X

News Partenaire

Qualys VMDR : protéger efficacement & simplement toute son infrastructure IT

Dans le cadre de l’explosion du travail à distance, VMDR offre une protection renforcée y compris pour des postes de travail qui ne font habituellement pas partie du système d’information de l’entreprise. Durant les 60 prochains jours, la solution est offerte gracieusement à tout le monde, clients ou non de Qualys.

Pandémie du Covid-19 : quel impact sur l’industrie de la tech ? #1

L’impact de la propagation du coronavirus à travers le monde ne s’est pas fait attendre dans l’industrie de la tech. Des interruptions de production en Chine, aux annulations d’événements internationaux, en passant par la chute des ventes, les pertes se chiffrent déjà en milliards de dollars.

Les développements de nouveaux produits technologiques sont à l’arrêt et le fonctionnement des services web pourrait à terme être menacé par la hausse du trafic due aux mesures de confinement. Dans le même temps, les activités de certains acteurs du secteur technologique comme les spécialistes du télétravail, les éditeurs de solutions de collaboration, les e-commerces ou encore les services plateformes de divertissement en ligne battent leur plein…

Apparu au mois de décembre 2019 en Chine, le coronavirus COVID-19 a infecté à ce jour près de 200 000 personnes dans le monde. Au-delà de la crise sanitaire qui s’amplifie de jour en jour, les conséquences économiques s’annoncent dévastatrices dans de nombreux secteurs d’activité, dont celui de la high-tech. Le cataclysme a débuté lorsque le gouvernement chinois a pris des mesures de quarantaine fin janvier puis de confinement général mi-février de la population de Wuhan dans la province d’Hubei. La décision à provoqué la fermeture de nombreuses usines en Chine, puis dans d’autres pays comme la Corée du Sud qui fut durant plusieurs semaines le second pays le plus touché par l’épidémie.

La production de smartphones, d’ordinateurs, de moniteurs, d’objets connectés, de stations 5G, de fibre optique, de circuits intégrés, de batteries, ou encore d’innombrables pièces destinées à des usines d’assemblage est impactée de plein fouet. Lorsqu’elles ne sont pas fermées, les chaînes de production tournent désormais au ralenti dans les quatre coins du monde. La productivité dégringole forçant des géants comme Apple, Huawei, Samsung et bien d’autres à reporter le développement de leurs nouveaux produits. Apple estime qu’il y aura sans douter des pénuries d’iPhone et table déjà sur de sérieuses pertes financières pour 2020. Selon un rapport publié par TrendForce, la production mondiale de smartphone devrait diminuer de 12 % rien que pour le premier trimestre 2020. D’autres secteurs, comme la fibre optique dont 25 % de la production mondiale est faite à Wuhan devrait accuser des baisses financières abyssales.

Annulations en cascade

Le mois de février a été marqué par les premières annulations de grands événements internationaux. À commencer par le fameux Mobile World Congress qui se déroule chaque année à la fin du mois de février à Barcelone et qui réunit plus de 400 000 visiteurs. Cette annonce qui avait fait l’effet d’une bombe n’était pourtant que la première d’une longue série d’annulations. Au total, c’est plus d’une trentaine d’événements internationaux de l’industrie de la tech qui ont été annulés tout au long de l’année, dont Google I/O, Facebook F8, Game Developers Conference, Laval Virtual, Microsoft Build, Apple WWDC, E3, etc. Certains rendez-vous ne sont pas complètement annulés et seront diffusés sous la forme de vidéos sur Internet. La pandémie va sans doute permettre de faire naître de nouveaux modèles pour réunir virtuellement des personnes du monde entier. Pour l’heure, ces annulations inédites vont forcément avoir d’importantes conséquences sur le business et le développement de nouveaux services et de produits en 2020.

Le boom du télétravail

Dans un contexte de confinement, le gouvernement a en effet exhorté les personnes qui le peuvent à à télétravailler. Si certaines sociétés avaient déjà mis en place des solutions matérielles et logicielles de travail à distance, d’autres doivent s’organiser dans l’urgence. Il faut dire qu’avant la crise sanitaire, un grand nombre d’entreprises rechignait encore à déployer des solutions de télétravail. Elles sont aujourd’hui contraintes de s’adapter au plus vite pour poursuivre leur activité. Les géants du marché de la visioconférence et des outils de collaboration en ligne se mobilisent et multiplient les annonces de gratuité d’accès à leurs services.

C’est le cas des grands éditeurs de solutions comme Teams (Microsoft), Hangouts (Google), Webex (Cisco) ou encore Slack qui ont vu leur trafic augmenté de plus de 50 % depuis la fin du mois de janvier. Microsoft a notamment pris des mesures pour aider les particuliers, les indépendants ou les TPE durant le confinement en leur permettant d’utiliser la version gratuite de Teams sans limite de temps. Les organisations qui ne disposent pas d’Office 365 (incluant Teams) peuvent utiliser la version d’essai gratuitement durant une période exceptionnelle de 6 mois. Même son de cloche du côté du leader mondial de la visioconférence Cisco qui a annoncé avoir étendu les fonctions de son offre gratuite Webex dans le monde entier. Reste à savoir si les infrastructures des opérateurs de télécommunication vont résister à l’usage du travail massif du télétravail et l’augmentation de l’activité internet en général.


« Adopter les outils cloud de collaboration pour rester agile »

Sébastien Ricard, cofondateur de LumApps (une solution de communication numérique pour l’entreprise) vante les mérites des technologies collaboratives.

« Il est, heureusement, déjà bien ancré dans les mœurs que la transformation numérique est une étape cruciale pour le développement des entreprises et a notamment un impact sur le bien-être des employés et leur productivité. Les outils numériques ont en effet pour objectif de fluidifier la collaboration entre les employés, de répondre à leurs nouveaux besoins de flexibilité, mais aussi de limiter le turn-over. Les outils de collaboration dans le cloud sont de plus en plus répandus pour faire face à la tendance grandissante du travail à distance. Lorsqu’une crise survient, les entreprises qui ont instauré une plateforme de travail numérique sont les mieux équipées pour faire face et maintenir leur productivité : les collaborateurs ont adopté et appliquent déjà au quotidien les méthodes de travail qui leur permettront de poursuivre leur activité même si leur présence sur leur lieu de travail est limitée. Lorsque les salariés doivent limiter les rencontres physiques, les chefs d’entreprises peuvent ainsi activer les outils de collaboration numérique pour faciliter les processus, comme les suites collaboratives de partage des connaissances (Office 365 et G Suite), la vidéoconférence (Microsoft Teams, Google Meet), les outils de fichiers collaboratifs (OneDrive, SharePoint Online, Google Drive), les canaux de communication en temps réel (Microsoft Teams, Slack, Google Hangouts), et les intranets sociaux. Au-delà de permettre à l’entreprise de ne pas perdre en productivité et aux collaborateurs de mener à bien leurs missions quotidiennes, les technologies collaboratives permettant le travail à distance peuvent en parallèle servir de support à la surcommunication en temps de crise, qui s’impose comme une absolue nécessitée. »

(à suivre)


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Covid19

A VOTRE AVIS...
Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Emploi IT

Emploi IT

Avec l’évolution des technologies, portées par le Cloud, les conteneurs, les data sciences et le développement cross-platform, les métiers sont eux aussi amenés à changer. Malt, plate-forme de mise...

Gestion de l'information

Gestion de l'information

La gestion de l’information s’est imposée depuis dix ans comme un pan important de la transformation numérique des entreprises. Comment satisfaire un client si vous ne le connaissez pas finement par des informations...

French Tech FT120

French Tech FT120

83 entreprises sont sélectionnées pour le French Tech 120, où elles siègent aux côtés du Next 40. L’e-santé et le retail y sont surreprésentés, quand la...

AMP

AMP

Lancé par Google, AMP vient récemment de changer de gouvernance. C’est désormais un projet en incubation sous la responsabilité de la fondation OpenJS, elle-même née de la fusion des fondations...

WebAssembly

WebAssembly

Va-t-il réussir là où le Java a échoué ? WebAssembly ne semblait être qu’une solution pour faire tourner du C/C++ dans le navigateur web, une technologie qui séduit et qui pourrait bien avoir...

RSS
Afficher tous les dossiers

COMMUNICATIONS UNIFIÉES : une convergence accrue entre communication et collaboration - Réussir StopCovid ! - Énergie : les datacenters sur le grill - Le lourd poids de la dette technique - GitLab comme solution DevSecOps - Les femmes, avenir de la filière IT ? - Apps de messagerie, attention danger ? - Pôle IA Toulouse...

 

BASES DE DONNÉES : le DBaaS va tout balayer - Gestion de l'information : structurer le non structuré ! - Municipales : la politique se numérise, le numérique se politise - Cybersécurité : les planètes Cyber alignées ! - DevOps : WebAssembly, langage assembleur du Web - AMP confié à OpenJS - Pénurie des formations IA - À la recherche de nouvelles compétences IT...

 

20 TECHNOS pour 2020 et au-delà... : multicloud, rpa, edge&fog, apis, quantique... - La transfo numérique exemplaire d'une PME industrielle - BYOK : chiffrer le Cloud - L'Open Source teinté d'Orange - Mettre de l'intelligence dans l'APM - Le disque dur fait de la résistance - CI/CD as a Service - Digital Campus, n°1 des écoles du numérique...

 

Afficher tous les derniers numéros

Malgré des investissements massifs dans le développement à hauteur de près de 4 milliards de dollars l'année dernière, près de la moitié du temps consacré au DevOps est perdu dans la répétition des tâches et dans la logistique. Ceci fait que 90% des entreprises qui ont adopté ces pratiques sont déçues par les résultats, selon une étude publiée par le Gartner.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Le présent guide d'achat vous aidera à améliorer l'efficacité de votre cloud hybride, en mettant l'accent sur les stratégies de gestion des données dédiées aux applications correspondantes.


Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Un tweet de Donald Trump sur un téléphone portable, à Vaasa (Finlande) le 29 mai 2020Twitter met des avertissements sur les messages de @realDonaldTrump. Trump accuse Twitter de faire preuve d'activisme politique. Et les tweets fusent, dans tous les sens.  [Lire la dépêche...]

La page Twitter du président américain Donald Trump sur un téléphone portable, à Vaasa (Finlande) le 29 mai 2020L'escalade se poursuit: le compte officiel de la Maison Blanche @WhiteHouse a tweeté vendredi le message de Donald Trump sur Minneapolis qui avait été signalé par Twitter pour "apologie de la violence". [Lire la dépêche...]

Le logo 5G sur la vitrine d'une boutique Huawei, le 25 mai 2020 à PékinLe Royaume-Uni a approché les États-Unis pour former un club de 10 pays qui pourraient ensemble développer leur propre technologie 5G et réduire la dépendance à l'égard de l'équipementier chinois Huawei, a rapporté vendredi le journal The Times.  [Lire la dépêche...]

Des piétons dans une rue du quartier chinois de Bangkok, le 21 mai 2020 en ThaïlandeDans certains pays d'Asie, un déluge de fausses informations et de canulars sur le nouveau coronavirus a envahi internet, alimentant la peur et la confusion.  [Lire la dépêche...]

La page Twitter du président américain Donald Trump sur un téléphone portable, à Vaasa (Finlande) le 29 mai 2020Twitter a masqué vendredi un message de Donald Trump sur les affrontements de Minneapolis, le laissant néanmoins accessible, pour signaler une "apologie de la violence", faisant monter d'un cran la polémique avec le président américain qui cherche à limiter la protection des réseaux sociaux et leur latitude à modérer les  contenus. [Lire la dépêche...]

Ulcéré par l'attitude de Twitter à son égard, Donald Trump a signé jeudi un décret visant à limiter la protection des réseaux sociaux et la latitude dont ils bénéficient dans la modération de leurs contenusDonald Trump s'est attaqué jeudi aux réseaux sociaux en menaçant de revenir sur une loi américaine presque aussi vieille qu'internet, qui protège les plateformes et leur laisse le champ libre dans la modération des contenus.  [Lire la dépêche...]

Facebook a réagi mercredi à un article de presse qui l'accusait d'avoir tué dans l'oeuf des tentatives de rendre la plateforme moins clivanteFacebook a réagi mercredi à un article de presse qui l'accusait d'avoir tué dans l'oeuf des tentatives de rendre la plateforme moins clivante, en rappelant les différentes mesures prises depuis 2016 pour assainir les échanges. [Lire la dépêche...]

Une femme regarde une vue aérienne de Paris à l'occasion du lancement de la nouvelle version de Google Earth à New York le 18 avril 2017Nouvelle affaire à suivre en justice pour Google: l'Arizona a intenté une procédure mercredi contre le géant de la recherche en ligne, accusé d'avoir d'avoir collecté des données personnelles que ses utilisateurs voulaient ne pas fournir. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

DEVOXX (ANNULÉ)

Devoxx France qui se présente comme la première conférence indépendante pour les développeurs en France tient sa 9ème édition du 1er au 3 juillet 2020 à Paris au Palais de Congrès de la Porte Maillot. Organisée par Quantixx.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 14 et 15 septembre 2020 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par Corp Agency.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Porte de Versailles les 14 et 15 septembre 2020. Organisé par Corp Agency.

RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie