étendre hors de l’UE le droit à l’oubli consacré en 2014. Un passage par la CJUE plus tard, le moteur de recherche a finalement eu gain de cause. 

Le droit à l’oubli, ou droit au déréférencement, est né de la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union Européenne en 2014. Cette règle permet aux Européens de demander à un moteur de recherche de retirer certains résultats. Notre Cnil nationale s’est très tôt positionnée sur le sujet et a soutenu une interprétation large de l’arrêt de la Cour européenne, lui donnant une portée internationale. 

Une doctrine sur la base de laquelle le gendarme français des données personnelles avait sanctionné en mars 2016 Google d'une amende de 100 000 euros. La commission écrivait alors que « seul un déréférencement sur l’ensemble des extensions du moteur de recherche, quelles que soient l’extension utilisée et l’origine géographique de la personne effectuant la recherche, permet d’assurer une protection effective de ce droit ». Mais le géant de Mountain View avait répliqué et saisi le Conseil d’Etat.  

Retour à la CJUE

Ce dernier bottait en touche et en appelait aux lumières de la Cour de justice de l’Union européenne, afin qu’elle précise l’interprétation qui doit être fait du droit à l’oubli quant à sa portée. Or la réponse de la CJUE n’allait pas dans le sens de la Cnil : d’une part, la Cour limitait le principe au seul territoire européen, de l’autre son avocat général approuvait le recours par les moteurs de recherche au géoblocage, mesure proposée par Google et jugée insuffisante par l'autorité française. 

Dans ces conditions, le verdict rendu par le Conseil d’Etat le 27 mars n’est pas une surprise, il suit fidèlement les lignes tracées par la CJUE. Aux yeux des juges, la délibération de la Cnil sanctionnant Google est entachée d’erreur de droit, puisque le droit applicable et l’avis de la Cour européenne restreignent l’application du droit à l’oubli aux frontières européennes. « Le moteur de recherche est tenu d’opérer ce déréférencement non pas sur l’ensemble des versions de son moteur, mais sur les versions de celui-ci correspondant à l’ensemble des Etats membres » estimait en effet la CJUE. 

Néanmoins celle-ci, et c’est là l’axe de défense de la Cnil, reconnaît qu’une autorité de contrôle européenne est compétente à exiger un déréférencement sur toutes les versions et extensions d’un moteur de recherche lorsqu’elle effectue, « à l’aune des standards nationaux de protection des droits fondamentaux (…), une mise en balance entre, d’une part, le droit de la personne concernée au respect de sa vie privée et à la protection des données à caractère personnel la concernant et, d’autre part, le droit à la liberté d’information ». Soit, pour la délibération de 2016, un changement du fondement de la base légale de la sanction. 

La Cnil en tort

Mais, aux yeux du Conseil d’Etat, « il ne résulte, en l’état du droit applicable, d’aucune disposition législative qu’un tel déréférencement pourrait excéder le champ couvert par le droit de l’Union européenne pour s’appliquer hors du territoire des Etats membres de l’Union européenne ». En outre, la Cnil n’a pas procédé dans sa délibération à cette fameuse « mise en balance ». Par conséquent, la plus haute juridiction administrative du pays casse la décision du gendarme des données personnelles et annule cette amende de 100 000 euros infligée à Google. 

Le camouflet est sévère pour la Cnil, qui voit toutefois dans cette affaire une lueur d’espoir. Ni la CJUE, ni le Conseil d’Etat n’enterrent définitivement le principe d’une portée internationale du droit à l’oubli, pour peu que le législateur français décide « d’adopter de dispositions spéciales permettant, en France, à la CNIL d’opérer un déréférencement excédant le champ prévu par le droit de l’Union ».


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

L’emploi aux temps du Corona

L’emploi aux temps du Corona

Bien que moins sinistré que d’autres par la Covid-19, le secteur de l’IT a lui aussi connu de profonds changements durant le confinement et devrait en tirer quelques enseignements.

No Code / Low Code

No Code / Low Code

Le No Code / Low Code ne cesse de faire parler de lui en ce moment avec des outils comme Appian, Intrexx, Lightning, Unqork et autres Microsoft Flow. Est-ce le début de la fin pour les développeurs ? Peut-être, peut-être...

Gestionnaire de mots de passe

Gestionnaire de mots de passe

Enregistrer ses mots de passe dans un coffre-fort numérique plutôt que les noter sur un carnet, un post-it ou un fichier Excel… Tel est le principe des gestionnaires de passwords qui ne cessent de gagner de nouveaux...

Datacenters sur le grill

Datacenters sur le grill

Véritable usine de production de l’économie numérique, le datacenter focalise les critiques des associations environnementales. Ces installations dont les plus grosses peuvent consommer jusqu’à une centaine...

RSS
Afficher tous les dossiers

IT DU MONDE D'APRÈS, IT DE DEMAIN (1) : automatisation, gestion de l'info, mobilité, sécurité - Health Data Hub - Le VPN meilleure solution pour le télétravail ? - Project Reunion Microsoft : retour des apps universelles - Power Over Ethernet, une avancée discrète - Pourquoi Apple choisit ARM plutôt qu'Intel ? - La Silicon Valley dans tous ses états - Produits high tech de loisirs du moment...

 

GESTIONNAIRE DE MOTS DE PASSE : un outil indispensable ? - Pandémie & Tech : gagnants et perdants - Multicloud : réalité d'aujourd'hui, impacts sur l'infrastructure et l'applicatif - Project Reunion Microsoft - No Code/Low Code en plein essor - Cobol V6 - Cyberattaques Covid-19 - L'emploi au temps du Corona...

 

COMMUNICATIONS UNIFIÉES : une convergence accrue entre communication et collaboration - Réussir StopCovid ! - Énergie : les datacenters sur le grill - Le lourd poids de la dette technique - GitLab comme solution DevSecOps - Les femmes, avenir de la filière IT ? - Apps de messagerie, attention danger ? - Pôle IA Toulouse...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
La youtubeuse française Léna Situations, de son vrai nom Léna Mahfouf, à Paris le 24 juin 2020 "C'est trop gratifiant", mais "c'est épuisant psychologiquement": la youtubeuse Léna Situations s'est lancée dans sa 4e saison de "vlogs d'août", une version accélérée de sa vie de fashionista, de "petite nana hyperactive" autoproclamée. [Lire la dépêche...]

Une image du modèle de navette développé par Virgin Galactic diffusée par la compagnie le 3 août 2020La compagnie de tourisme spatial Virgin Galactic a estimé lundi qu'elle serait en mesure d'effectuer un premier vol touristique dans l'espace au premier trimestre 2021, avec l'envoi de son fondateur Richard Branson. [Lire la dépêche...]

Le président américain Donald Trump a menacé, tour à tour, de forcer le chinois ByteDance à céder l'application TikTok, puis de la bannir des Etats-Unis tout courtAprès avoir soufflé le chaud et le froid, Donald Trump s'est finalement déclaré favorable à un rachat rapide par Microsoft de TikTok, propriété du Chinois ByteDance, tout en exigeant qu'une partie de la transaction soit versée dans "les caisses de l'Etat". [Lire la dépêche...]

Google a présenté un nouveau smartphone d'enrée de gamme le 3 août 2020Google a présenté lundi un nouveau smartphone d'entrée de gamme, et annoncé le lancement de téléphones adaptés à la 5G plus tard cette année, dans un marché en baisse. [Lire la dépêche...]

Le président américain Donald Trump a menacé, tour à tour, de forcer le chinois ByteDance à céder l'application TikTok, puis de la bannir des Etats-Unis tout courtDonald Trump a déclaré lundi que le très populaire réseau social TikTok, propriété du Chinois ByteDance, devrait être vendu avant la mi-septembre pour pouvoir continuer à opérer aux Etats-Unis. [Lire la dépêche...]

L'avion supersonique imaginé par Virgin dans des images publiées le 3 août 2020 est une aile delta capable d'accueillir entre 9 et 19 passagersLa société spatiale Virgin Galactic a annoncé lundi un partenariat préliminaire avec le constructeur de moteurs Rolls Royce pour construire un avion de ligne capable de voler à trois fois la vitesse du son. [Lire la dépêche...]

TikTok est très utilisé par les 15-25 ans et compte environ un milliard d'utilisateurs dans le mondeLe fondateur de ByteDance, maison mère du réseau social TikTok menacé d'interdiction aux Etats-Unis, a indiqué lundi que ses équipes travaillaient dur pour obtenir "la meilleure issue possible" à la crise, selon un média officiel chinois. [Lire la dépêche...]

Le polémiste Dieudonné le 22 juin 2020 à ChartresLe groupe Facebook a annoncé lundi avoir banni de manière définitive de Facebook et Instagram le polémiste français Dieudonné M'Bala M'Bala, pour "contenu se moquant des victimes de la Shoah" et "termes déshumanisants à l'encontre des Juifs" [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

HEXATRUST

6ème université d'été de l'association Hexatrust sur le thème "Vers une autonomie stratégique européenne" le 3 septembre 2020 à Paris (CCI). Sur invitation. Organisée par Hexatrust.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 14 et 15 septembre 2020 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par Corp Agency.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Porte de Versailles les 14 et 15 septembre 2020. Organisé par Corp Agency.

DOCUMATION

Congrès et exposition Documation du 22 au 24 septembre 2020  à Paris Porte de Versailles (Pavillon 4.3). Organisé par Infopromotions.

AP CONNECT

La 3ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 22 et 23 septembre 2020 à Espace Grande Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Organisation.

RSS
Voir tout l'AgendaIT